Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Le président Michel Aoun évoque «la négligence» ou «un missile»    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Judo : Mustapha Moussa nous a quittés    Agex du CSA/MCA : Les membres emboîtent le pas au GS Pétroliers    M'hamed Benredouane. médecin dermatologue, conférencier, imam : Il aimait ses patients, mais pas l'hôpital !    On vous le dit    Souk Ahras : Arrestation d'une bande de malfaiteurs    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    Tlemcen: 20 communes sans eau suite à un incident à la station de dessalement de Honaine    Cours de justice: Mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Quatre avions et un navire d'aides algériennes pour le Liban    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    Les feux de forêts mobilisent    Des dégâts matériels enregistrés: Deux forts séismes sèment la panique à Mila    El Tarf: Trois pistolets automatiques et des munitions saisis    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    Deux Algériens légèrement blessés    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    L'USMA refuse un arrangement à l'amiable    Ferrahi, première recrue de la JSK    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouteflika annonce une conférence nationale et une élection présidentielle anticipée
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 03 - 2019

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika s'est engagé, hier dimanche, à organiser, s'il sera réélu le 18 avril prochain, une élection présidentielle anticipée à laquelle il ne sera pas candidat, conformément, a-t-il dit, au calendrier qui sera arrêté par la conférence nationale indépendante. «L'Algérie a besoin de poursuivre sa marche vers la démocratie, le progrès et la prospérité sans rompre les processus d'accumulation de ses acquis. Pour ce faire, elle a besoin d'un sursaut de toutes les forces politiques, économiques et sociales et de toutes les catégories de la population, en vue de se donner une nouvelle ambition», a-t-il indiqué.
Dans un message de candidature à l'élection présidentielle, qu'avait lu son directeur de campagne, Abdelghani Zaalane, le chef de l'Etat qui dit avoir écouté et entendu le cri du cœur des manifestants et en particulier des milliers de jeunes qui m'ont interpellé sur l'avenir de notre patrie, a fait cas de sa détermination, s'il est réélu, à assumer la responsabilité historique de la concrétisation de l'exigence fondamentale du peuple, c'est-à-dire le changement du système. «Je fais le serment que je ne laisserai aucune force, politique ou économique, détourner le destin et les richesses de notre Nation au profit d'intérêts personnels ou de groupes occultes», assure-t-il.
Outre la conférence nationale inclusive et indépendante pour débattre, élaborer et adopter des réformes politiques, institutionnelles, économiques et sociales, devant constituer le socle du nouveau système rénovateur de l'Etat national algérien en harmonie avec les aspirations de notre peuple qui sera suivie d'une présidentielle anticipée, le chef de l'Etat a fait cas de l'élaboration et l'adoption par référendum populaire d'une nouvelle Constitution qui consacrera la naissance de la nouvelle République et du nouveau système algériens.
Dans son message, le président Bouteflika s'est également engagé à mettre en œuvre, rapidement, des politiques publiques garantissant une redistribution des richesses nationales plus juste et plus équitable et l'élimination de la marginalisation et de l'exclusion sociales, y compris le phénomène de la harga, ainsi qu'une mobilisation nationale effective contre toutes les formes de corruption. La prise de mesures concrètes pour faire de tous nos jeunes des acteurs et des bénéficiaires prioritaires dans la vie publique à tous les niveaux et dans toutes les sphères du développement économique et social figure, en outre dans le message d'Abdelaziz Bouteflika qui fait état, également de la révision de la loi électorale.
Avec, notamment, précise-t-il, la création d'un mécanisme indépendant d'organisation des élections qui aura la responsabilité exclusive de l'organisation des élections. Evoquant les marches populaires du 22 février et du 1er mars, le Président Bouteflika a tenu à saluer le civisme qui a caractérisé ces marches populaires ainsi que le comportement professionnel exemplaire des différents corps de sécurité. «Je salue aussi l'attitude de tous nos concitoyens qui ont réservé l'expression de leur opinion pour le jour du scrutin à travers les urnes.
Je tiens enfin à saluer l'Armée nationale populaire pour sa mobilisation en toutes circonstances dans l'accomplissement de ses missions constitutionnelles», a-t-il dit, affirmant qu'il reste à l'écoute de toutes les opinions qui s'expriment dans notre société.
Revenant sur sa candidature, Abdelaziz Bouteflika a rappelé que l'annonce de sa candidature fait suite aux sollicitations des citoyens, de la classe politique et de la société civile, dans un esprit d'accomplissement d'un devoir ultime au service de notre pays et de notre peuple.
«L'Algérie est le plus grand honneur qui m'ait été fait tout au long de ma vie. Je vous invite instamment à écrire ensemble une nouvelle page de notre histoire en faisant de l'échéance électorale du 18 avril prochain l'acte de naissance d'une nouvelle République algérienne à laquelle le peuple algérien aspire», a conclu le chef de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.