Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le Polisario sur l'ouverture de «consulats» dans les territoires sahraouis occupés : «C'est une violation de toutes les lois»    Trump et Biden multiplient les meetings    Nouvelle réunion de médiation à Genève    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    FAF-MCA, la guerre des communiqués    West Ham : Benrahma pourrait faire ses débuts ce dimanche face à Liverpool    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Ligue 1– Amical : L'ASAM affrontera l'ASO cet après-midi    Wolves : Rayan Aït-Nouri décisif pour ses grands débuts (Vidéo)    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De nouvelles ailes pour un criminel
Publié dans La Nouvelle République le 06 - 02 - 2013

Décidément, l'année 2013 s'annonce sous de mauvais auspices pour la paix. Les virus qui ont contaminé un peu partout les sphères décisionnelles mondiales continuent de se propager.
A l'image d'un Netanyahu qui a été reconduit pour un nouveau mandat, allié en cela avec une frange extrémiste et dure, et ce, dans la volonté de poursuivre l'extension du territoire sioniste en Palestine et peut-être avec les centristes pour légitimer encore plus sa légitimité. S'il a vu se réduire sa marge, c'est par l'irruption des affaires sociales intérieures derrière notamment le mouvement des indignés. C'est la crise aussi en Israël pour les pauvres. Cela dit, il a entamé sa nouvelle investiture par une agression d'un pays souverain, en l'occurrence la Syrie, sans bien sûr perdre de vue le dossier iranien qui est devenu l'un de ses pires cauchemars. Eternelles menaces La mafia sioniste veut absolument châtier l'Iran de sa liberté de parole à l'ONU et ailleurs pour dénoncer les énormités shoanesques. Dans ce sens, voyant l'inefficacité des mesures économiques, le régime sioniste maintient toujours l'alternative militaire ouverte et pourrait mordre à tout moment tel qu'il l'a fait en Syrie. «L'éventualité des actions militaires contre l'Iran s'explique par son refus de réagir à des mesures politiques et économiques à son encontre», a déclaré Shimon Peres dans son discours au forum de Davos. Attention, police de la Pensée ! Après la judiciarisation de Facebook en France, voilà le lobby sioniste qui obtient de Twitter l'identification des auteurs de tweets racistes, antisémites... Il reste maintenant à définir, d'une part, cette corde raciale et antisémite généralement discordante par rapport à la nature réelle de ces deux concepts et, d'autre part, qui va décider de ce qui est raciste ou antisémite. Quand on entend des propos comme «sale arabe», on vous dira que ce n'est ni raciste ni antisémite. Mais lorsqu'on dénonce le lobby juif, la mafia juive sioniste, le sionisme..., là, la justice française considère cela comme comme antisémite. Bien entendu, l'objectif primordial de ce lobby est de judiciariser Twitter à l'instar de Facebook pour éliminer toute tentative de dénonciation du pouvoir de cette mafia sioniste. La preuve par deux Deux exemples édifiant quant aux pratiques mafieuses du lobby sioniste qui fait ce qu'il veut où il veut parce qu'il sait trouver des membres de sa communauté d'appartenance, juive, ou alliés soumis, pour lui apporter un appui décisif ici ou là. Souvenons-nous de l'affaire DSK qui s'est terminée par le versement d'une belle somme d'argent à l'amiable à la victime et le tour est joué. DSK ? Non coupable car non jugé ! Tout est possible lorsqu'on a de l'argent et des relations. Second cas, l'affaire Cassez. Voilà une femme reconnue coupable de kidnapping et de séquestration avec son petit ami juif Israël Vallarta et dont toute la puissance médiatique et politique française va entrer en action pour la soustraire à la justice d'un pays souverain, en l'occurrence le Mexique. Elle va y parvenir par l'intermédiaire d'un vice de procédure qui fait les beaux jours des avocats marrons pour faire sortir leur client des «griffes» très émoussées de la justice surtout lorsqu'on a la chance d'appartenir de près ou de loin à la communauté «élue»...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.