Décès de quatre médecins du Coronavirus: le Président Tebboune adresse ses condoléances    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    Covid-19: confinement partiel dans les communes d'El Kala et d'Echatt à la wilaya d'El Tarf    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Pour quelle réorganisation territoriale ?    Accablant réquisitoire    La FAF tranchera le 15 juillet    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Cap sur un nouveau plan de relance    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    54 infractions à la législation forestière enregistrées    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cessez-le-feu à al Hodeida sur fond de consolidation du processus de paix
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 12 - 2018

L'équipe d'observateurs des Nations unies chargés de consolider la trêve dans le port stratégique yéménite d'al Hodeida, dans le cadre du renforcement du processus de paix, a entamé lundi sa mission d'observation, une semaine après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu dans cette ville conformément à l'accord de Stockholm signé, il y a une semaine, entre le gouvernement et le mouvement Ansarallah (Houthis).
Lors de son premier passage lundi au port d'al Hodeida, à l'ouest du Yémen, le chef des observateurs, le général néerlandais à la retraite Patrick Cammaert, a appelé encore une fois les belligérants au «respect de la trêve» conclue en Suède mi-décembre courant. Le chef des observateurs a fait le tour du port et constaté «les traces des pilonnages», a déclaré le directeur-adjoint de cette installation, Yahia Charafeddine, cité par des médias. Selon Charafeddine, le responsable onusien a affirmé aux responsables du port «la détermination» de la communauté internationale, à «mettre fin» au conflit au Yémen, une guerre qui a été «oubliée durant des années».
Il a insisté, selon la même source, sur l' «application de l'accord» de cessez-le-feu entériné par une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, votée vendredi à l'unanimité de ses membres. Le général néerlandais envisage de consacrer le reste de la journée à des visites sur les lignes de front entre Houthis et forces pro-gouvernementales autour d'al Hodeida. Patrick Cammaert est arrivé dimanche à Hodeida, accompagné d'une équipe réduite d'observateurs au lendemain d'une rencontre avec le gouvernement, dans le cadre de ses efforts pour convaincre les belligérants de respecter la trêve.
Selon l'ONU, il doit présider mercredi, la première réunion du Comité mixte (rebelles-gouvernement) chargé de mettre en œuvre la trêve mais aussi le retrait des combattants des ports d'al Hodeida, de Salif et de Ras Issa par lesquels passent l'essentiel de l'aide humanitaire et des importations alimentaires du Yémen. Samedi, le général Cammaert est arrivé à Aden (sud), où est basé le gouvernement reconnu par la communauté internationale. Il avait «pressé» l'exécutif yéménite et la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite qui le soutient «de faire respecter la trêve» à Hodeida «et de coopérer afin d'assurer l'acheminement de l'aide humanitaire», selon l'ONU.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.