CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    le Barça peut oublier Sterling    Affaire Djabelkhir : procès reporté jusqu'à décision de la cour constitutionnelle    Cour d'Alger : le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre    «Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Constantine contredit Medaouar    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    «La concurrence entre Sidi Salah et Doukha sera bénéfique pour l'équipe»    Grande rencontre sur la microentreprise    Branle-bas de combat chez les partis    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    Astuces pour une meilleure visibilité    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La face «cachée» du «Bâtiment»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sale temps pour les activistes politiques
Plusieurs d'entre eux ont été présentés hier devant les tribunaux
Publié dans Liberté le 16 - 09 - 2021

Des procès de plusieurs activistes politiques se sont tenus hier dans différents tribunaux du pays. À Alger, le parquet près le tribunal de Baïnem (Bab El-Oued) a requis 2 ans de prison ferme assortie d'une amende de 100 000 DA à l'encontre de Nacer Maghnine, président de l'association SOS Bab El-Oued, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), qui a précisé que le verdict sera rendu le 26 septembre 2021. M. Maghnine avait été auditionné, jeudi 15 juillet, dans le fond devant le juge d'instruction du tribunal de Baïnem et son procès devait, dans un premier temps, se tenir le 8 septembre.
Présenté mardi 21 avril 2021 devant le procureur du tribunal de Baïnem, le président de l'association SOS Bab El-Oued a alors été placé sous mandat de dépôt. Quatre jours auparavant, une perquisition a été effectuée par la police au siège de l'association SOS Bab El-Oued en présence de son président, arrêté lors de la marche du vendredi.
À Alger toujours, la cour du Ruisseau a confirmé, hier, l'ordonnance du juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger portant placement sous mandat de dépôt de l'activiste Djamal Ikni. Ce dernier avait été placé sous mandat de dépôt par le juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger, le 2 septembre. Arrêté le 30 août à la Cité des palmiers, à Aokas (Béjaïa), Djamel Ikni a été placé en garde à vue au commissariat central du chef-lieu de wilaya après son arrestation.
Quant à l'activiste et journaliste Fodil Boumala, arrêté mardi 14 septembre à Alger par les services de sécurité avant d'être conduit au commissariat de Cavaignac, il n'a toujours pas été présenté devant le juge. "Il est toujours en garde à vue au commissariat. Il sera probablement présenté demain (aujourd'hui, ndlr) devant le juge", a indiqué son avocat, Me Bouchachi.
À Boumerdès, l'activiste Hocine Mohamed a été condamné à 1 an de prison ferme assortie d'une amende à l'issue de son procès en appel qui s'est tenu hier devant la cour de cette ville, a annoncé le CNLD. Le parquet a requis la confirmation du verdict prononcé en première instance à l'encontre de Mohamed Hocine et de Nabil Ami lors du procès en appel le 8 septembre.
Pour rappel, Hocine Mohamed a été condamné à une année ferme par le tribunal de Bordj Menaïel lors de son procès tenu le 21 juin dernier. Le parquet avait alors requis 10 ans de prison ferme à son encontre. À Chlef, le tribunal de cette ville a prononcé, hier, son incompétence, lors du procès de Hamouda Tayyib, abandonnant, du coup, le dossier au profit du pôle spécial de Sidi M'hamed d'Alger, selon le CNLD toujours.
Pour rappel, Hamouda Tayyib avait été placé sous mandat de dépôt le 1er septembre 2021 par le juge d'instruction du tribunal de Chlef. Il était poursuivi pour plusieurs chefs d'inculpation comme "incitation à attroupement non armé", "outrage à corps constitués", "publications pouvant porter atteinte à l'intérêt national".

A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.