Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Benabderrahmane donne le coup de starter    Sahara occidental: une délégation sahraouie appelle le Gouvernement britannique à amener le Maroc à respecter les résolutions onusiennes    Sonatrach: deux contrats EPC et un mémorandum d'entente signés à Alger    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    ENTMV: une consultation internationale pour l'acquisition d'un nouveau système de réservation électronique    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Belani se félicite des bonnes conditions du déroulement du concours d'accès aux grades d'attachés et secrétaire des AE    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    LA VIE... ET LE RESTE    Maguire, c'est désastreux    Brèves    Tensions accrues au Sahel    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Moscou juge «stupides» les soupçons occidentaux    Du bon et du moins bon    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    Le ministère de la Culture et des Arts prend part à la 21e édition du SITEV    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Derouaz : "Nous avons apporté les éclaircissements
Jeux Méditerranéens Oran 2022
Publié dans Liberté le 02 - 12 - 2021

Emboîtant rapidement le pas au ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag, qui avait lancé, la veille, à partir d'Oran, un message dénoté au CIJM en affirmant que "l'Algérie sera prête bien à l'avance" pour l'accueil des Jeux méditerranéens de 2022 (25 juin- 5 juillet), le commissaire de cette 19e édition qu'accueillera El-Bahia l'été prochain, Abdelaziz Derouaz, a assuré, de son côté, que "toutes les zones d'ombre relevées par ce même Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM) au sujet de l'évolution des préparatifs des JM Oran-2022 ont été dissipées", à l'occasion de la réunion, tenue mardi en ligne, entre le Comité en question et les organisateurs.
L'ancien patron du handball africain durant la décennie dorée des eightees a, ainsi, indiqué que "le Comité d'organisation local a répondu à toutes les questions du CIJM et apporté les éclaircissements nécessaires au sujet de l'évolution des préparatifs, ce qui a permis de dissiper toutes les zones d'ombre qui prévalaient avant cette réunion". "Les membres du CIJM ont exprimé leur satisfaction après avoir suivi avec attention nos exposés liés aux différents aspects de la préparation des JM. Ils sont même impatients de constater de visu la bonne cadence de nos préparatifs, à l'occasion de leur prochaine visite à Oran, les 11 et 12 décembre, et qui coïncidera également avec la visite des chefs de délégation des pays participants" s'est, à ce sujet, réjoui Aziz Derouaz, comme pour apporter une réponse qui se veut convaincante au sévère réquisitoire dressé, quelques jours plus tôt, par Davide Tizzano qui avait, rappelle-t-on, demandé des "solutions immédiates" à la ville hôte de 2022, Oran, après que le président de la commission de coordination, Bernard Amsalem, eut fait part au comité exécutif de "ses inquiétudes".
Ses principales craintes quant aux Jeux concernent d'ailleurs "les retards dans la construction, le processus d'appel d'offres, les problèmes de technologie et de transport". En perspective de leur visite d'inspection prévu dans une semaine, les dirigeants du CIJM ont d'ailleurs demandé des rencontres de haut niveau avec le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, le ministre des Sports, Abderezak Sebgag et le président du Comité national olympique, Abderrahmane Hammad. À ce sujet, Tizzano souhaite que "les responsables fournissent des solutions immédiates aux problèmes qui se sont posés concernant l'avancement des travaux", comme rapporté par un communiqué de presse du CIJM.
Celui-ci décrivait également "des marges de temps étouffantes, les retards dans les projets et l'écart apparent par rapport au calendrier convenu rendent nécessaire la coopération immédiate et continue du CIJM avec le comité d'organisation". La réunion du comité exécutif du CIJM, la première depuis que Tizzano a été élu président en remplacement de l'Algérien, Amar Addadi, s'est tenue à Athènes, avec la participation en ligne de ceux qui n'ont pas pu y assister. "Nous respectons le peuple algérien et ses efforts, nous respectons le gouvernement pour les grandes dépenses qui ont été faites pour la construction des projets, mais nous devons préserver le prestige et le nom des Jeux méditerranéens. Nous voulons tous que les Jeux se déroulent à Oran, nous allons aider de toutes les manières, mais nous ne pouvons pas mettre en danger le plus grand évènement sportif de la Méditerranée", a, ainsi, déclaré l'Italien.

Rachid BELARBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.