L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Euro 2020 : Sonné, le Danemark chute face à la Finlande    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Un vendredi calme sans Hirak    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





14 Subsahariens morts et 139 secourus
Naufrage au large de la Tunisie
Publié dans Liberté le 10 - 03 - 2021

La Garde nationale maritime tunisienne a secouru 139 migrants hier et repêché 14 corps, dont ceux de quatre enfants, après le naufrage de deux embarcations au large de Sfax, dans l'est de la Tunisie, a indiqué la Garde nationale. Partis dans la nuit à bord de deux embarcations de fortune, ces candidats à l'exil, pour la plupart d'Afrique subsaharienne, qui tentaient de rallier illégalement l'Europe, ont été repérés par des unités des gardes-côtes.
Les corps de neuf femmes, de quatre enfants et d'un homme ont été repêchés, a indiqué le porte-parole de la Garde nationale, Houcem Eddine Jebabli. Selon lui, "les recherches sont toujours en cours pour trouver d'autres survivants et corps, et le bilan pourrait augmenter". L'année écoulée a été marquée par une augmentation de telles embarcations en Méditerranée centrale, route migratoire la plus meurtrière du monde pour les candidats à l'exil vers l'Europe. Des embarcations continuent à prendre la mer chaque jour, en dépit de conditions météo difficiles. Entre le 1er janvier et le 21 février, 3 800 migrants sont arrivés clandestinement en Italie par la mer, selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), dont près de 1 000 via la Tunisie et 2 500 via la Libye voisine. Les Tunisiens constituent désormais la première nationalité à arriver clandestinement en Italie avec 12 000 Tunisiens ayant débarqué en 2020, selon le HCR.
Mais des étrangers partent également depuis les côtes tunisiennes. En février, 22 migrants de différentes nationalités africaines partis de Sidi Mansour (Est), non loin de Sfax, avaient été portés disparus et 25 secourus par la marine tunisienne à une centaine de km au nord-ouest de l'île italienne de Lampedusa. En janvier, la marine tunisienne avait intercepté au large de ses côtes 50 migrants, dont quatre Tunisiens partis de Sidi Mansour.
R. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.