Tipasa : interdiction de la circulation automobile de et vers la wilaya sauf les véhicules de transport de marchandises    Boxe : fin de la saison sportive 2019-2020    Plusieurs mesures en faveur des jeunes et des femmes rurales    Chanegriha met l'accent sur l'impératif d'adopter des critères objectifs lors de la désignation dans les postes et les fonctions    Le Directeur général de la sûreté nationale inaugure plusieurs structures de police à Oran    Gestion de la crise sanitaire : Carte blanche pour le wali de Sétif    494 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : Un déficit de 68000 milliards de centimes à la CNR    Une base militaire à nos frontières est une escalade    Ali Ghediri entame une grève de la faim    Le FFS pourrait quitter le PAD    Ahmed Ouyahia transféré au CHU Mustapha Pacha    Ouargla : le commissaire divisionnaire Bouziane Bendaida installé au poste de chef de sûreté de wilaya    RESERVES ENERGETIQUES : Le président Tebboune ordonne l'exploitation de tous les gisements    LE PREMIER MINISTRE A SIDI BEL ABBES : ‘'Encourager l'implication des jeunes dans le travail''    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : Deux morts et 128 blessés en 24 heures    ORAN : Quatre communes d'Ain Türck sans eau depuis 15 jours    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Vladimir Poutine    Troubles au Mali: les représentants de l'UA, Cédéao, ONU et UE appellent à "la retenue"    Industrie: Tebboune ordonne de promulguer les cahiers des charges avant le 22 juillet    Boukadoum en visite de travail lundi en Tunisie    «La situation dans la wilaya n'est pas catastrophique»    Un travailleur humanitaire tué dans l'ouest du pays    L'échéance repoussée d'un mois à l'autre    Les offrandes de Mahrez    La FAF prête à payer, mais sous condition    Sonatrach revoit sa stratégie de gestion    Démantèlement d'un réseau de trafic d'armes    Hommage à Idir, symbole de toute une génération    Zoom sur la culture, la nature et la beauté du pays    Sur les traces de "Femmes ayant marqué l'histoire de l'Algérie"    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    Concours du meilleur design de timbre-poste: les délais de participations prolongés    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    Meziane buteur, Benghit exclu    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un menu alléchant
Printemps francophone et gastronomique «Goût (good) de France»
Publié dans El Watan le 13 - 03 - 2018

L'Institut français d'Algérie organise, pour la 4e année, Le Printemps francophone et gastronomique baptisé «Goût (good) de France», du 17 au 25 mars 2018, à travers ses cinq instituts , et ce, via un programme alléchant, varié et ambitieux
En guise d'avant-goût, voire de mise en bouche, une conférence de presse a été animée, hier-matin, à l'Institut français d'Alger par Son Excellence, l'ambassadeur de France, Xavier Driencourt, et Grégor Trumel, conseiller de la coopération et d'action culturelle et directeur de l'Institut français d'Algérie (Instituts d'Alger, Oran, Tlemcen, Annaba et Constantine).
Et ce, en présence du directeur de l'Institut français d'Alger, Jean-Jacques Bucler, ou encore Régis Philippe, conseiller de presse et communication.
Dans son allocution, à la veille de cet événement d'envergure, l'ambassadeur de France, Xavier Driencourt, a déclaré : «Tout ce qui se fait ici, à l'Institut français, est particulièrement sensible, important pour l'Algérie, pour la France. Et l'activité de coopération culturelle que la France mène en Algérie, c'est un dossier extrêmement politique, je dirais. Un dossier qui illustre, vraiment, la relation entre les deux pays. Et qui est complet dans tous les domaines. Notamment dans celui de l'activité, débats d'idées, spectacles, à l'image du récent concert de Marc Lavoine (à la salle El Mougar).
L'Institut français d'Algérie est l'un des plus importants au monde. Je crois qu'il est classé 2e ou 3e au monde dans le réseau culturel français à l'étranger. Nous comptons étendre ce dispositif, avec l'accord des autorités algériennes. Puisque nous allons essayer d'ouvrir de petits centres culturels, ''des espaces France'', c'est comme cela que nous les appellerons, dans un certain nombre de villes, comme Béchar, Adrar, Laghouat... Des annexes de L'IF. Et nous allons commencer avec Ouargla, en septembre 2018…»
SOUS LE SIGNE DE l'AMITIé ALGéRO-FRANçAISE
Grégor Trumel, conseiller de la coopération et d'action culturelle et directeur de l'Institut français d'Algérie présentera – par le menu – le programme «Le Printemps francophone et gastronomique baptisé 'Goût (good) de France'» se déroulant du 17 au 25 mars 2018 : «Nous avons beaucoup travaillé pour concevoir un beau programme à travers les cinq instituts français. Ce sera une belle semaine culturelle francophone et gastronomique. Pour célébrer, entre Algériens et Français, nos valeurs communes et notre passion pour les mots et pour la gastronomie…».
Au menu du programme figurent un grand quizz de la francophonie, avec le très célèbre Julien Lepers, à la salle El Mougar, le mardi 19 mars, préparation du dîner «Goût de France» à la brasserie-bibliothèque «Les Saveurs du savoir» à l'IF d'Alger par le chef, Johan Chaussetier, le 21 mars, un atelier de slam pour enfants animé par Toute Fine, à Annaba, un atelier grand public, consacré à la pâtisserie et la dégustation, à Constantine, le 21 mars, une semaine du conte encadrée par Carole Camille Joffrin, Florence Ferin, Clément Goguillot et Aïni Iftène, le 18 mars, à Oran, ou encore un atelier «crêpe et jus de pomme» animée par Ty Julie, meilleure crêpière de France (et Bretagne), à Tlemcen, le 20 mars…
JULIEN CLERC ET ANDRé DUSSOLLIER EN AUTOMNE 2018
D'autres animations saillantes sont à relever, elles montrent le caractère pluridisciplinaire et surtout ambitieux des animations culturelles de l'Institut français d'Algérie de par ses représentations à Alger, Oran, Tlemcen, Annaba et Constantine.
Le grand comédien français – inoubliable frère Luc dans le film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux – donnera un récital de poésie à Tipasa ; l'ancien Premier ministre français, Dominique de Villepin, animera une conférence «Réconcilier les silences : donner sa parole pour la paix», le 27 mars à l'Ecole supérieure algérienne des affaires (ESAA), aux Pins maritimes, à Alger, le 21 juin, la Fête de la musique sera célébrée à la Grande-Poste, à Alger, et en automne, le célèbre chanteur Julien Clerc et l'immense comédien André Dussollier seront à Alger.
Un choix, un bon, impulsé par M. Xavier Driencourt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.