Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un derby berbère indécis
COUPE DE LA CAF : RS BERKANE-JS KABYLIE
Publié dans Liberté le 04 - 04 - 2021

Après avoir surclassé les Camerounais de Coton-Sport de Garoua (1-0) puis ramené un point de Zambie face à Napsa Stars, la JS Kabylie est appelée à négocier, ce soir, un virage important de la compétition contre la formation marocaine de Berkane, qui n'est autre que le tenant du trophée.
Cette confrontation contre le club rifain revêt une importance capitale entre les deux clubs qui vont se livrer un sacré duel en l'espace d'une semaine, puisque le match de ce soir sera aussitôt suivi du match retour, dimanche prochain 11 avril, à Tizi Ouzou, pour le compte de la 4e journée de poules de cette Coupe de la CAF.
C'est dire que l'un des deux billets qualificatifs pour les quarts de finale de l'épreuve risque de se jouer, cette semaine, entre les deux clubs du Maroc et d'Algérie, d'où la nécessité de sortir le grand jeu pour prendre une sérieuse option pour la suite du parcours.
"Pour moi, le match le plus important est celui de dimanche prochain à Tizi Ouzou, où il va falloir faire le plein à domicile, et si nous arrivons à ramener tout au moins un point de ce déplacement à Berkane, il vaudra certainement son pesant d'or pour la JSK, surtout que nous aurons aussi l'avantage de recevoir les Zambiens de Napsa Stars de Lusaka, pour le compte de la 6e et dernière journée de poules", dira le coach kabyle, Denis Lavagne, qui s'appuie sur une grande expérience africaine pour préparer au mieux son équipe en prévision de cette chaude explication maroco-algérienne.
Pour ce faire, Denis Lavagne a opté pour un déplacement par vol spécial programmé à la veille de cette confrontation en terre marocaine, tout cela pour préparer sereinement ce match à Tizi Ouzou et rallier, depuis hier, la ville marocaine de Saïdia, distante d'un peu plus de 600 km d'Alger, comme si, en fait, la JSK se rendait à Tlemcen ou à Annaba.
Dès leur arrivée en terre marocaine, hier peu avant la mi-journée, les Canaris ont pris leurs quartiers à l'hôtel Oasis de Saïdia, à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Berkane, pour profiter d'une sieste après le déjeuner et effectuer ensuite une visite de reconnaissance au stade municipal de Berkane, tout en profitant d'une séance de décrassage pour régler les derniers détails du match et ce, avant d'être conviés, hier soir, à une séance de visionnage du jeu de l'équipe marocaine.
"Nous déjà une idée sur le système de jeu mais aussi les forces et les faiblesses de l'équipe de Berkane, et nous avons déjà arrêté un dispositif bien approprié pour tenter de surprendre l'adversaire dans son propre fief.
Et je peux vous assurer que tous les joueurs sont prêts à relever le défi pour cette première manche contre l'équipe marocaine avant de la rencontrer encore dimanche prochain chez nous à Tizi", dira Lavagne.
Enfin, il est à noter que le match de ce soir sera officié par des arbitres sénégalais et que la formation de Berkane occupe la 7e place au championnat de Ligue 1 marocaine avec 3 victoires, 3 matchs nuls et 3 défaites, dont deux à domicile face au Raja de Casablanca et aux FAR de Rabat, ce qui a précipité le départ de l'ex-coach Tarik Sektioui, qui a été remplacé tout récemment par le technicien maroco-espagnol Juan Pedro Ben Ali, qui a déjà entraîné plusieurs clubs marocains.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.