Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 1ère journée    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Images d'ailleurs, regards d'ici    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le décès de Maradona secoue le monde du football    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie accueille «Le Printemps de la Francophonie et de la gastronomie»
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 03 - 2018

Les instituts français organisent dans plusieurs villes d'Algérie, «Le printemps de la Francophonie et de la gastronomie». Prévue du 17 au 25 mars, cette manifestation culturelle grandiose sera célébrée dans les quatre coins du pays à savoir Alger, Oran, Constantine et Tlemcen.
Selon le communiqué parvenu à notre rédaction des ateliers pratiques, les participants pourraient jouez et testez la culture générale avec le Grand Quiz de la francophonie, animé par Julien Lepers, selon le même communiqué. Toujours et en l'occasion de cet événement, les invités apprendront à cuisiner des crêpes-galettes grâce aux conseils de grands chefs français. La littérature de la cuisine est également présente au cours de ce «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie grâce à l'éditeur Jean-Marie Laclavetine et le journaliste Michel Feltin-Palas. Cette manifestation qui se déroule en Algérie est également programmée sur 5 continents et dans plus de 150 pays. Dans ces pays, il sera proposé des menus «à la française» avec la participation de plus de 3.000 restaurants. A Alger, une conférence sera organisée, animée par Jean-Marie Laclavetine, éditeur chez Gallimard. Plusieurs autres conférences et cinéma sont prévus du dimanche au mardi 20 mars, journée internationale de la Francophonie à Alger. L'événement devrait se poursuive le lundi 21 mars avec des préparations du dîner «Goût de France» dans la brasserie-bibliothèque «Les Saveurs du savoir» à l'Institut français d'Alger, par le chef invité, Johan Chaussetier. Il est de même pour les autres jours de la semaine où des diffusions d'émissions à la Résidence de l'Ambassadeur de France. Le «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie est également présent à l'Est du pays et plus précisément à Annaba et Constantine. Des dessins animés pour les enfants, des séances de lecture, des ateliers de gastronomie sont prévus à Annaba jusqu'au mardi 20 mars. Le «Printemps de la Francophonie et de la Gastronomie se déplacera à la ville de Massinissa le mercredi 21 mars où des ateliers seront présentés au public. De la pâtisserie, des dégustations et des dîners sont également programmés durant la journée du 21 mars. La manifestation se poursuivra à Constantine jusqu'au jeudi 22 mars. A l'Ouest du pays, la ville d'Oran accueillera cette manifestation culturelle et c'est la rubrique du Conte qui ouvrira le bal en partenariat avec l'association «Le petit Lecteur». Des conteurs venus de France seront présents à Oran. Ils s'agit de Carole Camille Joffrin, Florence Ferin, Clément Goguillot et Aini Iftene. Toujours à l'Ouest du pays, la ville de Tlemcen sera également de la partie et devrait accueillir les invités du «Printemps de la Francophonie et de la gastronomie». Des ateliers écriture seront organisés à partir de samedi 10 mars avec la participation de Wissem Mahmoudi. Au niveau du programme, nous pouvons lire que des concours de culture générale et la grande dictée seront également organisés. Il est de même pour des ateliers de gastronomie et des dîners qui seront présentés jusqu'au mercredi 21 mars. La langue de Molière est présente dans les foyers, la rue et dans le dialogue des citoyens. Même en parlant l'arabe algérien, la langue française est toujours présente. Le français est utilisé également dans les différentes conversations avec parfois des mots et des termes «Cassés». En parlant le dialecte algérien, nous constatons que du français est utilisé couramment, Exemple : Aller en voiture «Rah fe Tomoubile». Il est tombé sur le trottoir «Ta 3ala tritoir» etc. Il est de même pour certains mots à savoir le Tricot «Triko», la Veste «El fista». Le coup de pied «Koutbi». La machine «El machina». En somme, bien que l'Algérie ne soit pas membre officiel pour l'instant de la grande famille de l'organisation internationale de la francophonie, elle demeure toujours le premier pays francophone au monde après la France.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.