CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    OL : Slimani s'enflamme pour Rayan Cherki    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Moteurs électriques : les 5 variantes    Un recyclage de nouvelle génération    Le rôle de la cité scientifique de Boumerdès dans la récupération de nos richesses en hydrocarbures    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Distribution prochaine de 154 LPA    Plusieurs maisons menacent effondrement    Droit d'inventaire vs changement de serrures    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    185 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    Sabri Boukadoum: Envoi de troupes en dehors des frontières, des «rumeurs infondées»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des contraintes entravent le parachèvement du dernier tronçon
Autoroute Est-ouest
Publié dans Liberté le 20 - 01 - 2021

Le ministre des Travaux publics et des Transports par intérim, Farouk Chiali, a insisté, hier, au cours de sa visite à El-Tarf sur l'impératif d'œuvrer à lever les contraintes entravant le parachèvement du tronçon de l'autoroute Est-Ouest entre l'échangeur de Dréan et la frontière algéro-tunisienne sur 84 km et sur l'accélération de la cadence des travaux afin de "le livrer le 5 juillet 2021".
S'exprimant devant la presse, en marge d'une visite de travail dans cette wilaya frontalière, le ministre a précisé que le taux de réalisation du projet est de 85%, précisant qu'il enregistre "une avancée relativement satisfaisante" et sera livré lors de la prochaine célébration du double anniversaire de la jeunesse et de l'indépendance, tout en "tenant compte de probables contraintes et imprévus".
La visite de M. Chiali, qui s'inscrit dans le cadre du suivi de ce mégaprojet qui s'étend sur les communes de Dréan, de Besbès, de Sidi Kaci, de Zerizer, du Lac des Oiseaux, d'Aïn Assel, d'El-Tarf et de Khanguet Aoun, a permis, a-t-il soutenu, de "s'enquérir de l'état d'avancement des travaux et de recenser les contraintes entravant son parachèvement".
Confiés à la société chinoise Citic, les travaux ont accusé, a-t-il déploré, "de gros retards dans leur livraison", situation qui a été à l'origine de la résiliation du contrat avec le consortium japonais Cojaal, a rappelé le ministre, signalant également les retards induits par la crise sanitaire liée à la Covid-19. Cette visite, a-t-il précisé, a permis également de cerner les contraintes rencontrées aussi bien sur le tracé qu'au niveau des échangeurs et des stations de péage.
Selon les explications fournies in situ à la délégation ministérielle, les contraintes relevées sur le tracé ont été "quasiment levées", à l'exception de la section du passage de la conduite d'AEP entre Ouled Ghiyet et El-Tarf, tandis que celles relevées au niveau des échangeurs sont actuellement "en cours d'être résolues", à l'exception de celui de Bouhoumouna, relevant de la commune du Lac des Oiseaux.
Les contraintes liées aux déplacements des réseaux d'AEP de diamètre 600 U sont en cours de démarrage et les déplacements des lignes électriques au niveau de l'échangeur d'El-Tarf ont atteint un taux de 95%, a-t-on assuré, expliquant qu'aucune contrainte n'a été enregistrée concernant les aires de péage.
Tout en mettant l'accent, dans ce contexte, sur l'importance du respect des engagements des différents partenaires concernés (Sonelgaz, domaines, DRE...), Farouk Chiali a fait savoir qu'un inspecteur général au ministère des Travaux publics effectuera, dès le 26 janvier prochain, une visite dans la wilaya d'El-Tarf pour s'enquérir de l'état d'application des solutions aux contraintes qui freinent la finalisation de ce projet auquel un suivi "hebdomadaire" est accordé.
Le ministre des Travaux publics, qui a également assuré les entreprises réalisatrices de l'aide et du soutien de l'Etat, a évoqué divers autres points liés, entre autres, à l'entretien des routes et aux avantages qu'offre cette future autoroute appelée à faciliter aussi bien les échanges économiques entre l'Algérie et la Tunisie, qu'à fluidifier le trafic et de garantir la sécurité des usagers de la route.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.