Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre
CUMUL DE FONCTIONS
Publié dans Liberté le 20 - 09 - 2021

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag, a finalement tranché sur le dossier du cumul de fonctions. Il vient en effet de fixer une date butoir pour le 30 septembre prochain comme dernier délai pour appliquer la consigne relative au non-cumul de fonctions entre la responsabilité exécutive et élective et la responsabilité administrative au sein des structures d'organisation et d'animation sportive.
Le MJS met en garde les présidents des fédérations sportives ainsi que les directeurs de la jeunesse et des sports dans l'ensemble des wilayas qu'au-delà dudit délai ils s'exposeront à une mise à l'écart de leur fonction. Le ministre peut-il s'élever contre un élu en mettant un terme à son mandat ? La question mérite réellement d'être posée.
Cependant, le MJS a insisté, via communiqué, sur la mise en application rapide du décret exécutif n° 21-60 du 8 février 2021, modifiant et complétant le décret exécutif n° 15-340 du 28 décembre 2015. Selon la même source, les personnes actuellement concernées par le cumul de fonctions devront impérativement procéder à la régularisation de leurs situations respectives avant la date fixée.
En outre, les concernés par le non-cumul de fonctions sont les titulaires de la fonction élective de président de fédération, ligue ou club sportif, avec ladite fonction au sein des structures d'organisation et d'animation sportive, de la même ou d'une autre discipline sportive.
Sont également concernés par cette directive les titulaires d'une fonction exécutive de directeur technique, de directeur méthodologique ou d'entraîneur au sein d'une fédération sportive, ligue et club sportif, avec des fonctions électives de président ou de membre élu du bureau au sein des structures d'organisation et d'animation d'une même discipline sportive ou d'une autre discipline sportive.
Selon l'article n°4, le non-cumul de fonctions concerne également les fonctionnaires régulièrement nommés aux fonctions supérieures de l'Etat, ainsi que les fonctionnaires régulièrement nommés à la fonction supérieure de l'Etat de directeur de la jeunesse et des sports de wilaya et également les fonctionnaires régulièrement nommés à la fonction supérieure de l'Etat de directeur délégué de la jeunesse et des sports.
La mesure concerne également les fonctionnaires ou cadres dirigeants régulièrement nommés aux postes supérieurs de directeur général ou de directeur d'établissement public, à caractère administratif, ou d'établissement public à caractère industriel et commercial. Enfin, l'autre important aspect est lié à l'application de ce décret qui ne favorise pas la stabilité et la préservation des compétences.
À titre exemple, même si les membres arrivent à former un bureau de ligue avec l'application de ce décret, à la fin de leur mandant, même en cas d'obtention de leur quitus de fin mandat, ils n'auront plus le droit d'être éligibles, puisqu'ils ont démissionné de leur structure d'origine et, du coup, ils ne seront plus membres de l'assemblée générale, cela influera sur toutes les compétences qui vont disparaître. En conclusion, ce décret limite donc le mandat à une seule chose, ce qui va à l'encontre des textes en vigueur.

RACHID ABBAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.