Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le journaliste Adlène Hamidechi n'est plus
Adlène Hamidechi
Publié dans Liberté le 22 - 07 - 2021

Adlène Hamidechi, notre compagnon et ami journaliste, nous a quittés brutalement à l'âge de 51 ans, sans nous dire au revoir. L'annonce de son décès était une terrible nouvelle qui a endeuillé toute la corporation. Pourtant, rien ne présageait cette disparition tragique, mais le destin en a voulu autrement. Adlène nous a quittés, happé par une maudite maladie qui l'a emporté en l'espace de dix jours seulement.
Le vaillant journaliste, connu pour son professionnalisme, son honnêteté et surtout sa plume, ne pourra achever ses travaux qui lui tenaient à cœur lors de ses débuts dans la presse écrite dans les colonnes du quotidien régional El Nasr, puis à El Khabar, de même que durant son passage éclair à la Télévision nationale du côté de la station régionale de Constantine. Connu pour être comme un loup blanc, le journaliste s'est imposé avec son style particulier en se distinguant même de ses pairs, avec une signature vite connue et reconnue par les lecteurs mais aussi par la corporation. Aussi talentueux et téméraire que son père Boubakar, le doyen des journalistes constantinois, le défunt voulait créer un journal sportif national établi à Constantine, alors que beaucoup ont tablé sur son échec. Il a réussi le défi, en créant El Khabar El Riadhi, auquel il a donné ses lettres de noblesse et qui a été imposé comme une référence dans le monde de la presse sportive.
Cependant, la conjoncture économique a eu le dessus et le journal a mis la clé sous le paillasson, mais cela ne l'a pas découragé car, fort de son savoir-faire, il a décidé de réaliser son propre journal. Il lui a donné le nom d'El Mouhtarif, un nom évocateur et qui est à son image, à savoir professionnel jusqu'aux bouts des ongles, et malgré toutes les contraintes il a réussi à le mettre sur pied et à lui trouver une place de choix dans le paysage de la presse sportive grâce à ses chroniques inégalables. Ambitieux, il voulait aussi lancer sa propre chaîne sportive, avec des premiers essais concluants sur le web, mais le sort en a décidé autrement. Adlène, journaliste talentueux, fougueux, infatigable, productif, était avant tout un homme apprécié de tous, avec son large sourire enchanteur et débordant de bienveillance. Adlène, "Mitch" pour les intimes, restera à jamais dans nos cœurs et dans nos mémoires, comme un être cher, brave, humble, courtois, bienveillant et professionnel. Adieu l'ami. Paix à ton âme.
ADLÈNE R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.