7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Inscription de cinq nouveaux sites culturels et naturels
44e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO
Publié dans Liberté le 31 - 07 - 2021

Le Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), réuni en ligne pour sa 44e session, a inscrit, mercredi sur sa liste, quatre nouveaux sites culturels et un site naturel, approuvant également l'extension d'un site naturel transnational européen, a indiqué l'organisation onusienne sur son site internet. Les quatre nouveaux sites culturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial, se trouvent en Italie, Slovénie, Fédération de Russie, Grande Bretagne et en Irlande du Nord, ainsi que le Parc national d'Ivindo, retenu comme site naturel situé au Gabon et les Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et autres régions d'Europe dont l'extension a été approuvée.
"Les portiques de Bologne, situés en Italie au sein de la municipalité éponyme, s'étendent sur 62 km et comprennent 12 éléments constitutifs composés de portiques en bois, en pierre, en brique ou en béton armé, reflétant différentes typologies, fonctions urbaines et sociales et phases chronologiques qui couvrent une période allant du XIIe siècle à nos jours. Réalisées entre la Première et la Seconde Guerre mondiale, Les œuvres de Joe Plenik à Ljubljana, en Slovénie, sont composées d'une série d'espaces publics (places, parcs, rues, promenades, ponts) et d'institutions publiques (bibliothèque nationale, églises, marchés, ensemble funéraire), subtilement intégrés à travers une conception centrée sur l'humain, dans le contexte urbain, naturel et culturel préexistant, contribuant ainsi, à la nouvelle identité de la ville.
S'étalant du sommet des montagnes au littoral entre le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord, le paysage d'ardoise du nord-ouest du pays de Galles est composé de 6 éléments couvrant la période entre 1780 jusqu'au début du XXe siècle, comprenant chacun des carrières et des mines reliques, des sites archéologiques liés au traitement industriel de l'ardoise, des établissements historiques, vivants et reliques, des jardins et des palais historiques, des ports et des quais, ainsi que des réseaux ferroviaires et routiers illustrant les liens fonctionnels et sociaux du paysage industriel d'ardoise relique. Situés en République de Carélie dans la Fédération de Russie, les Pétroglyphes du lac Onega et de la mer Blanche comprennent 4 500 gravures sur roche, réalisées il y a 6000 à 7000 ans, restituant la culture de la période néolithique en Fennoscandie. Situé sur l'équateur, dans le nord du Gabon, le Parc national de l'Ivindo s'étend sur près de 300 000 hectares traversés par un réseau de rivières d'eau noire pittoresques.
Il comprend des rapides et des chutes bordées par des forêts humides intactes, ce qui constitue un paysage d'une grande valeur esthétique et un écosystème aux habitats aquatiques qui abritent des espèces de poissons endémiques, dont 13 espèces considérées comme menacées, au moins 7 espèces d'herbes aquatiques Podostemaceae et, sans doute, une faune aquatique micro-endémique de chaque chute. Inscrites sur la liste du patrimoine mondial en 2007, avec des extensions en 2011 et 2017, les Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et autres régions d'Europe, partagées entre la Bosnie-Herzégovine, la Tchéquie, la France, l'Italie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie et la Suisse, renforcent la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité de ce site, lequel comprend désormais 94 éléments répartis dans 18 pays.
Ce site étendu est un exemple exceptionnel de forêts tempérées complexes relativement non perturbées, illustrant une large palette de schémas et processus écologiques complets de peuplements purs et mixtes de hêtres européens dans des gradients environnementaux divers. Le Comité du patrimoine mondial est réuni en ligne jusqu'au 31 juillet pour sa 44e session (élargie) sous la présidence depuis Fuzhou, en Chine, de Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l'Education et président de la Commission nationale chinoise pour l'Unesco.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.