Une nouvelle génération des démocrates    «Le parti a atteint amplement ses objectifs»    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    La rupture?    Des blocages partout    «C'est criminel!»    Ramtane Lamamra : «Le séminaire a donné une vision claire de l'avenir»    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Les votes les plus curieux    Hazard de retour en Belgique?    Kjaer absent au moins 6 mois    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    L'Epic mis aux oubliettes    Le coup de maître de la Bmpj    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Hommage aux maîtres artisans disparus    Les mises en garde de Tebboune    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Benbouzid se prononce    7 décès et 185 nouveaux cas en 24 heures    Le Président palestinien aujourd'hui à Alger    Une qualification et des interrogations    L'alliance militaire entre le Maroc et Israël est "malsaine"    Une vision claire de l'avenir    «La bureaucratie est devenue un ennemi juré de la Nation»    Le CNDH appelle à la révision de la loi    L'ancien journaliste du Quotidien El-Moudjahid Rachid Semad n'est plus    Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Renouveau industriel, l'appétit grandissant de l'Algérie    Maroc : Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Plusieurs routes coupées dans certaines wilayas du pays    Du 24 au 31 mars 2022    Plaidoirie pour le tourisme saharien    Coupe arabe Fifa-2021 (Gr D/2e j): l'Algérie et l'Egypte passent en quarts    Coupe de la CAF (2e tour prélim./additionnel): JS Saoura-Heart Of Aok (Ghana) se jouera sans public    Tenue dimanche d'une réunion du Conseil des ministres    Huit délégués du médiateur de la République remerciés    Un autre procès attend Mira Moknache à Akbou    FLN-RND, la guerre de tranchées    Le Festival national de la poésie melhoun revient à Mostaganem    Cherfa exclut tout retour à ce système    Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j    Les Canaris toujours en confinement à Zéralda    Une exposition sur Charles de Foucauld, avant sa prochaine canonisation à Rome    Dans une conjoncture particulière: Mahmoud Abbas demain à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abbas Righi chante le malouf à Montréal
Festival du monde arabe
Publié dans Liberté le 28 - 10 - 2021

Le chanteur de malouf Abbas Righi sera de retour à Montréal à l'occasion de la 22e édition du Festival du monde arabe (FMA) qui s'ouvre vendredi et ce, jusqu'au 13 novembre.
Le compositeur et interprète au timbre puissant renoue avec son public montréalais après son passage réussi deux ans plus tôt dans le cadre du même festival. Musicien au parcours flamboyant, Abbas Righi perpétue la tradition musicale du malouf, cet héritage millénaire de l'Andalousie, autrefois lieu d'effervescence artistique.
Ayant fait ses classes à l'école de musique malouf de Constantine, l'artiste Righi maîtrise à la perfection son art, lui qui a baigné dès le jeune âge dans un univers musical andalou. Les thématiques abordées par le prodige constantinois célèbrent la beauté de la nature, la grâce céleste de la femme adulée et les déchirures insupportables de la séparation.
Abbas Righi aura ainsi l'occasion de revisiter les répertoires haouzi et du madih avec ses incantations raffinées. "Un rare moment pour s'imprégner de la quintessence des mélodies éternelles de Constantine", anticipent les organisateurs, qui ont programmé le spectacle pour le 12 novembre à la salle Le Gesù.
La cantatrice d'origine algérienne Faïrouz Oudjida se produira également dans le cadre de cet événement artistique qui court les rues de Montréal. La soprano algéro-canadienne, qui a édité son premier opus récemment, s'est imposée sur la scène montréalaise comme une voix lyrique sûre, réhabilitant la musique classique dans cette immense contrée qui étend ses tentacules jusqu'au pôle Nord.
Ancienne soliste de l'Orchestre symphonique national à Alger, Faïrouz Oudjida, qu'on surnomme La Diva du désert, titre de son premier album, invite son public "au voyage pour plonger, tout en virtuosité, dans les plus grands classiques de la musique orientale, des chants berbères, maghrébins et andalous", indique le comité d'organisation du FMA.
"Habituée des théâtres italiens où elle a développé sa voix d'une clarté troublante, Faïrouz Oudjida incarne avec une justesse désarmante la jonction entre l'Est et l'Ouest, et fait se côtoyer avec grâce la tessiture des chanteuses d'opéra avec les sonorités passionnées de la musique arabe", selon la présentation du spectacle, qui sera dirigé par le pianiste Dominic Boulianne.
Mme Oudjida compte ainsi rendre hommage à ses racines algériennes, elle qui a traîné dans son enfance sa voix dans l'immensité désertique du Sahara. Le spectacle est prévu dimanche soir à Place-des-Arts de Montréal.
Pour changer de registre musical, "Sur un air de raï" est un autre concept artistique auquel participe le chanteur cheb Fayçal, un habitué de la scène montréalaise. Il se produira dans un concert prévu le 6 novembre.

De Montréal : Yahia ARKAT


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.