Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Explosions au Sri Lanka : le bilan s'aloudrit à 207 morts    Rabah Bouarifi élu président jusqu'à la fin du mandat olympique en cours    Le comportement «inélégant et pitoyable» de Mohamed Raouraoua    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Sept opérations entre la police et la Gendarmerie nationale enregistrées au 1er trimestre 2019    Prochainement sur Google traduction    25 affaires traitées par la Gendarmerie nationale lors du 1er trimestre 2019    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Un rassemblement en prévision de l'arrivée d'Ouyahia    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    Ouaret, DG des douanes, et Hiouani, gouverneur de la BA par intérim    L'US Akbou-NRB Hammamet en finale…    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    Début du référendum constitutionnel en Egypte    18,7 milliards de centimes octroyés    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Les 7 000 LPL de Draâ Errich en voie de règlement    L'ingérence étrangère torpille le processus de l'ONU    UGTA : Sidi-Saïd jetterait-il l'éponge ?    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Aziz Chouaki, Ulysse en mode harrachi    Foyers de rougeole à Jijel : Rush sur les centres de vaccination    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Rihane éliminé au deuxième tour    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    En hommage aux 126 martyrs    Chiheb torpille Ouyahia    "Trop tard, M.Bensalah..."    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Transfert illégal de devises : une bande démantelée    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    Le quart de rôle de Bensalah    El-Oued : Pôle agricole en tête des wilayas du Sud productrices de primeurs    Transition politique : Me Brahimi plaide pour la mise en place d'une commission souveraine    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie accueille «Le Printemps de la Francophonie et de la gastronomie»
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 03 - 2018

Les instituts français organisent dans plusieurs villes d'Algérie, «Le printemps de la Francophonie et de la gastronomie». Prévue du 17 au 25 mars, cette manifestation culturelle grandiose sera célébrée dans les quatre coins du pays à savoir Alger, Oran, Constantine et Tlemcen.
Selon le communiqué parvenu à notre rédaction des ateliers pratiques, les participants pourraient jouez et testez la culture générale avec le Grand Quiz de la francophonie, animé par Julien Lepers, selon le même communiqué. Toujours et en l'occasion de cet événement, les invités apprendront à cuisiner des crêpes-galettes grâce aux conseils de grands chefs français. La littérature de la cuisine est également présente au cours de ce «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie grâce à l'éditeur Jean-Marie Laclavetine et le journaliste Michel Feltin-Palas. Cette manifestation qui se déroule en Algérie est également programmée sur 5 continents et dans plus de 150 pays. Dans ces pays, il sera proposé des menus «à la française» avec la participation de plus de 3.000 restaurants. A Alger, une conférence sera organisée, animée par Jean-Marie Laclavetine, éditeur chez Gallimard. Plusieurs autres conférences et cinéma sont prévus du dimanche au mardi 20 mars, journée internationale de la Francophonie à Alger. L'événement devrait se poursuive le lundi 21 mars avec des préparations du dîner «Goût de France» dans la brasserie-bibliothèque «Les Saveurs du savoir» à l'Institut français d'Alger, par le chef invité, Johan Chaussetier. Il est de même pour les autres jours de la semaine où des diffusions d'émissions à la Résidence de l'Ambassadeur de France. Le «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie est également présent à l'Est du pays et plus précisément à Annaba et Constantine. Des dessins animés pour les enfants, des séances de lecture, des ateliers de gastronomie sont prévus à Annaba jusqu'au mardi 20 mars. Le «Printemps de la Francophonie et de la Gastronomie se déplacera à la ville de Massinissa le mercredi 21 mars où des ateliers seront présentés au public. De la pâtisserie, des dégustations et des dîners sont également programmés durant la journée du 21 mars. La manifestation se poursuivra à Constantine jusqu'au jeudi 22 mars. A l'Ouest du pays, la ville d'Oran accueillera cette manifestation culturelle et c'est la rubrique du Conte qui ouvrira le bal en partenariat avec l'association «Le petit Lecteur». Des conteurs venus de France seront présents à Oran. Ils s'agit de Carole Camille Joffrin, Florence Ferin, Clément Goguillot et Aini Iftene. Toujours à l'Ouest du pays, la ville de Tlemcen sera également de la partie et devrait accueillir les invités du «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie». Des ateliers écriture seront organisés à partir de samedi 10 mars avec la participation de Wissem Mahmoudi. Au niveau du programme, nous pouvons lire que des concours de culture générale et la grande dictée seront également organisés. Il est de même pour des ateliers de gastronomie et des dîners qui seront présentés jusqu'au mercredi 21 mars. La langue de Molière est présente dans les foyers, la rue et dans le dialogue des citoyens. Même en parlant l'arabe algérien, la langue française est toujours présente. Le français est utilisé également dans les différentes conversations avec parfois des mots et des termes «Cassés». En parlant le dialecte algérien, nous constatons que du français est utilisé couramment, Exemple : Aller en voiture «Rah fe Tomoubile». Il est tombé sur le trottoir «Ta 3ala tritoir» etc. Il est de même pour certains mots à savoir le Tricot «Triko», la Veste «El fista». Le coup de pied «Koutbi». La machine «El machina». En somme, bien que l'Algérie ne soit pas membre officiel pour l'instant de la grande famille de l'organisation internationale de la francophonie, elle demeure toujours le premier pays francophone au monde après la France.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.