Boukadoum: la diplomatie algérienne accorde un intérêt particulier à l'Afrique, surtout le Sahel et son environnement immédiat    Les attaques fréquentes des médias publics français ciblant l'Algérie ne relèvent nullement de la liberté d'expression    Création d'un portail électronique pour l'inscription de 25.000 experts algériens à l'étranger    Lutte contre le Covid19 : la wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    119 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Vers une reprise graduelle de certaines activités commerciales et de services    Souk Ahras : dénombrement de 1 496 oiseaux d'eau nicheurs à travers 11 zones humides    Belhimer: la transition numérique de la presse écrite, une nécessité "impérieuse"    Report du procès de Karim Tabbou au 29 juin prochain    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    Opposée à l'indépendance de l'Algérie, l'OAS adopte le terrorisme à grande échelle    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    Les députés engagent un débat à l'APN    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Alger ferme ses plages    Déclaration de devises par les voyageurs: les députés votent pour le maintien du montant à 5.000 euros    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    Un lourd héritage    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Coronavirus: Dix wilayas sous microscope    Plus de 460 Algériens bloqués au Maroc rapatriés    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    El Tarf: De nombreuses cultures ravagées par le mildiou    La mort au temps du corona    Mahrez victime d'un cambriolage    Les violentes manifestations se poursuivent    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Benzia gravement blessé à la main    Les habitants réclament leur réouverture    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    L'ADE rassure ses abonnés    Une récolte de 300 000 quintaux à l'hectare prévue    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





330 milliards DA pour un programme de 120 000 logements
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 11 - 2017

Une convention financière de 330 milliards de dinars a été signée hier, à Alger entre le ministère de l'Habitat, le Crédit populaire d'Algérie (CPA), l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (Aadl) et la Caisse nationale du logement (CNL) pour le financement d'un programme de 120.000 logements de type location-vente.
Cette convention a été paraphée par le Directeur général du logement auprès du ministère de l'Habitat, Kamel Nasri, le P-dg du CPA, Omar Boudieb, le Directeur général de la CNL, Ahmed Belayat, et le Directeur général de l'AADL, Said Rouba, en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et du ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar. On sait que la priorité du secteur de l'Habitat est de lancer tous les projets sur la base d'un calendrier et avec un respect rigoureux de ses échéances. Abdelwahid Temmar avait annoncé un recensement global de tous les projets, dont ceux ayant accusé un retard. Au niveau de la capitale, les travaux de réalisation de 12.400 logements viennent d'être lancés dans le cadre du programme de logements de la formule de location-vente supervisé par l'AADL. A cette occasion, Abelwahid Temmar, a mis en avant la nécessité de la réalisation parallèle des logements et des infrastructures publiques afin de livrer des cités intégrées et souligné l'impératif de respecter la qualité et les délais de réalisation. Ces projets destinés aux souscripteurs AADL inscrits par voie électronique en 2013 prévoient des infrastructures publiques, dont des écoles primaires, des CEM et des lycées. Par ailleurs, des instructions ont été données par le ministre aux cadres de l'AADL pour la modernisation de la gestion administrative et la réduction des déplacements des citoyens aux bureaux de l'Agence à travers la mise en place «d'opérations administratives à distance» à partir de 2018, pour faciliter les procédures au profit des souscripteurs et avoir une meilleure maitrise des processus de traitement et d'examen des dossiers, tout en réduisant l'utilisation des documents sous format papier. Ce traitement à distance consiste à ouvrir une fenêtre sur le site électronique de l'AADL permettant au souscripteur d'accéder, via son nom d'utilisateur et son mot de passe, à la base de données relative à son dossier et suivre le taux d'avancement du projet abritant son logement. S'agissant du financement, le ministre avait promis également l'amélioration du cadre organisationnel relatif au paiement des créances des entrepreneurs pour éviter les retards, ajoutant que des instructions avaient été données dans ce contexte à la CNL. Pour rappel, la Loi des finances de 2018, prévoit dans son budget d'équipement une provision de 400 milliards DA pour le remboursement des entreprises algériennes et étrangères qui détiennent des créances sur l'Etat et ses démembrements, et, particulièrement pour le secteur de l'Habitat, un budget d'équipement de 141,9 milliards de dinars, et ce, outre un montant de 78,41 milliards de dinars au titre du compte d'affectation spéciale. En mai dernier, le gouvernement avait décidé que près de 60 milliards de dinars seraient payés au titres des redevances dues aux maîtres d'œuvre en charge des projets de réalisation de logements. On sait que le Chef de l'Etat a instruit le gouvernement de prendre les dispositions appropriées pour assurer, sans délai, le paiement des créances détenues par des entreprises publiques, privées et étrangères ayant fourni à l'Etat des prestations en biens ou en réalisations.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.