Le Premier ministre reçu par le Président Erdogan à Konya en Turquie    Le Premier ministre assiste à la cérémonie d'ouverture des Jeux de la Solidarité islamique à Konya en Turquie    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Sonelgaz en pole position    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La voix écoutée de l'Algérie    17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Ce que dit un rapport US    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400m haies    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Batna: création de deux forêts récréatives    Coupe Davis (Groupe 3 - Zone Afrique): ''un tirage au sort équilibré" (Hakimi)    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: 6 ans de prison ferme contre Oussama Rezagui    Tournoi ITF-Pro W60 de San Bartolomé: Inès Ibbou qualifiée au 2e tour    Invasion militaire sioniste à Naplouse: 3 martyrs et plus de 40 blessés    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Le superbe lob d'Ismaïla Sarr avec Watford (Vidéo)    El-Bayadh: l'électricité ne sera pas coupée aux communes n'ayant pas payé leurs redevances    La Guerre de libération de l'Algérie, "un moment historique" pour la libération des peuples africains    Alger: Six harraga noyés, plusieurs autres portés disparus    Ignorance, inculture et suicide    NA Hussein Dey: Le maintien comme objectif    Quelle justice pour quel monde?    Un dernier délai ?    Constantine: Un mort et deux blessés dans une explosion de gaz    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Le barrage inexploité    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'Algérie condamne l'agression des forces sionistes sur Ghaza    Extension des réseaux d'électricité et de gaz    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Barclays s'attend à une forte hausse
Demande mondiale de pétrole
Publié dans Liberté le 24 - 05 - 2021

Malgré les récentes inquiétudes baissières entourant la crise de Covid en Inde, les banques d'investissement, l'Opep et l'Agence internationale de l'énergie (AIE) sont optimistes sur le fait que la demande mondiale de pétrole devrait connaître une forte hausse au second semestre de cette année.
Dans une note intitulée "Offre prudente, guérison de la demande", publiée ce vendredi, la banque britannique Barclays a déclaré que malgré la possibilité d'un retour de l'approvisionnement en pétrole iranien et la résurgence de la Covid dans certaines régions d'Asie, la demande mondiale de pétrole "guérit" et les stocks de pétrole devraient se normaliser au cours des deux à trois prochains mois. Barclays s'attend à ce que le marché mondial soit en déficit d'environ 1,5 million de barils par jour (b/j) au second semestre de cette année.
Les analystes de Barclays ont noté que "les restrictions de mobilité étendues dans la région (Asie) pourraient ralentir quelque peu la reprise de la demande, mais il semble peu probable qu'elle la bloque pendant une période prolongée, étant donné les résultats largement positifs des programmes de vaccination dans le monde entier".
Pour rappel, le mois dernier, Goldman Sachs avait déclaré s'attendre à voir "le plus grand bond de la demande de pétrole jamais enregistré" au cours des six prochains mois. Les analystes de Goldman Sachs voient la demande de pétrole bondir de 5,2 millions de b/j au cours des six prochains mois.
Dans sa note, Barclays a déclaré qu'un accord rapide pour relancer et mettre en œuvre l'accord nucléaire iranien pourrait poser un risque à la baisse pour sa vision des prix pour la seconde moitié de 2021. "Mais un tel scénario pourrait également entraîner une réduction plus lente des restrictions de l'offre par l'Opep+, atténuant potentiellement le coup porté aux prix".
La banque britannique a, par ailleurs, indiqué que les stocks mondiaux de pétrole pourraient largement se normaliser au cours des deux ou trois prochains mois, compte tenu d'une récente baisse des stocks et du déficit projeté d'environ 1,5 million de barils par jour au second semestre.
Plus tôt ce mois-ci, l'AIE avait déclaré que les stocks excédentaires de pétrole de l'année écoulée ont été presque épuisés, notant que "l'élargissement de l'écart entre l'offre et la demande ouvre la voie à un nouvel assouplissement des réductions de l'offre de l'Opep+ ou même à des tirages de stocks plus importants".
Enfin, la banque estime que les prix du Brent s'établiraient en moyenne à 66 dollars le baril en 2021, tandis que le WTI Crude devrait s'établir en moyenne à 62 dollars le baril cette année.

Saïd SMATI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.