Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accalmie «provisoire» après un regain de violences à Hodeida
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 11 - 2018

La situation sécuritaire dans la ville portuaire de Hodeida (ouest) du Yémen connaît une accalmie "provisoire" après d'intenses combats entre forces gouvernementales et le mouvement Ansarallah (Houthis), sur fond d'appels de la communauté internationale à un cessez-le-feu en vue de possibles pourparlers de paix d'ici fin novembre en Suède.
Selon des sources militaires, les forces yémenites ont cessé mercredi «provisoirement» leurs opérations militaires pour permettre aux organisations humanitaires d'évacuer leurs employés ainsi que les blessés et l'ouverture des passages sécurisés pour des personnes souhaitant sortir de la ville. «Les opérations de l'armée se poursuivront et elles ne dépendront que de la libération de Hodeida et son port stratégique, ainsi que de l'ensemble de la côte ouest du Yémen», ont affirmé les mêmes sources citées par des médias locaux. Des «commandants» des forces yéménites ont déclaré mercredi avoir eu l"'ordre de leurs supérieurs d'arrêter provisoirement leurs opérations contre les Houthis jusqu'à nouvel ordre", selon une source médiatique.
D'intenses efforts diplomatiques internationaux ont abouti à une nette désescalade depuis lundi dans les combats à Hodeida controlée par les Houthis depuis 2014. Sur le terrain, les violences semblent avoir baissé d'intensité mardi, après 12 jours de bombardements et d'affrontements meurtriers dans l'est et le sud de la ville. Le directeur-adjoint du port, Yahya Sharafeddine, a parlé d'un raid aérien, mais souligné que le port fonctionnait toujours «normalement", tandis que les Nations unies ont prévenu qu'une attaque contre le port serait catastrophique». L'ONU et des grands capitales occidentales n'ont cessé d'appeler ces derniers jours à la cessation des hostilités au Yémen et à la reprise des négociations.
A Stockholm, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrِm, a déclaré que son pays se préparait «pour recevoir, dès qu'elles y seront disposées, les parties» belligérantes pour des négociations. La Suède est prête à accueillir «dès que possible» des pourparlers de paix pour mettre fin à la crise au Yémen, a souligné mardi Mme Wallstrِm, ajoutant qu' «il est grand temps que ces pourparlers de paix aient enfin lieu». «Nous nous préparons pour recevoir, dès qu'elles y seront disposées, les parties (belligérantes) en Suède», a-t-elle poursuivi, avant d'ajouter: «Nous nous en remettons à Martin Griffiths l'émissaire des Nations unies en espérant que cela se fera, c'est indispensable pour tous ceux qui souffrent de la faim et meurent au Yémen».
De son côté, le ministre yéménite des Affaires étrangères Khaled al-Yemani s'est entretenu mardi à Ryadh, capitale saoudienne, avec le médiateur de l'ONU, Martin Griffiths. L'entretien a porté sur «les moyens de ranimer le processus de paix au Yémen» et de mettre en oeuvre des «mesures de confiance», selon l'agence de presse saoudienne SPA. Parallèlement, le gouvernement des Emirats arabes unis (EAU), pilier avec l'Arabie saoudite de la coalition militaire intervenant au Yémen en soutien aux forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi, a annoncé qu'il soutenait la convocation «au plus tôt» en Suède de pourparlers de paix inter-yéménites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.