Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'hommage à Ali Mécili resserre les rangs du FFS
Une cérémonie a été organisée hier en présence de cadres du parti
Publié dans Liberté le 11 - 04 - 2021

Plus d'une semaine après avoir annoncé sa décision de boycotter les élections législatives de juin prochain, le Front des forces socialistes (FFS) cherche à retrouver un minimum de sérénité. Pour commémorer le 34e anniversaire de l'assassinat d'Ali Mécili, les dirigeants du FFS ont montré un visage d'unité.
Cela fait 34 ans que l'avocat, militant nationaliste et proche de Hocine Aït Ahmed, Ali André Mécili, a été assassiné à Paris. Comme chaque année, le FFS commémore l'événement. Cette année, ce triste anniversaire a été commémoré avec trois jours de retard.
Hier, les dirigeants du FFS ont dévoilé, au siège du parti à Alger, un buste à l'effigie de l'homme qui a servi de courroie de transmission entre les différents dirigeants de l'opposition durant les années 1980. Ironie de l'Histoire, la stèle a été conçue par la section du FFS de la commune d'Aït R'zine (Béjaïa) d'où est originaire Abdelmalek Amellou, l'assassin présumé de Mécili.
Ce dernier a tenté de se présenter sur la liste RND lors des élections locales de 2017. "Je n'ai pas oublié que, grâce à la pression exercée par le FFS et à la mobilisation des habitants de la commune (d'Aït R'zine, ndlr), la candidature de l'assassin d'Ali aux élections municipales a été rejetée par l'administration et que le FFS a remporté ces élections", a écrit Annie Mécili dans un message lu par le premier secrétaire national du FFS, Youcef Aouchiche.
La solennité de l'événement n'a pas fait oublier les récentes fractures créées au sein du FFS à cause de la volonté de certains cadres de pousser le parti vers une participation aux élections législatives du 12 juin. Pour tenter de donner l'image d'un parti réuni, au moins trois des cinq membres de l'instance présidentielle ont pris la parole. Hakim Belahcel, Sofiane Chioukh et Brahim Meziani ont rendu hommage, chacun avec ses mots, à Ali Mécili.
Mais tous les trois ont souligné une qualité reconnue à l'enfant de Koléa : il a toujours appelé à l'unité des rangs. C'est le message que les responsables ont voulu passer, malgré les séquelles perceptibles parmi les nombreux militants présents. Tous mentionnent le fait que le parti est sorti indemne de cette crise. Mais beaucoup n'oublient pas la crise qui a failli replonger leur formation dans une nouvelle zone de turbulences.
Cette crise étant dépassée, le FFS s'attelle à préparer le document final issu de la convention interne organisée la semaine dernière. C'est ce document "qui sera finalisé dans les tout prochains jours", selon Youcef Aouchiche, qui sera présenté aux partis politiques pour servir de document de travail d'une "convention politique nationale".
Il comportera les visions du FFS pour une sortie de la crise politique que vit le pays. Sur le plan organique, la tenue du congrès ordinaire est toujours maintenue pour octobre prochain. Mais en attendant, des changements pourront intervenir au sein de la direction du parti, indiquent des sources concordantes.

Ali Boukhlef


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.