L'art de la confusion.    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Yacine Mahideb. Poète : Des mots pour panser des blessures    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Issiakhem de A à Z    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Le FLN part en favori    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    La revanche des riches    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Hydrocarbures : Sonatrach et la compagnie russe Transneft signent deux contrats    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accalmie «provisoire» après un regain de violences à Hodeida
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 11 - 2018

La situation sécuritaire dans la ville portuaire de Hodeida (ouest) du Yémen connaît une accalmie "provisoire" après d'intenses combats entre forces gouvernementales et le mouvement Ansarallah (Houthis), sur fond d'appels de la communauté internationale à un cessez-le-feu en vue de possibles pourparlers de paix d'ici fin novembre en Suède.
Selon des sources militaires, les forces yémenites ont cessé mercredi «provisoirement» leurs opérations militaires pour permettre aux organisations humanitaires d'évacuer leurs employés ainsi que les blessés et l'ouverture des passages sécurisés pour des personnes souhaitant sortir de la ville. «Les opérations de l'armée se poursuivront et elles ne dépendront que de la libération de Hodeida et son port stratégique, ainsi que de l'ensemble de la côte ouest du Yémen», ont affirmé les mêmes sources citées par des médias locaux. Des «commandants» des forces yéménites ont déclaré mercredi avoir eu l"'ordre de leurs supérieurs d'arrêter provisoirement leurs opérations contre les Houthis jusqu'à nouvel ordre", selon une source médiatique.
D'intenses efforts diplomatiques internationaux ont abouti à une nette désescalade depuis lundi dans les combats à Hodeida controlée par les Houthis depuis 2014. Sur le terrain, les violences semblent avoir baissé d'intensité mardi, après 12 jours de bombardements et d'affrontements meurtriers dans l'est et le sud de la ville. Le directeur-adjoint du port, Yahya Sharafeddine, a parlé d'un raid aérien, mais souligné que le port fonctionnait toujours «normalement", tandis que les Nations unies ont prévenu qu'une attaque contre le port serait catastrophique». L'ONU et des grands capitales occidentales n'ont cessé d'appeler ces derniers jours à la cessation des hostilités au Yémen et à la reprise des négociations.
A Stockholm, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrِm, a déclaré que son pays se préparait «pour recevoir, dès qu'elles y seront disposées, les parties» belligérantes pour des négociations. La Suède est prête à accueillir «dès que possible» des pourparlers de paix pour mettre fin à la crise au Yémen, a souligné mardi Mme Wallstrِm, ajoutant qu' «il est grand temps que ces pourparlers de paix aient enfin lieu». «Nous nous préparons pour recevoir, dès qu'elles y seront disposées, les parties (belligérantes) en Suède», a-t-elle poursuivi, avant d'ajouter: «Nous nous en remettons à Martin Griffiths l'émissaire des Nations unies en espérant que cela se fera, c'est indispensable pour tous ceux qui souffrent de la faim et meurent au Yémen».
De son côté, le ministre yéménite des Affaires étrangères Khaled al-Yemani s'est entretenu mardi à Ryadh, capitale saoudienne, avec le médiateur de l'ONU, Martin Griffiths. L'entretien a porté sur «les moyens de ranimer le processus de paix au Yémen» et de mettre en oeuvre des «mesures de confiance», selon l'agence de presse saoudienne SPA. Parallèlement, le gouvernement des Emirats arabes unis (EAU), pilier avec l'Arabie saoudite de la coalition militaire intervenant au Yémen en soutien aux forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi, a annoncé qu'il soutenait la convocation «au plus tôt» en Suède de pourparlers de paix inter-yéménites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.