Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Les sociétés algériennes ont des opportunités prometteuses dans le marché africain et du Sénégal    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



“La France a dégagé plus de 300 000 euros pour l'entretien des cimetières chrétiens”
Le consul général de France depuis Aïn Témouchent :
Publié dans Liberté le 13 - 05 - 2008

À l'invitation de la Chambre de commerce Sufat, M. René Levaray, consul général de France à Oran, était l'hôte de la wilaya d'Aïn Témouchent dans le cadre d'une visite de prise de contact et de prospection pour un éventuel partenariat d'investissement.
Accompagné de M. Nicolas Broutin, chargé de mission économique, de Mme Groux, conseillère, ainsi que des représentants de la Chambre de commerce, le consul général a visité durant la première journée certaines municipalités de la côte témouchentoise, entre autres Beni Saf, Bouzedjar, Sidi Ben Adda, El-Malah et Terga, où il a eu droit à des explications sur les nombreuses réalisations dont les secteurs de l'industrie et du tourisme se sont taillé la part du lion.
La matinée du dimanche, seconde journée de la visite de M. René Lavaray, a été consacrée à la ville de Hammam Bou-Hadjar, où ce dernier fut ébloui par le splendide jardin du petit Vichy mais aussi par la beauté de cette ville coloniale qui recèle deux grandes richesses principales, à savoir ses nombreuses sources thermales et sa vocation vitivinicole.
M. Badredine Benbahi, ainsi que M. Mohamed Amamra, représentants respectifs des Chambres de commerce et d'agriculture, ont saisi cette occasion de la présence de leur hôte sur le site devant abriter la future ZET d'une superficie de 5 ha pour le convaincre de la nécessité d'un partenariat d'investissement touristique et vitivinicole dans le cadre d'une coopération algéro-française. Au niveau du cimetière des chrétiens, M. René n'a pas caché que le gouvernement français a consacré un budget spécial de plus de 300 000 euros pour
l'entretien et la réhabilitation de l'ensemble des cimetières chrétiens.
Enfin, cette visite de deux jours a été clôturée dans l'après-midi de dimanche par une rencontre à l'hôtel Bel-Air I d'Aïn Témouchent en présence d'une centaine d'opérateurs économiques des différents secteurs. Dans son intervention, le consul général a rassuré l'assistance qu'un traitement privilégié sera accordé aux partenaires algériens qui sont préférés à leurs voisins marocains et tunisiens en raison de plusieurs paramètres qui lient les deux pays. “Je suis prêt à accompagner les opérateurs économiques algériens dans leurs projets de partenariat à travers leur Chambre de commerce avec, en prime, une facilitation dans l'obtention des visas et bien d'autres avantages, dont des visas longue durée”, promet le consul général de France qui a reconnu qu'Aïn Témouchent est l'unique wilaya qui l'a accueilli pendant deux journées et n'a pas caché que celle-ci offre désormais de réelles perspectives d'investissement aux Français, notamment dans les domaines agricole et touristique étant donné que la côte témouchentoise demeure à l'état vierge.
M. Laradj


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.