Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«60% des terres non exploitées seront récupérées par l'Etat»

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb a déclaré, hier à Aïn Defla, que «60 % des terres non exploitées seront récupérées par l'Etat».
En marge de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Aïn Defla, le ministre de l'Industrie a précisé que les terres non exploitées, qui sont en concession, seront récupérées par l'Etat pour les remettre à la disposition des investisseurs, et les terres notariées à leurs possesseurs, ces derniers vont devoir payer 3% de la taxe du foncier relatif à la loi complémentaire 2015. La loi de finances 2016 donnera une place importante pour le secteur industriel pour le développelement de l'économie nationale. «Lors du dernier trimestre de l'année en cours, on réceptionnera 31 parcs industriels avec une superficie de 9 000 hectares. Treize autres parcs seront réceptionnés le premier trimestre de l'année 2016», a expliqué Bouchouareb lors d'une rencontre avec les investisseurs de la wilaya. «On a énormément besoin de l'investissement, c'est la dernière issue de secours», a signalé le ministre. Le ministre de l'Industrie et des Mines, lors de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Aïn Defla, a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur, dont l'unité de transformation d'aliminium Metalco Extrusion dans la zone d'activité Bir Nehas. Cette unité en cours d'exploitation et dont les travaux ont commencé en août 2010, devrait être mise en service en fin de l'année en cours, et génerera 110 postes d'emploi. L'industrie extractive au niveau de la wilaya de Aïn Defla compte actuellement 28 unités en activité et 9 en projet. Le programme d'aménagement et réhabilitation des zones industrielles et zones d'activité est à 51,35% de réalisation. A noter que la nouvelle zone industrielle de Boumedfaa est inscrite en 2012 et génère 4 000 postes d'emploi et dispose de 75 lots qui s'étalent sur une superficie de 41 hectares. Lors d'un exposé présenté au ministre sur la zone industrielle de Boumedfaa, il a appelé à faire une extension de cette zone afin d'agrandir le secteur industriel de cette zone. Lors de sa visite à la société Maghreb Tubes qui fabrique des tubes en acier, le ministre a insisté sur l'importance de la production nationale, expliquant qu'«il est nécessaire d'arrêter l'importation des tubes en acier». Maghreb Tubes est une société par action d'origine singapore, avec une capacité de production de 200 km en DN 1000. Cette usine s'étale sur 70 000 m2 et présente 193 postes d'emploi. Abdesselam Bouchouareb a visité l'unité Sim Sanders pour la production d'aliment de bétail. C'est un partenariat entre le groupe algérien Sim et le groupe français Sanders, signé le 21 mai 2011 et entré en production en octobre 2011. Le ministre a, ensuite, posé la première pierre du projet de réalisation d'une unité de production de médicaments. Cette usine, dont les travaux vont commencer en mois de novembre 2015, devrait se concrétiser en février 2018, avec un montant d'investissement de 800 millions de dinars et créera 170 postes d'emploi. A cet effet, le ministre a appelé les industriels à investir dans les médicaments de l'oncologie, vu la cherté de l'importation qui est plus onéreuse que l'investissement. Il a, par la suite, visité l'usine Alcahyd du groupe Amenhyd qui fabrique des canalisations hydrauliques, blocs à béton, et éléments préfabriqués. Cette usine créée, en 2004, présente un chiffre d'affaire de 1 milliard 600 millions de dinars. Parmi les sociétés visitées par le ministre, on citera Batimétal du groupe Imétal, spécialisée dans la conception, le développement, la fabrication, le montage sur mesure et la vente d'ouvrages en constructions métalliques et chaudronnées. Son capital est de 1 milliard 200 millions de dinars. Sa capacité de production est passée de 8 000 tonnes/an à 12 000 tonnes/an de charpente métallique et génère 343 postes d'emploi dont 142 à titre permanent.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.