Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Un acte inacceptable estime Abdelaziz Rahabi    30e vendredi du Hirak: Appel au départ de tous les symboles de l'ancien système    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Portes ouvertes sur la CASNOS    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    La préservation des acquis de la révolution, priorité des Tunisiens    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Assemblée générale extraordinaire le 17 septembre    «Boudaoui est bourré de talent»    Réda Benbaziz (-63 kg) dominé par l'Ouzbek Adu Raimov    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Alger, Constantine, Annaba plus exposées aux inondations que d'autres villes du pays    Baisse de 60 % du taux de mortalité de la mère parturiente    Après adoption par les deux chambres des deux textes de loi organique relatifs à l'Autorité en charge des élections et au régime électoral: Place à ...    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    Les startups favorisées    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Le marché de Tidjelabine rouvre ses portes    Le tour de vis du gouvernement    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    Borussia Mönchengladbach: Bonne prestation de Bensebaini face à Cologne    L'autorité des élections reflète-t-elle les articles de la Constitution ?    TISSEMSILT : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    NUIT DE DELUGE A ALGER : La capitale avait ses avaloirs bouchés    LES MEDECINS DENONCENT L'INSOUCIANCE DES RESPONSABLES : Un ‘'abattoir'' à l'hôpital de Mostaganem    Six soldats émiratis tués dans une collision de véhicules militaires    Un 15e penalty sifflé    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 4ème journée    La DJS prête à louer le stade Zabana le jour des matchs    Deux collines illuminées par des milliers de manifestants    Détermination plus forte    Vers de fortes tensions sur le marché de la devise    Des milliers de Soudanais dans les rues    ACTUCULT    Julien Clerc célèbre ses 50 années de carrière à L'Opéra d'Alger    "Bee Home" ou la culture dans la convivialité    Plaisir du grattage et pizza anti-cancer au menu    LDC (2e tour – aller) JS Kabylie – Horoya Conakry (19h30) : Assurer la qualification à Tizi Ouzou    Comment la stratégie israélienne contourne le blocage libanais en se portant vers l'est de L'Euphrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grande manifestation
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 03 - 2019

C'est comme attendu, la rue dit non au pouvoir actuel à travers une très grande marche pacifique plus forte que les précédentes manifestations qui notamment a été entamée dans l'après midi du vendredi 15 mars 2019 après la prière par une gigantesque population de la wilaya de Annaba.
Hommes, femmes, vieux et enfants avec leurs parents sont descendus dans la rue pour renforcer les rangs des manifestations populaires qui se sont déclenchées dans les quatre coins de l'Algérie. Ils sont opposé fermement contre la prolongation du 4ème mandat du président Bouteflika, comme l'a fait entendre l'opposition ; Ali Benflis qui s'est retiré volontairement des présidentielles en soulignant que les annonces faites par le président sortant représentent un coup de force et une prolongation du 4ème mandat. «l'Algérie vient de connaître et vivre une agression par la force contre la constitution à travers ces nouvelles annonces et avec cette agression contre la constitution, ceci continuera à se faire sans autorisation de la part du peuple algérien », a-t-il indiqué. En effet, la rue dit non à la prolongation du 4ème mandat et aux annonces de Bouteflika en tenant fortement tête au pouvoir avec ses millions de citoyens en colère. La population de Annaba s'est rassemblée sur le cours de la révolution comme un seul homme au coté des millions d'autres Algériens qui continuent de sortir dans plusieurs villes du pays afin d'exprimer leur forte opposition à la nouvelle manœuvre du régime à travers leur marche pacifique. Les rues de la ville d'Annaba ont réellement vibré sous les slogans des jeunes et des vieux qui criaient spécifiquement, «Dzair Hourra démocratia ! » «El djich el chaab khawa khawa » Sur les pancartes des manifestants on lit « non au prolongement, non au système, non au provisoire ». A la mi-journée de ce vendredi des flots d'hommes et de femmes composés de presque toutes les catégories ouvriers, cadres, employés, travailleurs, étudiants, journalistes, chômeurs et retraités venus dans des bus de presque toutes les communes du chef lieu de la wilaya : El Bouni, El Hadjar, Sidi Amar, Berrahal, Oued El Aneb et autres régions. Brandissant ou drapés dans des drapeaux algériens ils avaient continué à converger vers le centre ville pour faire une immense masse de force populaire devant les nombreuses forces de police déployées un peu partout sur les boulevards de la localité pour sécuriser les institutions et les biens des citoyens et empêcher éventuellement toute tentative de dérapage. A l'heure ou nous mettons sous presse la marche est totalement pacifique et aucun incident n'a été enregistré.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.