Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une trentaine de personnes placées sous mandat de dépôt
Interpellées lors de la marche de samedi passé
Publié dans Liberté le 06 - 04 - 2021

Après une accalmie de quelques semaines, les arrestations de manifestants et les mises sous mandat de dépôt reprennent.
Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), tous "les manifestants arrêtés samedi 3 avril lors d'une marche improvisée à Alger et qui ont été présentés hier devant le procureur et juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger sont tous placés sous mandat de dépôt, à l'exception du dénommé Samir Boudjemâa pour des 'raisons médicales'".
La même procédure a été observée au tribunal de Baïnem. "Toutes les personnes arrêtées samedi 3 avril et présentées aujourd'hui (hier, ndlr) devant le procureur et le juge d'instruction du tribunal de Baïnem sont placées sous mandat de dépôt. Seul Mohamed Amine Bedar (mineur) a été relâché", indique un autre communiqué du CNLTD. Selon ce comité, qui suit la situation des détenus d'opinion, les prévenus sont accusés "d'atteinte à l'unité nationale, attroupement non armé et incitation à attroupement non armé".
Ces détentions interviennent parallèlement à des condamnations à des peines de prison ferme prononcées par les tribunaux à l'encontre de hirakistes. Ainsi, selon la CNLTD, le verdict est tombé hier, 5 avril 2021, dans le procès en appel de Yakoub Madaoui : confirmation du verdict prononcé en première instance, à savoir condamnation à 1 an de prison ferme assortie d'une amende de 100 000 DA.
Le parquet avait requis l'aggravation de la condamnation prononcée en première instance à l'encontre de Yakoub Madaoui, lors de son procès en appel qui a eu lieu le 22 mars 2021 après le renvoi du 1er mars 2021 à la cour de Bordj Bou-Arréridj, ajoute ce comité. Avant-hier, c'est Mohamed Amine Kadi qui a été placé sous mandat de dépôt par le tribunal de Tissemsilt, après comparution immédiate. Son procès est renvoyé au 11 avril 2021. Ces nouvelles arrestations et mises sous mandat de dépôt interviennent également dans la foulée de l'arrestation musclée du "poète de la révolution" Mohamed Tadjadit ainsi que de Malik Riahi dans un appartement à Aïn Benian après perquisition de la police. Ces deux activistes ont été derrière la diffusion de la vidéo où l'adolescent Saïd Chetouane avait dit avoir été torturé. La vidéo, devenue virale, a suscité une vague d'indignation en Algérie et à l'étranger. Dans un premier temps, le jeune homme avait même évoqué un viol de la part des policiers avant de se raviser. Dimanche, en fin de journée, le parquet avait annoncé l'ouverture d'une enquête.
Deux ans de prison ferme requis contre Fodil Boumala
Par ailleurs, le parquet près la cour d'Alger a requis, hier, lors d'un procès en appel, une peine de 2 ans de prison ferme assortie d'une amende de 100 000 DA à l'encontre de Fodil Boumala dans une deuxième affaire liée à son arrestation le 14 juin 2020.
Le procès en appel s'est tenu à la cour du Ruisseau après les renvois des 7 décembre 2020, 1er mars et 25 janvier 2021. En première instance, l'activiste avait été condamné en octobre dernier à une amende de 50 000 DA dans l'accusation d'incitation à attroupement non armé (article 100 alinea 1 du code pénal), et a été relaxé dans les accusations d'outrage à corps constitués (article 146 du code pénal), publications pouvant porter atteinte à l'intérêt national (article 96 du code pénal), avec restitution des objets confisqués. Le parquet avait fait appel.
Ali Boukhlef


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.