Mohamed Messaoudene. Porteur de projet d'agriculture bio : «Mon objectif est de promouvoir les produits agricoles locaux»    Université 8 mai 1945 de Guelma : Lancement du challenge «Instart Marathon» sur l'innovation    Laiterie de Tiaret : Onze personnes sous contrôle judiciaire    Commerces de la friperie à Constantine : Un rush qui traduit une triste réalité    2e session criminelle à Jijel : 55 affaires enrôlées    Souk Ahras : Deux escrocs en détention préventive    Parution : Des révoltes populaires aux déportations    Cinéma : Un nouveau film sur Matoub Lounès    Liga : La Real Sociedad prend la tête du classement    ANP : large participation dans la 1ère région militaire aux opérations de reboisement    6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours    Barça : Vers une démission de Bartomeu dès ce lundi ?    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Traité virtuel    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    Institut Pasteur: Covid-19 : le relâchement peut coûter très cher    La vente de produits pyrotechniques revient    Hassi Messaoud: Quatre morts dans un accident de la route    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    Djaballeh appelle au boycott des produits français    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Convalescence    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    La passion retrouvée    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6 autres APC installées hier
Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 05 - 12 - 2005

Six communes chefs-lieux de daïra ont vu leurs édiles installés officiellement par le wali de Tizi Ouzou : il s'agit de Ouagunenoun, Makouda, Tigzirt, Azeffoun, Mekla et Tizi Rached. L'image est saisissante : il est venu à la cérémonie d'installation de l'Assemblée municipale, hier après-midi, avec un dossier bien ficelé à la main, un dossier qui concerne un certain nombre de projets d'utilité publique. Lui, c'est Mohamed-Akli Semoudi, élu sur la liste RCD à l'APC de Mekla. Le wali, qui a présidé la cérémonie d'installation, a exhorté tous les élus à travailler ensemble. Ce à quoi rétorquera le maire RCD en déclarant avoir la volonté de travailler dans l'intérêt de la population de Mekla. Le parti de Saïd Sadi est sorti vainqueur lors du dernier scrutin en raflant une majorité relative des sièges à pourvoir, soit cinq sur onze. Les autres sièges étant répartis comme suit : 2 RND, 2 indépendants, 1 FFS et 1 FLN. À Tizi Rached, c'est le critère de l'âge qui a favorisé le RCD, devant le FFS avec le même nombre de sièges, trois pour chacun d'entre eux. Portant l'écharpe d'investiture, le nouveau président d'APC, Mokrane Sekrane, a promis une gestion dans la transparence et la collégialité. Au début de matinée, le premier magistrat de la wilaya a installé les présidents d'APC de Ouaguenoun et Makouda. Ces assemblées sont désormais aux couleurs du parti de Hocine Aït Ahmed. à Ouaguenoun le FFS détient une majorité relative avec 4 élus devant le RCD (3 élus) et le FLN (2), alors qu'à Makouda, c'est l'âge de l'un de ses élus qui l'a propulsé à la tête de l'Assemblée, au détriment du RCD et du FLN qui, eux, ont “arraché” 3 élus chacun. Ainsi, c'est respectivement Ali Belkhir et Hocine Djoudi qui présideront aux destinées des municipalités de Ouaguenoun et de Makouda. Les nouveaux édiles ont, dans leur prise de parole, réitéré leur volonté de se mettre au service du citoyen, rien que le citoyen. La ville balnéaire de Tigzirt a vu également son assemblée installée officiellement hier par le wali Hocine Ouadah. Le nouveau maire n'est autre que Ferhat Ighilahriz, d'obédience RCD, dont la liste a raflé quatre sièges. Soit une majorité relative au profit du RCD, suivi du FFS avec trois sièges, le FLN et le RND avec un siège chacun. La nouvelle équipe dirigeante compte s'atteler à prendre en charge les priorités de l'heure pour répondre aux attentes des citoyens de l'antique Iomnium. C'est pratiquement le même topo à la ville côtière d'Azeffoun. Le RCD est sorti vainqueur avec une majorité relative de quatre sièges sur les neuf à pourvoir. Les sièges restant étant partagés entre le FLN avec deux sièges et le FFS, le RND et les indépendants avec un siège chacun. À Azeffoun, c'est Hassan Ouali, élu RCD, qui dirigera l'exécutif communal. Le wali qui a installé ces maires a remis à titre symbolique le code communal aux premiers magistrats des communes issus des dernières élections partielles. À chaque cérémonie d'installation, la société civile a participé par sa présence massive. Ce qui dénote que les présidents d'APC ont désormais le soutien de la population. À signaler par ailleurs, que les élus FFS à l'APC de Aït Khellili ont boycotté la cérémonie d'installation de l'assemblée hier. À Aït Oumalou, c'est le RCD qui préside aux destinées de la commune, puisqu'il détient la majorité relative avec trois élus. Aït Oumalou a désormais un maire RCD en la personne de Hocine Mammeri installé hier.
YAHIA ARKAT

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.