Sidati: le parti pris aveugle de la France retarde et complique la tâche de la Minurso    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Tribunal de Tipasa: report du procès d'Abdekader Zouk au 8 décembre prochain    Maradona, l'homme de la métamorphose    Le Mossad, Israël et la démocratie à géométrie vachement variable !    Castex attendu à Alger    Non, je préfère me taire...    Football/Ligue 1 Algérienne - Transfert : Youcef Bouzidi nouvel entraîneur de la JSK    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Bonne opération pour le Mouloudia    Guardiola fixe les nouvelles règles à Riyad Mahrez    Plus du quart des tests positifs au Covid-19    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    Large mobilisation en France    Aribi termine meilleur buteur    L'héritage    Les non-dits    Le Cerefe publie son premier rapport annuel    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Les candidatures des groupes armés rejetées    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Les pilotes de ligne demandent la reprise du trafic aérien    Un projet qui risque le naufrage    Alger dénonce des "accusations gravissimes et malveillantes"    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    Tiaret : 2322 logements attribués    Mostaganem : Les établissements scolaires manquent de moyens anti-Covid    Nouveau projet AADL : Les inscriptions à partir d'hier    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    L'asymétrie des idioties    USTO Mohamed Boudiaf: Signature de deux nouvelles conventions de partenariat    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    El-Bayadh: Le maïs au secours des éleveurs    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    L'impuissance de la communauté internationale    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    L'affaire de l'automobile sera rejugée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau souffle du malouf
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 04 - 2011

Le chanteur et musicien Hamdi Benani a choisi, cette année, d'apporter un nouveau souffle à la musique malouf avec la sortie, récente, de 16 nouveaux albums dédiés à la culture et au patrimoine algériens.
Le chanteur et musicien Hamdi Benani a choisi, cette année, d'apporter un nouveau souffle à la musique malouf avec la sortie, récente, de 16 nouveaux albums dédiés à la culture et au patrimoine algériens. Cette nouvelle production artistique de Hamdi Benani surnommé «L'Ange blanc» est une véritable traversée musicale où se mêlent musique malouf traditionnelle et chant flamenco, a indiqué l'artiste à La Nouvelle République, en précisant que ces albums sont, en fait, un métissage entre le hawzi, le malouf, le madh, le mahdjouz et, bien sûr, le chant flamenco. Chaque album comprend trois à six chansons consacrées au patrimoine algérien. Concernant la thématique, l'artiste nous déclarera qu'«elles traitent de l'amour et des problèmes sociaux actuels». Il a, par ailleurs, révélé que le malouf est devenu une musique vivante «car la conservation de cette musique par la nouvelle génération est indispensable, elle fait partie du patrimoine musical algérien». L'artiste confirmera, à ce propos, que de nombreuses associations naissent et commencent à marquer de leurs empreintes l'art du malouf du fait que nous ayons un grand nombre d'interprètes audacieux de ce genre de musique. Par ailleurs, l'artiste entamera une série de tournées les 1, 2, 3 et 4 mai dans la capitale des Zianides dans le cadre de l'événement «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011», Oran, Sidi Bel-Abbès et Aïn Témouchent comme il prévoit sa participation à un concert à l'Olympia de Paris. Il convient de rappeler que Hamdi Benani est un chanteur et un musicien algérien du genre malouf annabi. Il est surnommé l'Ange blanc car il ne se sépare jamais de son violon blanc. Cette reconnaissance le hisse au niveau de ses maîtres Hassen El-Annabi, Mohamed Tahar Fergani et Abdelmoumène Bentobal. On compte bon nombre d'albums enregistrés comme «Ya Ahl Ellil Tahya Bikoum», «Bahi El-Djamel», «Min Chit Frikitti» et «Achiq El-Mahboub Dar El-Hiba». Hamdi Benani constitue aujourd'hui une figure importante du paysage culturel et musical annabi. Mehdi Isikioune

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.