Quand l'acte de candidature tourne à la comédie !    Facebook impose des règles plus strictes de publicité politique dans les pays qui organisent des élections    Ouverture de la quatrième édition du Salon international de l'agriculture    La vigilance toujours de mise    Duels au sommet et au bas du tableau    Votre week-end sportif    Brèves de sétif...    Distribution de 379 logements à Ahmer-el-Aïn    3 000 postes de formation pédagogique offerts à Mostaganem    Ces «harragas» qui vous empêchent de dormir !    La fabrique à pluralisme !    Je ne suis pas candidat !    Akerrou : Yennayer fêté à Lakrar    Ligue 1: Trois chauds et importants duels    Ligue 2: Chocs explosifs à Blida et Saïda    Caisse nationale de retraite: Près de 610 milliards de DA de déficit prévu en 2019    Un candidat à la candidature, c'est sérieux !    Macias au Maroc: un ballon-sonde sur la voie de la normalisation israélo-marocaine    Chlef: Des projets et des retards importants    Plusieurs wilayas concernées: Rafales de vent, pluie et neige    Présidentielle d'avril 2019: Début de la révision exceptionnelle des listes électorales    Gaïd Salah appelle à la vigilance    Relizane: Les promesses de Mohamed Hattab    De la frontière    Le CHT Oran, un modèle de réussite du sport scolaire    1541 magistrats chargés de présider les commissions électorales    Installation du groupe parlementaire d'amitié «Algérie-Cuba»    «La politique de réconciliation nationale est exposée»    Une réunion pour renforcer davantage les relations    La force et la volonté du peuple sahraoui briseront les projets de l'occupant marocain    Mehdi Abid Charef bientôt sur les terrains de football ?    La Juventus au petit trot, l'AC Milan quatrième    Flambée de violence dans le Nord-Est, des milliers de déplacés    Face aux "menaces" : Macron et Merkel signent un traité de convergence    Sahel: Le changement climatique exacerbe les conflits intercommunautaires (CICR)    Forum économique de Davos : Messahel met en exergue les efforts de l'Algérie pour la stabilité régionale    Aviation : La production d'Airbus sur les terres de Boeing va monter en flèche    Sit-in devant les directions de l'éducation    Par manque de professionnels, le poisson devient rare sur le marché    La criminalité générale en baisse    Quatorze propositions aux futurs candidats à l'élection présidentielles du 18 avril 2019    L'expert Ait Chérif plaide pour une transition énergétique urgente    Chine La croissance du PIB au 4e trimestre au plus bas depuis 2009    L'Autorité palestinienne va refuser toute aide américaine    Les femmes encore reléguées au second plan    La confluence des poètes accroît le niveau de leur créativité    Une possible œuvre de Banksy émeut les Japonais    Ce rivage, où on avance sur le silence* : Abdallah Benanteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Les autorités publiques appelées à prendre les mesures nécessaires»
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 12 - 2018

Au lendemain du rapport annuel qu'a dressé la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme (LADDH), le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, appelé «les autorités publiques, chacune en ce qui la concerne, à prendre les mesures nécessaires à la garantie du respect des droits l'Homme, conformément aux règles qui régissent l'Etat de droit».
A l'occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, adoptée le 10 décembre 1948 par l'Assemblée générale des Nations unies, le CNDH a, dans un communiqué rendu public hier, rappelé «la résolution n° 80/2001 de la Commission des droits de l'Homme des Nations unies, adoptée lors de sa session ordinaire tenue en 2001, qui reconnaît «aux Institutions nationales des droits de l'Homme un rôle des plus décisifs dans le renforcement de l'interdépendance et l'indivisibilité des droits de l'Homme».
En matière de respect des droits de l'Homme, le CNDH se dit «intègre et impartial, en toute conscience et en toutes circonstances pour la promotion et la protection de ces droits». Dans cette perspective, la même institution a appelé «l'ensemble des institutions et des organes de l'Etat, les organisations de la société civile, les forces vives du pays ainsi que tous les citoyens et citoyennes, à contribuer efficacement à la promotion des droits de la personne humaine et à la défense des libertés fondamentales en Algérie». Dans le même document, le CNDH a appelé également «les autorités publiques, chacune en ce qui la concerne, à prendre les mesures nécessaires à la garantie du respect des droits de l'Homme, conformément aux règles qui régissent l'Etat de droit».
En outre, le Conseil a précisé que «dans le but de montrer l'importance de la Déclaration universelle des droits de l'Homme dans la vie quotidienne, le Haut-commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies a lancé le 10 décembre 2017, journée des droits de l'Homme». Selon le CNDH, il s'agit d' «une campagne d'un an qui s'achèvera avec la célébration du 70ème anniversaire de la Déclaration le même jour en 2018 et l'a placée sous le thème «Œuvrons pour l'égalité, la justice et la dignité humaine».
Ainsi, «dans le cadre des festivités relatives au 70ème anniversaire de proclamation universelle des droits de l'Homme, l'initiative du Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de les étaler sur une année, à partir de 2017, est une manière de gagner l'adhésion de tous les acteurs impliqués par la question des droits de l'Homme aux niveau national et international». D'après le même communiqué, «la campagne vise trois principaux objectifs : promouvoir, susciter l'adhésion et encourager la réflexion. L'objectif consiste à mobiliser un large public à travers le monde ; à aider à mieux faire comprendre le rôle que joue la Déclaration dans notre vie quotidienne et à encourager une réflexion approfondie sur les manières de promouvoir et défendre les droits de l'Homme».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.