La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La méthode Ankara    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les raisons de l'union patronale    «Nous sommes un partenaire fiable de l'Afrique»    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    Nouveau test    Cher pèlerinage!    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines aux secteurs de Mahbes et El Farsya    Réunion du gouvernement: examen du projet d'extension du port de Djen-Djen    Algérie-Italie: des relations économiques en constante évolution    Incendies de forêts: un dispositif opérationnel de mobilisation générale et d'alerte maximale    Judo: le parc sportif d'Oran est en mesure d'accueillir le championnat du monde    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tizi Ouzou: ouverture du 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni    Saïda: décès du président de l'APC de Youb    Ligue 1/WAT-ESS: les Sétifiens en quête de rachat    Affaire GB Pharma: Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal condamnés à 3 ans de prison ferme    Journée mondiale de l'Afrique: face aux défis de la paix, santé et agroalimentaire    Sahara occidental: une délégation US arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Agression du domaine public et forestier: Des instructions pour intensifier la lutte contre les constructions illicites    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Des mentalités à formater    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Où va la JSK ?
SEULEMENT 4 POINTS RECOLTES EN 4 MATCHES
Publié dans Liberté le 21 - 11 - 2021

Au-delà des deux précieux points jetés par la fenêtre face au RCA, la JS Kabylie a montré un visage moribond.
La JSK misait beaucoup d'espoir sur cette rencontre de la 4e journée face au RC Arba car après avoir concédé trois semi-échecs depuis le début de saison, les Canaris étaient visiblement déterminés à décrocher leur premier succès en championnat.
Face à un nouveau promu qui occupe la dernière place au classement général avec un seul point au compteur, la formation kabyle avait largement les faveurs du pronostic, mais voilà que la réalité du terrain est venue nous rappeler que le football n'a jamais été une science exacte.
Pour preuve, après avoir dominé aisément la première période, inscrit un but libérateur signé Doumbia et multiplié les occasions de but, les camarades de Bensayah ont littéralement sombré en seconde mi-temps face à cette étonnante formation de l'Arba qui n'avait plus rien à perdre sinon aller taquiner l'arrière-garde kabyle.
"Nous avons une équipe très jeune dont la moitié découvre à peine le niveau de la Ligue 1 et nous sommes venus à Tizi Ouzou avec l'intention de poser notre jeu habituel. Si la JSK nous a été supérieure en première période, je pense que nous avons bien réagi après le repos et notre égalisation était plus que méritée ! Encore que nous aurions pu repartir même avec les trois points de la victoire sans que personne ne trouve à redire", a indiqué, en fin de partie, le coach du RCA, Abdelghani Boufenara, visiblement ravi par ce point précieux mais surtout rassuré par la prestation d'ensemble de ses poulains, ce qui est un gage de confiance pour la suite du parcours.
Dans les vestiaires kabyles, ce n'était pas la joie car ce partage des points face à la lanterne rouge était ressenti comme une véritable défaite. Car au-delà des deux précieux points jetés par la fenêtre, la JSK a montré un visage moribond.
Il faut reconnaÎtre que, même après avoir livré une première mi-temps tout juste moyenne et eu l'opportunité de plier toutefois le match vu les nombreuses occasions ratées, les Canaris auraient pu sceller aisément une victoire salutaire pour repartir du bon pied en ce début d'exercice peu convaincant.
Pis, à défaut de se mettre à l'abri de toute surprise dans le premier half, les Kabyles ont carrément perdu leur football après la pause et ont versé dans un jeu insipide et décousu.
Un tel couac inquiète désormais, au plus haut point, les supporters kabyles et ce à une semaine du lointain déplacement en Afrique pour négocier ce match aller tant attendu des huitièmes de finale-bis de la coupe de la CAF contre les Royal Léopards du Swaziland.
Et en l'absence du coach tunisien Ammar Souayah – il s'est rendu à Tunis pour le mariage de son fils, ce qui a fait jaser de nombreux fans kabyles — l'entraîneur-adjoint Karim Kaced a essayé toutes les variantes possibles, notamment en incorporant Mouaki, Haroun, Harrag en attaque et surtout Gatal en défense après l'expulsion de Kerroum pour cumul de cartons à la 68', en vain.
Et, comble de l'ironie, la JSK a même fini par frôler la correctionnelle ! "Je pense que nous aurions pu éviter un tel scénario avec un peu plus d'efficacité en première mi-temps où le jeu était en notre faveur, mais l'expulsion de Kerroum après le repos a été le tournant du match, ce qui est dur à avaler. Mais il va falloir oublier au plus vite une telle déception pour nous concentrer sur ce long déplacement au Swaziland", a déclaré Kaced, non sans préciser : "Nous avons intérêt à retrousser les manches car le championnat est encore long..."

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.