Gaïd Salah: «Le complot a commencé en 2015»    Les étudiants toujours mobilisés    Dans le cadre d'une enquête anti-corruption: Rebrab incarcéré à la prison d'El Harrach    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour : CRB - CSC, aujourd'hui à 16h00 - Un duel ouvert à tous les pronostics    Football - Ligue 1: Les deux extrémités du tableau en ébullition    CR Témouchent: Une accession méritée en division amateur    Les cinq victimes de l'effondrement de l'immeuble de la Casbah enterrées hier     Skikda: Tentative de meurtre, quatre arrestations    Préparatifs des JM 2021 à Aïn El Turk: Une campagne de sensibilisation pour un séjour agréable aux hôtes de l'Algérie    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Avec Eataly : Les Galeries Lafayette visent une nouvelle attractivité    Révolution monétaire ? : 48 ans après la fin de Bretton Woods, l'or continue son come-back    Bulgarie : "Sans le Turkish Stream, les livraisons de gaz seraient remises en cause"    Soudan: La contestation suspend les discussions avec le Conseil militaire    Libye : Le chef de la diplomatie tunisienne évoque avec un responsable de l'ONU des alternatives de sortie de crise    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Washington prêt à sanctionner ses alliés    Les rebelles disent frapper des cibles "stratégiques" en Arabie    Palestine: Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Etudiants et enseignants au rendez-vous    Présidence : Mouvement partiel dans le corps des walis et des walis délégués    Transition politique : On avance à tatons    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Belfodil dans l'équipe-type de la 30e journée    L'Algérie, cinquième plus chère sélection    41 athlètes algériens en stage    Amuniké sélectionneur de la Tanzanie : "Je n'ai peur d'aucune équipe"    Tabbou fidèle à ses positions    Ould Abbès et Barkat dans le collimateur de la justice    Les travailleurs de Cevital ont marché à Béjaïa    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    Huawei lance le 2ème smartphone assemblé en Algérie    L'Algérie va connaître ses ambassadeurs au VivaTechnology    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    Pagaille au FLN    L'onda avoue son impuissance    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    Salamé insiste sur le «processus politique de facilitation de l'ONU»    …sortir…sortir…sortir…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré ses 93 ans d'histoire, l'USM Oran se meurt dans l'indifférence totale
Publié dans La Nouvelle République le 13 - 03 - 2019

Le plus ancien club dans la région Ouest du pays, l'USM Oran, se meurt dans un silence total ne suscitant ni inquiétude ni soucis de la part des sportifs et responsables, alors qu'il y a risque de disparition de cet autre monument du football algérien.
Fondé en mars 1926, ce club boucle ses 93 ans, un anniversaire coïncidant avec une saison tumultueuse qu'il est en train de vivre et qui risque de se terminer par une autre relégation, cette fois-ci en Régionale 1. En effet, l'USMO a essuyé une nouvelle défaite le week-end dernier à l'occasion de la 24e journée du championnat, après s'être incliné sur le terrain de la JS Sig (2-1), une énième contre-performance qui le laisse collé à la 16e et dernière place de son groupe avec 12 points et distancé de trois unités par l'US Tindouf. Les Oranais se dirigent tout simplement droit vers le purgatoire. Un triste sort pour le Doyen des clubs oranais et le deuxième plus vieux club algérien après le MC Alger.
Cette situation est due notamment, selon ses dirigeants, au manque flagrant en moyens financiers. Ils disent que leurs appels de détresse qu'ils lancent fréquemment n'ont jamais été entendus, au grand dam des amoureux de ce prestigieux club qui a commencé depuis déjà plusieurs années sa traversée du désert. Ce monument du sport-roi dans le pays et dans la capitale de l'Ouest en particulier, est en train ainsi de connaître le même scénario vécu par d'autres légendaires formations algériennes, à l'image de l'ES Guelma, pour ne citer que celle-là.
Assurément, regrettent les observateurs, le club oranais ne mérite pas un tel sort, un club qui a joué un rôle prépondérant dans la résistance lors de la période coloniale, et dont la création par entre autres feu Sadek Boumaaza, avait pour objectif justement de défendre la cause nationale. Ce fut également un moyen de défendre l'identité nationale à l'époque, d'où le nom de l'Union sportive musulmane qui lui a été choisi. Outre son passé glorieux dans la lutte contre le colonialisme, l'USMO s'est illustré également sur les terrains de football. Il avait remporté 7 fois le championnat d'Oran entre 1932 et 1950, ainsi que la Coupe d'Oran de la saison 1951-1952. Le palmarès du club compte également le titre de vice-champion nord africain à trois reprises (1933,1935 et 1950).
Ce passé, écrit en lettres d'or, ne lui a pas suffi, néanmoins, pour se frayer un chemin vers la gloire, lors de la période de post indépendance. «L'ingratitude» des uns et des autres a même fait qu'il soit abandonné par ses propres supporters, puisque le club évolue depuis des années devant des gradins vides. A six journées de la fin du championnat de l'Inter-ligues, il lui sera très difficile d'éviter le purgatoire. L'on est en train de préparer son acte de décès dans l'indifférence totale, estime-t-on du côté d'El Bahia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.