Golan occupé.. Les habitants du Golan dénoncent Washington    Eliminatoires CAN 2019 U23 (match aller).. Guinée Equatoriale 0 Algérie 0    ligue 1.. Lamine Kebir : «L'USMA a toujours son destin entre les mains»    Journée internationale des forêts.. Près d'un million d'arbres ont été plantés en Algérie    Festival «lire en fête» à Khenchela.. Grande affluence    Tébessa.. Deux bombes artisanales détruites    En amical hier à Paris.. La JSK s'incline face au Red Star (1-0)    JOURNEE NATIONALE DE L'AVOCAT : Nouvelle marche pour le respect de la volonté populaire    TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES DEFECTUEUX : Un danger pour les citoyens de Tiaret    PROTECTION DES VEGETAUX : Nouvelle alerte au mildiou à Ain Nouissy et Hassi Mamèche    Les différentes logiques du pouvoir de 1963/2019    MASCARA : Saisie de comprimés de psychotropes à Baba Ali    MOUVEMENT POPULAIRE : Bouabdellah Ghlamallah insiste sur l'unité nationale    La nuit a toujours peur du soleil    MINISTERE DE LA CULTURE : Abdelkader Bendamèche nommé directeur de l'AARC    Trucs et astuces    Un seul mot d'ordre : «Système dégage»    Pas de communication    Benzia et Slimani s'entraînent hors du groupe    Les 4 samedis    Rencontre avec une «bleue» des marches    «Libérez la télévision»    Intempéries: Des inondations et des routes coupées    CHU d'Oran: Lancement des travaux de rénovation du réseau AEP    Conflit OM-JSK: La FAF appelle les deux présidents à la sagesse    Chlef: Le commerce informel fait toujours parler de lui    Aéroport Ahmed Benbella: Saisie de 108 cartouches de cigarettes    Alors que les manifestants contestent toute ingérence étrangère: Paris émerveillée, Moscou prudente    Mohamed Mebtoul à Médiapart: «Bouteflika et sa clientèle continuent de mentir au peuple»    Blida: Collision entre un bus et deux camions, 1 mort et 11 blessés    La Ligue arabe dénonce la saisie des recettes d'impôts par l'occupant israélien    La solution de classe mondiale pérenne et performante pour l'efficacité énergétique des bâtiments AIRIUM    Prenez votre envol avec la technologie intelligente de LG    La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses    Tizi Ouzou au rendez-vous    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    La Guinée Bissau croit en la qualification    L'Algérie décroche 37 médailles dont 9 en or    Contrat de partenariat entre la Fédération algérienne et BP jusqu'en 2020    Meeting du Front El Moustkbal à Aïn Temouchent    Une autre étape du processus du règlement du conflit    Une production d'oeuvres sur fond de contestations    Une "conférence nationale" en avril pour dresser une "feuille de route"    Les explications de l'ambassade US    Des familles évacuées et plusieurs routes coupées    "C'est l'Algérie qui décide de son avenir"    L'Algérie est devenue un "exemple à suivre"    Création prochaine de la 1re école de musique militaire en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une famille cambriolée après avoir été séquestrée
Publié dans La Nouvelle République le 26 - 04 - 2011

Un groupe de malfaiteurs, composé de 5 individus, s'est introduit par effraction au domicile d'un citoyen résidant à «Haï Enasr», une cité surpeuplée dans la ville de Khenchela. Après avoir contraint la mère et sa fille à se tenir à l'écart, les malfaiteurs ont fouillé la maison avant de repartir avec une somme d'argent et des objets en or appartenant à la mère de famille.
Selon les témoignages de la famille, les éléments du groupe de malfaiteurs étaient encagoulés et portaient des gants. Dès qu'ils se sont introduits dans l'appartement, les malfaiteurs ont ligoté les mains et les pieds de la maman et la fille dans la chambre à coucher. «Ne craignez rien, on ne va pas vous faire du mal, si vous criez par contre, on sera obligé de vous tuer», a déclaré l'un des malfaiteurs. Les fouilles entreprises dans la maison ont permis aux malfaiteurs de s'emparer des bijoux et une somme d'argent qui étaient dans un coffre. Les malfaiteurs ont décidé finalement de repartir et ce, après avoir échoué pour ouvrir un deuxième coffre dont les clés se trouvaient chez le chef de famille. Ce dernier accomplissait la prière d'Al-ichaa au niveau d'une mosquée alors qu'un autre enfant était dehors, a-t-on appris. Alertée par la famille, la police s'est rendue au domicile cambriolé et a procédé aux opérations habituelles à savoir : prise d'indices et d'empreintes qui pourraient éventuellement aider à identifier les malfaiteurs. Traumatisée, la fille, qui s'est rendue au CEM, a eu un malaise et a été autorisée à rentrer chez elle. «Je vois toujours les cinq hommes devant moi», a raconté la fille. Ses mains portent toujours des traces de la corde. En principe, la fille et la maman devraient être prises en charge par des psychologues, ce n'est malheureusement pas le cas. Il y a trois jours, un cambrioleur de 20 ans a été tué à l'arme blanche par le propriétaire d'un kiosque à tabac situé au niveau de la cité Bouzid. En somme, comme nous l'avons dit dans notre précédente édition, la situation sécuritaire dans la ville de Khenchela ne cesse de se dégrader au fil des jours. En colère, la population réitère son appel aux autorités locales d'intervenir pour mettre fin à l'insécurité qui ne cesse de prendre de l'ampleur. R. Moncef

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.