Chaînes humaines devant les bureaux de poste et les GAB: Force publique et huissiers face à la grève    Des citoyens protestent à Tizi-Ouzou    A l'instar des précédents ramadhans: Tension sur le lait en sachet    Fin de mission ou redéploiement ?    L'ASELCT, une association SDF !    MC Oran: Une copie à revoir pour Madoui    ES Sétif: Une Entente en demi-teinte    MARMELADE DES TEMPS NOUVEAUX    Fruits et légumes: Les prix de la pomme de terre et la tomate continuent leur flambée    Adrar: 90 étudiants victimes d'une intoxication alimentaire    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    Quand la vie se résume à un poème    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Mbappé préféré à Haaland    Brèves Omnisports    Tirage au sort mercredi    L'Abef allège le recours au Credoc    13 Tonnes de pain jetées à la poubelle    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Le rêve inachevé    Les mesures de Rezig invisibles    Le chiffre «insolite» de la vaccination    Les spécialistes s'y opposent    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Témoignage inédit et émouvant sur Matoub Lounès    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Moins nombreux, mais toujours déterminés    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Le gouvernement allège la procédure    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    La libération des détenus d'opinion réclamée    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Le processus électoral est inéluctable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Canaris décidés à survoler le Stade Malien
Les joueurs ont repris hier le chemin des entraînements
Publié dans Liberté le 17 - 02 - 2021

Déjà confrontée à un championnat national tout simplement démentiel, la JSK doit faire face aux exigences de la compétition africaine. Et pour cause, même si elle a bénéficié d'un vol spécial vers le Mali, à l'aller comme au retour, il faut bien se dire que le voyage de nuit de lundi en provenance de Bamako aura été éprouvant.
C'est que les poulains de Denis Lavagne, qui devaient reprendre l'avion du retour dès la fin du match aller joué dimanche après-midi face au Stade Malien, n'ont décollé que vers minuit de l'aéroport de Bamako pour effectuer un voyage de nuit et atterrir à l'aéroport international Houari-Boumediene vers 4h30.
Visiblement fatigués par ce match aller disputé sous une chaleur avoisinant 40°C, mais aussi contrariés par ce vol de nuit, les Canaris étaient visiblement lessivés en foulant le sol algérien et n'ont eu droit qu'à une seule journée de repos pour tenter de récupérer de ce véritable safari africain avant de reprendre le chemin de l'entraînement dès hier après-midi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.
Certes, la courte défaite consommée au stade du 26-Mars de Bamako sur le score de deux buts à un est un bon prélude pour renverser la situation au match retour, programmé pour dimanche prochain à 16h à Tizi Ouzou, mais les camarades de Souyad ont encore bien du mal à avaler ce fameux penalty injustement accordé dans le temps additionnel par le referee capverdien Fabricio Duarte, dont l'arbitrage fut largement décrié par les joueurs et les dirigeants du club kabyle.
Ces derniers accusent l'homme en noir d'un arbitrage partial, puisqu'il a infligé six cartons jaunes plus ou moins justifiés aux joueurs de la JSK et a fini par poignarder la formation kabyle, en fin de match, en sifflant un penalty imaginaire dans le temps additionnel (92'+ 4') alors que le score étaitde 1-1.
"Je jure que je n'ai pas touché le ballon de la main mais il m'a heurté de côté, mais l'arbitre n'attendait que ça pour siffler un penalty honteux comme on en voit souvent sur les terrains africains", ne cesse de répéter l'attaquant Rida Bensayah qui découvre, cette année, les écarts et les fantasmes de l'arbitrage africain.
Qu'à cela ne tienne, les joueurs kabyles jurent sur tous les toits qu'ils sont décidés à jouer crânement leurs chances, dimanche prochain, pour remonter ce petit but d'écart offert gracieusement par l'arbitre capverdien et prétendre à la qualification aux poules de la Coupe de la CAF.
Pour ce faire, les Canaris se sont retrouvés hier au stade du 1er-Novembre pour profiter de ces cinq jours de préparation afin d'affûter leurs armes en prévision de cet examen de passage aux fameuses poules de la compétition.
Aux dernières nouvelles, Denis Lavagne songe à renforcer au maximum son compartiment offensif pour ce match tant attendu, puisqu'il pourrait sonner le rappel de Hamroune, qui était remplaçant à Bamako, et envisager même d'incorporer, en cours de match, la nouvelle recrue congolaise Glody Kilangalanga qui est déjà qualifiée pour la Coupe de la CAF.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.