Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Riche participation algérienne à la manifestation "Portes ouvertes des ambassades" à Washington    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le Président Tebboune reçoit le ministre saoudien des Affaires étrangères    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Arkab appelle à la mise en place d'une stratégie de valorisation des mines de marbre en Algérie    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Leeds : Kalvin Phillips dans le viseur de Manchester City    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Les bases de la transition énergétique    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Pourquoi les prix ont baissé    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    La Sonelgaz se met de la partie    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain dans le secteur de Mahbes    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Recadrage en règle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quid des nouveaux statuts de la FAF ?
Le bureau fédéral tiendra sa réunion lundi prochain
Publié dans Liberté le 27 - 01 - 2022

Le bureau fédéral de la FAF tiendra sa réunion mensuelle statutaire lundi prochain. Le communiqué de la fédération précise l'ordre du jour à savoir le bilan de la participation de l'équipe nationale à la CAN au Cameroun, les rapports des Ligues et des commissions, les rapports des commissions et divers. Ce conclave sera donc l'occasion aux membres du BF de se prononcer sur la débâcle des Verts à Douala. Il est attendu à ce titre que le bureau fédéral lance un appel pour l'union sacrée autour de la sélection nationale en perspective de la double confrontation des 23 et 29 mars prochain qualificative au Mondial 2022 du Qatar contre le Cameroun.
Le président de la FAF, Charef Eddine Amara avait indiqué à ce titre que "l'équipe d'Algérie est encore forte, nous avons, certes, trébuché lors de cette Coupe d'Afrique des nations, où nous avons mal négocié nos trois matchs de la phase des groupes, qui ne nous ont d'ailleurs pas permis d'aller plus loin dans cette CAN, mais nous avons les moyens de nous ressaisir. Pour moi, ce match de barrage des qualifications au Mondial, qui débutera par un match aller ici, au Cameroun, serait un nouveau départ pour notre sélection. C'est une sorte de revanche de se relancer là où nous sommes tombés. Face au Cameroun, ce sera un match important pour les deux équipes. Nous avons trébuché au Cameroun, nous allons nous relever au Cameroun".
Le bureau fédéral doit se prononcer également sur la date de la prochaine Assemblée générale extraordinaire de la FAF consacrée à la mise en conformité des statuts avec ceux de la FIFA. Ce dossier important, qui permettra à la Fédération de football de se doter de nouveaux textes et surtout de commissions juridictionnelles indépendantes, a franchement trop traîné pour des raisons peu évidentes. À l'issue de la réunion de son bureau fédéral, la FAF avait annoncé, le 2 novembre dernier, l'organisation de deux assemblées générales extraordinaires.
La première pour le 21 novembre avec à l'ordre du jour "le changement du système de compétition" qui a effectivement eu lieu avec l'adoption justement de la nouvelle formule de compétition pour tous les paliers des championnats. Une seconde AGEx était programmée du 27 au 30 décembre pour la mise en conformité des statuts de la FAF avec les exigences de la Fédération internationale (Fifa), dixit le communiqué officiel du BF. Or, la FAF a reporté cette AG sous prétexte que les textes faisaient l'objet de traduction au niveau du ministre de la Jeunesse et des Sports. Pas très convaincant. Au lendemain de son élection au mois d'avril dernier, le président de la FAF, Charef-Eddine Amara, avait pourtant indiqué qu'il espérait boucler ce dossier avant la fin du mois de mai 2021. Neuf mois après, le projet traîne encore.
L'opération d'amendement des statuts de la FAF et leur mise en conformité avec ceux de la Fifa devait boucler un processus de renouvellement des instances du football finalisé récemment avec l'adoption des nouveaux statuts des Ligues, LIRF, LNFA et LFP ainsi que l'élection des nouveaux bureaux directeurs. La réforme des statuts de la FAF offre la possibilité de renforcer le bureau fédéral par des spécialistes en matière juridique, finances, management, audit et communication et un ancien international pour les besoins d'expertise.
Les changements prévoient également que toutes les commissions juridictionnelles de la FAF, à savoir la commission de discipline, la commission de recours, la commission d'éthique et la Chambre de résolution des litiges (CNRL), soient élues par l'assemblée générale. Auparavant, ces commissions étaient désignées directement par la FAF au mépris des règles fondamentales d'indépendance. Elles doivent être composées d'experts reconnus en la matière. Les nouveaux statuts prévoient aussi que la commission électorale pour l'organisation des élections de la FAF soit élue par l'AG pour un mandat de 4 ans. En ce qui concerne la composante de l'AG, les nouveaux statuts vont limiter le nombre à 94. Il s'agit en fait des 18 représentants des clubs professionnels (Ligue1), des 62 représentants des différentes Ligues (de wilaya, régionales et LFP), des représentants de l'équipe du FLN, sport militaire, des associations des arbitres, football en salle et les jeunes.

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.