Sétif: démantèlement d'un réseau de trafic de pièces archéologiques datant de l'époque romaine    Le ministère du Commerce disposé à apporter toute l'aide nécessaire aux éleveurs    Une délégation de l'APN prend part à la 14e session de l'APM à Athènes    Mouvement de protestation du PNC: poursuite des perturbations des vols d'Air Algérie    Libye: le règlement de la crise est lié à l'engagement des parties libyennes    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : 45 décès et 1494 blessés en une semaine    Presse électronique: nécessaire régularisation juridique pour mettre fin aux "ambiguïtés"    Ferhat Ait Ali charge les opérateurs de l'électroménager    OUVERTURE D'UN CONSULAT IVOIRIEN AU SAHARA OCCIDENTAL : L'Algérie dénonce une violation du droit international    RECUPERATION DES FONDS TRANSFERES VERS L'ETRANGER : Un dispositif sous tutelle du ministère de la Justice    LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL DES OISEAUX PROTEGES : Vers l'installation d'une commission mixte à Oran    ORAN : Saisie de plus de 58 tonnes de tabac à chiquer    LOGEMENTS AADL : Nasri ordonne la finalisation des projets programmés    Le procès de l'ancien DGSN, Abdelghani Hamel, reporté au 11 mars    Ennahda, «l'homme malade» de la politique tunisienne    L'an II de la révolution algérienne .Les mots du Hirak    Mandat d'arrêt contre 700 personnes pro-Gulen    Les Sang et Or n'y arrivent plus    L'année du sacre du Chabab ?    Belhocini file en tête avec 10 buts    "C'est frustrant d'avoir perdu deux points face au PAC"    Le Targui    À tout jamais…    Hausse des frais du visa aux consulats algériens    Un an d'assiduité au hirak    Poutine limoge l'un de ses conseillers emblématiques    Lancement prochain d'une opération de pêche préventive    Près de 1 900 morts, mais l'OMS se veut rassurante    La communauté indigène visée par un autre assassinat    ACTUCULT    Exposition géante sur la guerre d'Algérie dans l'Oise    Mouni Benkhodja expose le "Corpo" et ses tourments    L'engagement de Mouloud Feraoun durant la guerre en débat    Graeme Allwright : l'âme des «protest singers» en France    LFP/Sanctions : Cinq entraîneurs suspendus    Le Président Tebboune reçoit le Directeur du département Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie centrale au FMI    Blida: 15.400 logements en construction à Meftah    El-Bayadh - Projets en retard : des responsables mis en demeure    Amnesty Algérie: Le Hirak, une mobilisation «exceptionnelle»    Procès de Kaddour Chouicha à Oran: Verdict le 3 mars    Tiaret: Des distributeurs automatiques hors service    Plus de 207 km de fibre optique réalisés en 2019    L'échec du professionnalisme dans le football: L'ASM Oran, un cas d'école    En réaction à la «répression policière»: Les enseignants du primaire appellent à une action nationale    Tlemcen: Une caravane pas comme les autres dans les écoles    Un charnier découvert dans la Ghouta orientale    Tebboune relence le débat sur lamémoire    "Je ne suis pas mort"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment se calcule la valeur d'un joueur ?
Publié dans La Nouvelle République le 27 - 07 - 2014

Même un observateur avisé du football peut avoir du mal à estimer la valeur exacte d'un joueur, et il est parfois surpris du montant de la transaction lorsque celui-ci est vendu dans un autre club. Pour clarifier la chose, des chercheurs ont récemment mis au point un simulateur, dont la version simplifiée est accessible au public. Mais donc ça, c'était avant que le très sérieux Observatoire du football du Centre international d'étude du sport (CIES), basé en Suisse, ne dévoile son propre outil de calcul.
Critères : âge, contrat, poste et performances «Ce logiciel est fondé sur un algorithme créé à partir d'environ 1 500 transferts intervenus depuis des clubs du big 5 (Allemagne, Angleterre, Espagne, France et Italie) lors des cinq dernières saisons», présente Raffaele Poli, responsable de l'Observatoire du football. Concrètement, une équipe académique du CIES s'est échinée à analyser beaucoup de transactions entre clubs ces dernières années, de manière à évaluer au plus juste comment la valeur d'un joueur fluctuait en fonction de ses caractéristiques et de ses statistiques individuelles et collectives. Le tout a été traduit en une formule mathématique pour permettre de l'appliquer à tous les joueurs pros évoluant actuellement dans les cinq grands championnats européens. Si une version plus sophistiquée existe (prenant en compte encore plus de données statistiques, passes décisives, passes réussies, etc.), la version simplifiée de l'outil de calcul est déjà pas mal complète. Il faut renseigner l'âge du joueur, la date de la fin de son contrat, son poste sur le terrain, ses performances individuelles (nombre de matchs joués, buts marqués) et collectives (moyenne de points pris par match) sur les deux dernières saisons ainsi que le nombre de matchs disputés avec une sélection nationale A. Une fois que vous avez tout bien renseigné, vous pouvez obtenir par mail, la valeur du joueur en question, avec une fourchette plus ou moins large. Plus de 200 millions d'euros pour Messi ! Plutôt que de l'expliquer, le mieux est encore de l'essayer. Nous avons pris neuf exemples de joueurs pris un peu au hasard, en essayant de mixer les cas de figure : certains évoluant au championnat local, d'autres à l'étranger, certains internationaux, d'autres non, etc. Voici le résultat : Lionel Messi (Barcelone, 27 ans, sous contrat jusque juin 2018) : valeur comprise entre 196,4 et 228 millions d'euros (133,3 millions d'euros d'après Transfermarkt) Paul Pogba (Juventus, 21 ans, sous contrat jusque juin 206) : valeur comprise entre 79,6 et 92,5 millions d'euros (50 millions d'euros d'après Transfermarkt) Xherdan Shaqiri (Bayern, 22 ans, sous contrat jusque juin 2016) : valeur comprise entre 12 et 13,9 millions d'euros (22,2 millions d'euros d'après Transfermarkt) Wissam Ben Yedder (Toulouse, 23 ans, sous contrat jusqu'en juin 2017) : valeur comprise entre 7,6 et 8,9 millions d'euros (5,6 millions d'euros d'après Transfermarkt) Joshua Guilavogui (Atletico, 23 ans, sous contrat jusque juin 2018) : valeur comprise entre 7,5 et 8,7 millions d'euros (11,1 millions d'euros d'après Transfermarkt) Alexandre Lacazette (Lyon, 23 ans, sous contrat jusque juin 2016) : valeur comprise entre 6,4 et 7,4 millions d'euros (11,1 millions d'euros d'après Transfermarkt) Mustapha Yatabaré (Guingamp, 28 ans, sous contrat jusque juin 2015) : valeur comprise entre 1,9 et 2,2 millions d'euros (2,5 millions d'euros d'après Transfermarkt, qui l'annonce déjà au Qatar alors que le joueur est toujours à Guingamp...) Keylor Navas (Levante, 27 ans, sous contrat jusque juin 2015) : valeur comprise entre 1,7 et 1,9 millions d'euros (11,1 millions d'euros d'après Transfermarkt) Yoann Gourcuff (Lyon, 28 ans, sous contrat jusque juin 2015) : valeur comprise entre 0,85 et 095 millions d'euros (6,7 millions d'euros d'après Transfermarkt) Les étonnantes sommes de David Luiz et Jérémy Mathieu On le voit, il existe parfois d'énormes disparités entre la valeur réelle d'un joueur calculée par le logiciel du CIES et son estimation dans l'opinion publique comme dans un média grand public comme Transfermarkt. Raffaele Poli y voit une certaine dérive du marché, avec des joueurs achetés parfois au-dessus de leur prix réel. Il n'y a que pour le cas de Keylor Navas que le chercheur reconnaît une défaillance de son outil. «Il y a moins de gardiens dans une équipe et moins de transferts payants pour les gardiens. Les estimations sont donc plus aléatoires pour ce poste compte tenu de la faiblesse du nombre d'observations lors de la construction du modèle», explique-t-il, avouant que le portier costaricien valait plus dans les 5 millions d'euros avant sa Coupe du monde, et près du double depuis. «Certains écarts constatés à l'inverse interpellent», d'après lui, citant deux cas récents : le transfert de Jérémy Mathieu à Barcelone pour 20 millions d'euros (le logiciel estimait sa valeur à 6 millions d'euros) et celui de David Luiz au PSG pour 50 millions d'euros (valeur estimée : 30 millions d'euros). La preuve de montages financiers plus complexes ou une simple erreur d'appréciation des recruteurs ? Toujours est-il que l'on dispose aujourd'hui, avec ce logiciel, d'un outil complémentaire d'évaluation de la valeur des joueurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.