Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LIONS AFRICAINS
DEMI-FINALE ALLER DE LA COUPE DE LA CAF : COTON SPORT 1 - JSK 2
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2021

Ce match s'annonçait quelque peu difficile pour les Kabyles qui avaient la ferme conviction de tenter un autre défi afin de préserver leurs chances de qualification pour la finale.
Dix-neuf ans après avoir remporté sa troisième et dernière Coupe de la CAF, le 24 novembre 2002, au détriment du Tonnerre de Yaoundé au stade Ahmadou-Ahidjo, la JSK a retrouvé, hier, le stade national du Cameroun où la génération des Belkaid, Zafour, Gaouaoui, Berguiga, Amaouche et autre Dob avaient écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du prestigieux club du Djurdjura.
C'est dire que cette jeune formation kabyle 2021 était animée d'un désir ardent de perpétuer sa vocation historique d'ambassadeur du football algérien même si, en face, le Coton Sport de Garoua était visiblement assoiffé de revanche après la double défaite concédée en phase de poules, à Tizi Ouzou (1-0) puis à Garoua (2-1) au mois d'avril dernier.
C'est dire que cette demi-finale aller de la Coupe de la CAF – la 11e de l'histoire pour la JSK – s'annonçait quelque peu difficile pour les Canaris qui avaient la ferme conviction de tenter un autre défi afin de préserver leurs chances de qualification pour la finale de l'épreuve, et ce à une semaine du match retour prévu dès ce dimanche au stade du 5-Juillet.
Pour ce faire, la JSK avait opté pour un 5-3-2 quelque peu prudent derrière avec une défense reconduite dans sa totalité avec le quatuor Kerroum-Aït Abdeslam-Souyad-Bencherifa, un éclaireur Raïah pour tenter de neutraliser le buteur adverse Araina. Lavagne a aligné son trio médian habituel Oukaci-Benabdi-Benchaira pour ne laisser que Boulahia et Bensayah aux avant-postes.
La JSK parvint à imposer son style de jeu, dès le coup d'envoi sifflé par l'arbitre égyptien Amin Omar, et se procura des occasions de but vendangées par excès de précipitation ou manque de lucidité par Bensayah (4' et 25'), Boulahia (6'), Benabdi (15') et Benchaira idéalement démarqué par Bensayah mais tirait dans les décors (21'). Ce manque d'inefficacité, la JSK allait le payer cher puisque, dès leur première occasion de but, les Camerounais se firent le plaisir d'ouvrir le score à la demi-heure de jeu sur une reprise de la tête signée de leur redoutable goléador sur un coup franc de Tchuente.
Loin de se décourager, les Canaris repartent à l'attaque et parviendront à niveler la marque par Raïah mais le but fut annulé pour hors-jeu décelé par la VAR (40'). Ce ne fut que partie remise puisque, peu avant la pause, le défenseur de couloir Kerroum profitera d'une balle mal négociée par le gardien Nlend pour mettre la balle au fond des filets (45' + 2').
Cette égalisation allait donner des ailes aux poulains de Lavagne qui s'en donnèrent à cœur joie en seconde période et réussiront à terrasser les Camerounais sur une action du capitaine Bensayah qui profita d'une passe de Bencherifa pour éviter le gardien Nlend mais sa pichenette est déviée par le défenseur axial Etamé dans ses propres filets (63').
Il était dit que la JSK allait réussir finalement la passe de trois face à ce même Coton Sport encore que Boualia (75') tout comme Bencherifa sur un coup franc fracassant sur le poteau (83') auraient pu corser l'addition mais l'essentiel était de prendre une sérieuse option pour la finale de Cotonou.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.