Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    Real : Un gros chèque pour le recrutement    Accidents de la circulation: 45 morts et 1245 blessés en une semaine    Organisation à Londres du Festival algérien des arts et de la culture "Dz Fest"    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Déclaration de politique générale du Gouvernement: Une politique sociale "efficiente" et "équitable"    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Médicaments: Aaon évoque avec une délégation du Snapo l'amélioration de l'approvisionnement    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Peaux de banane !    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    Le plan de Benzema    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Samara présente Noche flamenca
Publié dans La Nouvelle République le 11 - 03 - 2018

Noche flamenca, dernier spectacle chorégraphique accompagné de chants flamenco de la danseuse Samara, a été présenté jeudi à Alger devant un public de fans nombreux.
Organisé à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaieh dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le spectacle est une oeuvre chorégraphique en huit tableaux à travers lequel la danseuse offre voyage musical authentique et folklorique. Accompagnée de Sergio Matesanz à la guitare, Elena Morales et Pablo Oliva aux chants et le percussionniste Jesus Maneru, Samara a gratifié le public de danses subtiles envoûtantes sur des rythmes de soleares et de flamenco. Le duo Elena Morales et Pablo Oliva, pour leur part, ont entonné des chants qui rendent hommage à la femme et glorifient l'union et l'amour sur des chorégraphies dans une esthétique contemporaine subtile et performante. Alternant flamenco et des parades sonorités orientales et andalouses, la danseuse a exécuté de façon épurée des chorégraphies appuyées par des percussions rythmés générés par le claquement des pieds (zapateado) et des mains (palmas), très appréciés par le public pleinement adhéré à ce spectacle. En deuxième partie de cette soirée, le danseur Maximiliano Rebman a, pour sa part, enchanté le public par des pas de danses fascinantes accompagnant des chants flamenco traditionnels. Native d'Alger, Samara s'initiée depuis sa tendre enfance au piano, au violant et à la danse classique avant de s'intéresser à la musique et à la danse flamenco. En 2007, elle s'installe à Séville en Espagne où elle rencontre le guitariste Sergio Matesanz avec qui elle fonde, 5 ans plus tard, la compagnie Amalgama compagnia flamenca. Diplômée en économie, l'artiste également titulaire d'un diplôme en journalisme, anime des spectacles pédagogiques à Madrid et des ateliers d'initiation à la danse u flamenco à Alger et Oran en partenariat avec l'institut Cervantès. Appréciée du public, Samara s'est produite dans plusieurs pays notamment en Espagne, France, Italie, et au Maroc. Le spectacle Noche de flamenca sera reproduit prochainement en France et en Espagne, a annoncé Samara qui en est à son cinquième depuis la création de Amalgama Compania flamenca.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.