Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée de protestation le 5 décembre
La coordination syndicale de l'UGTA l'a décidé hier
Publié dans Liberté le 24 - 11 - 2005

Les syndicalistes ont interpellé Sidi Said et lui ont demandé de “prendre ses responsabilités”.
Les membres de la Coordination syndicale, qui regroupe une dizaine de syndicats d'entreprises affiliés à l'UGTA (douanes, BEA, BDL, Cnan, Epal, etc.), des membres de la Commission exécutive nationale (CEN) et de l'Union de la wilaya (UW) d'Alger, se sont prononcés hier à l'unanimité pour une action de protestation le 5 décembre prochain, en présence de la presse nationale. La réunion, programmée au siège de l'institution douanière, s'est enfin de compte tenue au port d'Alger, devant le refus de l'administration des Douanes. “Au lieu de prendre en charge les problèmes des travailleurs, des responsables ne pensent qu'à casser cette coordination”, a déclaré Ahmed Badaoui, SG du syndicat des douanes. Ce dernier a parlé d'“alliance” entre Sid-Ali Lebib et Salah Djenouhat, respectivement DG des douanes et secrétaire national de l'UGTA chargé de l'organique, “pour faire éclater le syndicat des douanes et la coordination”. Badaoui et les autres syndicalistes, qui se sont succédé, ont rappelé la genèse de la création de la Coordination syndicale, dont l'objectif principal est de transformer l'UGTA en “une confédération”, démocratique et plus adaptée aux enjeux socioéconomiques actuels, capable de “tenir tête à la libéralisation sauvage” et de défendre les intérêts du monde du travail. “Djenouhat symbolise des pratiques anciennes au sein de l'UGTA. On en a marre de ces pratiques de 62, qui ne sont pas à la hauteur des enjeux actuels”, a souligné un syndicaliste de la BDL. Les participants ont tenu à préciser que Badaoui est “un des membres de la coordination”, estimant qu'ils restent “solidaires” avec lui et avec l'ensemble des syndicalistes. Les intervenants ont, en outre, réitéré leurs craintes, devant la menace qui pèse contre les salariés et leurs représentants. Ils ont interpellé la direction de l'UGTA, en particulier Abdelmadjid Sidi-Saïd, en leur demandant de “se démarquer” et de “prendre leurs responsabilités”. Certains syndicalistes ont saisi cette occasion pour appeler les autres syndicats à rejoindre leur coordination.
Concrètement, la Coordination syndicale a arrêté, hier, une action de protestation pour la première semaine du mois prochain, qui sera suivie d'un sit-in devant le siège de la Centrale syndicale : la date de ce regroupement sera communiquée le lendemain de la journée de contestation. Si la journée de protestation venait à se concrétiser, quelque 50 000 travailleurs y prendraient part, dont 14 000 salariés des douanes et 16 000 dockers. La présence d'un membre du comité de participation de l'entreprise de chaussures Mac-Soum d'Akbou (Béjaïa), est venu exprimer “la solidarité des travailleurs avec la coordination et l'adhésion aux décisions qu'elles prendra”, ainsi que les messages envoyés par plusieurs sections syndicales, notamment du secteur de la santé, annoncent peut-être le renforcement de la nouvelle structure. Cette dynamique suggère, selon Ahmed Badaoui, une nouvelle dénomination à la coordination, celle de l'“alliance nationale syndicale”. Ce responsable a, en outre, proposé que la question du pacte économique et social soit discutée lors du 11e congrès de l'UGTA. Les militants de la Coordination syndicale se sont enfin donné rendez-vous les 3 et 4 décembre prochain, “pour faire le point” avant le jour J.
Hafida Ameyar


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.