Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Métissage entre danses et cultures
Publié dans La Nouvelle République le 30 - 06 - 2012

Le coup d'envoi de la 8e édition du Festival culturel international de la danse populaire de Sidi Bel-Abbès a été donné, officiellement, mercredi soir, lors d'une soirée festive reflétant la beauté et l'originalité des danses et des arts chorégraphiques rassemblant les différentes cultures et civilisations de divers pays d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique du sud.
Des spectacles hauts en couleurs ont été aminés à cette occasion en présence de la commissaire du festival Halima Hankour, du SG de la wilaya de Sidi Bel-Abèss, le P/Apc de Sidi Bel-Abbès, des autorités locales et des députés. Plusieurs pays sont représentés à cette cérémonie d'ouverture comme l'Arménie, Macédonie, Grèce, Italie, Pologne, Pérou, Egypte, Palestine... Un public venu nombreux a assisté à la cérémonie d'inauguration de cet événement qui se poursuivra jusqu'au 2 juillet prochain et qui a été très subjugué lors du passage des différentes troupes folkloriques sur scène à l'instar de la troupe «Amel Chabab El Ghozlane» de Sidi Bel-Abbès, la troupe «Aram» du théâtre de danse de Syrie, la troupe «Nicola Vactarov» de Macedonie, la troupe «Storici Sbandieratori delle Contrade di Cori» d'Italie et la troupe «Istebena» de Pologne. Pour leur part, les troupes : «Elenco artistico multicolor» du Pérou, la troupe folklorique de l'art contemporain du Yemen, la troupe de Karkabou, Sidi Bilal de Rélizane, la troupe «Itrane Da Lmouloud» de Tizi Ouzou, la troupe de folklore populaire «Dgar» d'Armenie et autres ont séduit le public qui restait jusqu'au 2 heures du matin et qui a été fortement émerveillé par la beauté de ces spectacles animés par des danseurs et danseuses issus de grands ballets de danses et qui ont égayé la capitale de la Mekerra (Sidi Bel-Abbès). Lors de son intervention lors de la cérémonie d'ouverture, la commissaire du festival, Halima Hankour a rappelé que cet événement offre l'opportunité aux troupes étrangères et locales de faire représenter leur talent, véhiculant une image et un message de paix. Tout en saluant les différentes délégations et les troupes participantes. Rencontré avant le début du spectacle, le directeur du groupe «Storici Sbandieratori delle Contrade di Cori» d'Italie, Davide De Angelis, nous fera savoir que sa troupe est spécialisée dans la danse de drapeaux, originaire de la province de «Latina», ville de «Cori» au centre de Rome. Ajoutant que la troupe a été créé en 1976. «Notre groupe est le symbole de paix représenté par l'animal (léon), les danseurs habillés exécutent, en fait, des représentations chorégraphiques utilisant des drapeaux en trois couleurs, vert et jaune symbole des monts et collines d'Italie, le rouge et bleu, le symbole du Château et le jaune et bleu, symbole de l'arc», a-t-il souligné. Le directeur de la troupe «Rédha» des arts populaires d'Egypte, Ihab Hassen nous a pour sa part, affirmé que la troupe en question inspire sa danse du patrimoine culturel égyptien, plus particulièrement, du pur patrimoine du «Sa3eed». Soulignant ainsi que le groupe créé est composé de danseurs et danseuses qui exécutent des danses en utilisant des bâtons représentant la force et l'agilité des danseurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.