Bouteflika persiste et signe    «L'ANP demeurera le rempart du peuple et de la Nation»    La volte-face de Ouyahia    Les réserves obligatoires des banques passent de 8% à 12%    La maternité dans les périodes assimilées à des périodes d'activité    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    Bonne opération pour l'ASO Chlef à Béjaïa    NAHD : place à la Coupe d'Algérie    Journée de marche ce mardi    27 milliards de centimes d'aide aux nécessiteux pour le mois de Ramadan    Mila-Net paralysée par une grève des travailleurs    ACTUCULT    Sit-in des journalistes de l'ENTV    Si ! Si ! Mais chut !    Les travailleurs de la formation professionnelle manifestent à Tizi Ouzou : «Pour la souveraineté du peuple»    Du butin au report du scrutin, pour quel destin ?    19 Mars : les marsiens et la planète Algérie    Eviter les creux de l'histoire    Un jeune retrouvé pendu    Bouira: Les dispositifs anti-feux de forêts à améliorer    Constantine - Début de distribution de 4.254 logements    Equipe nationale: Belmadi fidèle à ses promesses    Incidents à Aïn-M'lila et Béjaïa: Revoilà la bête immonde !    MC Oran: Le spectre de la relégation hante les esprits    Rien de nouveau à l'horizon    Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi    «The wall», chanté par les Algériens    Une AG extraordinaire prochainement pour baliser le terrain à l'Hyproc    Treizième trophée pour l'équipe de Ouargla    Ecrire l'histoire d'une fin de saison pas souvent très sportive    Ouverture du Four Points By Sheraton Sétif en Algérie    Plus de 1.400 dossiers d'investissement en attente d'agrément    Arrestation de Belhassen Trabelsi en France, la Tunisie demande son extradition    Des enquêteurs de l'ONU appellent à des arrestations pour crimes de guerre à Gaza    Les conservateurs de tomate se concertent    «Les Aurès dans l'histoire» Ouverture de la 7e édition    Les syndicats autonomes rejettent l'offre de Bedoui    MILA : Plus de 5 500 hectares réservés pour la culture des légumes secs    Abderrahmane Mebtoul s'exprime au micro de Souhila Hachemi de la Radio Chaine 3 : " Manifestations populaires et perspectives "    POMME DE TERRE : Prévision de déstockage de près de 990 000 quintaux    L'impératif de nouvelles réformes    CACHEMIRE INDIEN : Le Pakistan pourrait appliquer la "théorie du fou"    Atelier LOPIS: Encourager le développement local pour prévenir la radicalisation    Syrie : "Les Casques blancs donnent à l'Occident un prétexte pour bombarder Assad"    Des milliers d'opposants rassemblés devant la présidence    Mostaganem: Mise en exergue de l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les champs Elysées seraient interdits aux «gilets jaunes»    Illizi : Signature d'un contrat pour le développement du champ gazier d'Ain Tsila    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Brossi» décroche la «Grappe d'Or»
Publié dans La Nouvelle République le 10 - 12 - 2018

La pièce de théâtre «Brossi» (Procès), produite par l'association «Chabab wa Founoune» de la ville de Tablat (Médéa), a décroché vendredi la «Grappe d'Or», le plus grand Prix du Festival national de théâtre comique, qui s'est tenu du 3 au 7 décembre courant à Médéa.
«Brossi» s'est inspirée d'un vieux compte populaire pour raconter la relation d'un «Cadi», un homme de loi respecté et redouté, à la fois par la population et le propriétaire d'une boulangerie traditionnelle, qui va profiter de sa position pour avoir plus davantage auprès de ce boulanger. ais c'était sans compter sur l'intelligence et la ruse du boulanger qui va réussir à retourner la situation en sa faveur et tirer profit de la voracité de ce Cadi pour faire fructifier son activité et garantir sa sécurité, par rapport à d'éventuels problèmes. L'adaptation réussie de ce conte populaire a prévalu dans le choix du jury du festival qui a décidé d'attribuer ce grand prix à cette jeune troupe de théâtre, d'autant plus qu'elle a opté pour la tradition orale populaire, comme thème, au lieu de se laisser enfermer dans des thématiques qui reviennent de façon répétitive dans beaucoup de représentations présentées à cette édition, en l'occurrence la femme et sa place dans la société.
Le jury du Festival a décerné, lors de la même cérémonie, le Prix de la meilleure mise en scène à Ali Djebbara pour la pièce «Dja yessaaa wadar tessaa», de la coopérative artistique du théâtre de Port-Said (Alger), tandis que les comédiens Karim Attef et Mourad Medjrane se sont départagés le Prix de la meilleure interprétation masculine pour leurs rôles respectifs dans les pièces «Dja Yessaa wadar tessaa» et «Brossi». La comédienne Amel Benamara a remporté, pour sa part, le Prix de la meilleure interprétation féminine pour sa prestation dans la pièce «Hmar waloue Tar», de la troupe «El-massrah el-Djadid» de la ville des Isser (Boumerdès).
Le Prix de la meilleure scénographie a été décerné à la troupe du théâtre régional de Constantine pour la pièce «Tic-Tac Boom», tandis que le Prix de la meilleure musique a été attribué à Ahmed Hanib pour la pièce «Hmar waloue Tar». Ali Djebbara, metteur en scène de la pièce «Hmar waloue Tar», a décroché le Prix du meilleur texte, au moment où le Prix du jury est revenu à un autre metteur en scène, en l'occurrence Salah Boubir, réalisateur de la pièce «Zaouaedj Makhbari» (mariage en laboratoire), du théâtre régional de Batna.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.