Cour de Boumerdès : Le nouveau procès en appel de Hamel reporté au 24 novembre    Les députés adoptent des ordonnances déjà appliquées    Le procès de Mira Moknache renvoyé au 16 novembre    Le délibéré remis à la semaine prochaine    Le transport aérien s'ouvre aux capitaux privés    L'Algérie ne fournira plus de gaz au Maroc    La pomme de discorde    Deux organisations plaident en faveur d'un mécanisme de surveillance des droits humains    Des offres chez Peugeot Algérie    Les putschistes isolés    Perte de production de 500 000 véhicules pour Renault    La JS Saoura affrontera les Ghanéens de Hearts Of Oak    La CAF reporte le match Soudan-Algérie    Medouar : "Officiellement, nous n'avons encore rien reçu"    Lancement d'une campagne de plantation de plus de 4 000 arbres    Prolifération des constructions illicites à Bou-Sâada    Tiaret : Des cliniques privées et un centre anti-cancer en renfort    «On a facilité aux clubs le retrait de leurs nouvelles licences»    Salah Eddine savait, mais lui pouvait    Une troisième dose disponible pour tous    Les syndicats de la santé font front    Les élèves ferment le lycée de Sidi-Boudraham    Interroger une profession sur ses abandons    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (2e partie)    Un cinéma vivant et amoral    Lutte contre le terrorisme : Le Niger se félicite de la signature d'un accord de coopération avec l'Algérie    Forcing pour l'arrivée d'une filiale de Sonatrach    La campagne de vaccination compromise ?    "Une preuve que le pays est sur la bonne voie", estime Belhimer    Un colloque national prévu le 8 novembre prochain    Sûreté de wilaya: La police honore la presse    Secteur public marchand: Une alliance public-privé pour aller de l'avant    Tourisme: L'Algérie veut séduire les touristes russes    Ouargla: Perpétuité pour un narcotrafiquant    Un pied à terre et dos au mur    Grave manque d'eau à Oran    Le Makhzen humilié à Kigali    Nouveau risque de report?    Zidane pas intéressé    Brèves Omnisports    Lamamra - Le Drian: un duel à distance    Le virage numérique mal négocié    Le cartel du commerce extérieur    Les dernières cartouches des imposteurs    Un mémorial pour les amis de l'Algérie    Les liens cimentés aux Lieux saints    Commémoration du 67e anniversaire de la guerre de Libération nationale    Report, au 15 novembre, du procès de Mohamed Hattab    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«60% des terres non exploitées seront récupérées par l'Etat»

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb a déclaré, hier à Aïn Defla, que «60 % des terres non exploitées seront récupérées par l'Etat».
En marge de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Aïn Defla, le ministre de l'Industrie a précisé que les terres non exploitées, qui sont en concession, seront récupérées par l'Etat pour les remettre à la disposition des investisseurs, et les terres notariées à leurs possesseurs, ces derniers vont devoir payer 3% de la taxe du foncier relatif à la loi complémentaire 2015. La loi de finances 2016 donnera une place importante pour le secteur industriel pour le développelement de l'économie nationale. «Lors du dernier trimestre de l'année en cours, on réceptionnera 31 parcs industriels avec une superficie de 9 000 hectares. Treize autres parcs seront réceptionnés le premier trimestre de l'année 2016», a expliqué Bouchouareb lors d'une rencontre avec les investisseurs de la wilaya. «On a énormément besoin de l'investissement, c'est la dernière issue de secours», a signalé le ministre. Le ministre de l'Industrie et des Mines, lors de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Aïn Defla, a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur, dont l'unité de transformation d'aliminium Metalco Extrusion dans la zone d'activité Bir Nehas. Cette unité en cours d'exploitation et dont les travaux ont commencé en août 2010, devrait être mise en service en fin de l'année en cours, et génerera 110 postes d'emploi. L'industrie extractive au niveau de la wilaya de Aïn Defla compte actuellement 28 unités en activité et 9 en projet. Le programme d'aménagement et réhabilitation des zones industrielles et zones d'activité est à 51,35% de réalisation. A noter que la nouvelle zone industrielle de Boumedfaa est inscrite en 2012 et génère 4 000 postes d'emploi et dispose de 75 lots qui s'étalent sur une superficie de 41 hectares. Lors d'un exposé présenté au ministre sur la zone industrielle de Boumedfaa, il a appelé à faire une extension de cette zone afin d'agrandir le secteur industriel de cette zone. Lors de sa visite à la société Maghreb Tubes qui fabrique des tubes en acier, le ministre a insisté sur l'importance de la production nationale, expliquant qu'«il est nécessaire d'arrêter l'importation des tubes en acier». Maghreb Tubes est une société par action d'origine singapore, avec une capacité de production de 200 km en DN 1000. Cette usine s'étale sur 70 000 m2 et présente 193 postes d'emploi. Abdesselam Bouchouareb a visité l'unité Sim Sanders pour la production d'aliment de bétail. C'est un partenariat entre le groupe algérien Sim et le groupe français Sanders, signé le 21 mai 2011 et entré en production en octobre 2011. Le ministre a, ensuite, posé la première pierre du projet de réalisation d'une unité de production de médicaments. Cette usine, dont les travaux vont commencer en mois de novembre 2015, devrait se concrétiser en février 2018, avec un montant d'investissement de 800 millions de dinars et créera 170 postes d'emploi. A cet effet, le ministre a appelé les industriels à investir dans les médicaments de l'oncologie, vu la cherté de l'importation qui est plus onéreuse que l'investissement. Il a, par la suite, visité l'usine Alcahyd du groupe Amenhyd qui fabrique des canalisations hydrauliques, blocs à béton, et éléments préfabriqués. Cette usine créée, en 2004, présente un chiffre d'affaire de 1 milliard 600 millions de dinars. Parmi les sociétés visitées par le ministre, on citera Batimétal du groupe Imétal, spécialisée dans la conception, le développement, la fabrication, le montage sur mesure et la vente d'ouvrages en constructions métalliques et chaudronnées. Son capital est de 1 milliard 200 millions de dinars. Sa capacité de production est passée de 8 000 tonnes/an à 12 000 tonnes/an de charpente métallique et génère 343 postes d'emploi dont 142 à titre permanent.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.