Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs    Levée des réserves sur le navire Tinziren bloqué en Espagne    L'approche globale de l'Algérie    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Poursuivre l'opération d'assainissement du foncier agricole et de récupération des surfaces non exploitées    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    Incendie à la raffinerie de Skikda : une enquête diligentée pour identifier les causes    Pétrole: l'OPEP+ adoptera le choix approprié qui consacrera le principe de prudence    Materazzi répond à la provocation d'Ibrahimovic    «La réforme du professionnalisme vise à élever le niveau du football algérien»    Un Pass sanitaire pour les voyageurs par bateau    Chutes des premières neiges sur les cimes de Chréa    SIDA: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge des malades salués    Accompagnement psychologique et insertion sociale des sans-abris    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Skikda: décès d'une victime de l'incendie de la raffinerie de pétrole    Le poids potentiel de la diaspora algérienne dans l'élection présidentielle française 2022    Chlef : Le nouveau parc industriel prêt à accueillir les investisseurs    Intempéries : Eboulements rocheux sur les routes à Mostaganem et à Ténès    Le jeu des alliances a bien commencé    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Et Kouffi envoya la JSK au paradis !    Le Collectif des Algériens établis en France presse l'ONU à agir    Grosses manœuvres contre l'Algérie    Les engagements du ministre de la Poste et des Télécommunications    Les partis contraints aux alliances    La presse de l'Est du pays met l'accent sur les résultats préliminaires des élections locales    Lionel Messi couronné une 7e fois    Mahrez négocie sa prolongation    Semaine du court métrage    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    "Nous serons prêts pour les JM-2022 !"    L'agence Cnas d'Alger ouverte les samedis    Une quarantaine de périmètres agricoles raccordés au réseau d'électrification    La grève nationale cyclique maintenue    Quatre projets de loi en préparation    La médiation internationale met la pression    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Vers la révision des textes juridiques    Les indépendants exigent une enquête    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Carte blanche à Islem Gueroui    Quand Annaba s'associe avec Oman    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Assurer la continuité de l'enseignement intercyclique de tamazight
RENCONTRE HCA - MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE
Publié dans Liberté le 18 - 09 - 2021

La réunion de mardi dernier entre le SG du HCA et le ministre de l'Education nationale a permis d'aplanir un certain nombre de "malentendus".
Déjà programmée en amont, la rencontre entre le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed, et le secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a eu lieu mardi dernier. À propos de cette réunion, le SG du HCA l'a qualifiée d'"importante", indiquant qu'elle intervient à sa demande "à la veille de la rentrée sociale et scolaire 2021-22".
S'il y a eu un léger report du rendez-vous entre les deux parties, il l'explique par les engagements du ministre, qui "devait marquer sa présence lors de la présentation du plan du gouvernement à l'APN".
Au menu du jour, la situation de l'enseignement de tamazight et les aspects pédagogiques et administratifs qui entravent son bon déroulement à travers le territoire national. Ainsi, une préoccupation majeure a été évoquée lors de cette rencontre, celle d'assurer la continuité de l'enseignement intercyclique de tamazight, ajoute M. Assad.
"C'est dans le passage du cycle primaire au cycle moyen, du cycle moyen au cycle secondaire qu'on a enregistré un déficit structurel. En d'autres termes, c'est à ce niveau que l'on situe la raison principale du décrochage de l'enseignement-apprentissage de tamazight", précise-t-il.
Lors de cette entrevue, notre interlocuteur affirme que toutes les questions ont été abordées "avec responsabilité et sans démagogie aucune". Evoquant la fameuse circulaire ministérielle n°1394 du 14 août 2021 qui continue toujours à faire polémique, le SG du HCA lui reproche d'omettre "les volets politique et légal auxquels les auteurs d'un tel document doivent se référer".
Un manquement qui s'apparente, selon lui, à un "écueil réel", argumentant qu'"en temps ordinaire l'enseignement de tamazight est touché par un emploi du temps inconvenant, démotivant, voire discriminant".
Revenant sur la polémique naissante, il explique que "la diffusion d'un tel document (circulaire-cadre d'une rentrée scolaire) suscite des interrogations parmi le corps enseignant et les inspecteurs de tamazight", mettant en cause ses ambiguïtés, "notamment dans son axe relatif à l'organisation exceptionnelle de la scolarité des trois paliers pour la nouvelle année scolaire".
Quant à la réaction du ministre de l'Education nationale, M. Assad la qualifie de claire et rassurante, indiquant que M. Belabed a saisi l'occasion pour réitérer, en substance, que tamazight n'est pas en dehors du volume horaire officiel et que les cours, à cet égard, ne seront pas dispensés en dehors du volume horaire officiel ou pendant le week-end.
Une déclaration qui signifie que son enseignement n'obéit pas au principe d'alternance. Parmi les autres points soulevés par la délégation du HCA, la relance de la commission mixte, "gelée depuis 2015, car elle constitue, à notre humble avis, le cadre idoine pour le suivi de l'enseignement de tamazight dans l'école algérienne".
Il a été également retenu le principe d'une concertation dans le cadre de réunions périodiques sur des dossiers précis, dont "la question du renouvellement de la composante du Conseil national des programmes, l'évaluation de la généralisation de l'enseignement de tamazight, les manuels, la formation continue au profit des enseignants et des inspecteurs, les postes budgétaires...", cite M. Assad.
Concernant les questions en relation avec la législation et l'amendement des textes de lois, ce dernier assure que "les deux parties ont convenu de les soumettre aux instances concernées".

SAID OUSSAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.