Les chances d'accéder à une ère nouvelle sont certaines    Il a promis un staff gouvernemental jeune Quelle composition alignera Tebboune ?    Il annonce sa retraite politique Ali Benflis jette l'éponge !    Quel devenir pour le FLN et le RND ?    Ali Benflis annonce sonretrait définitifde la scènepolitique    En attendant l'avis du Conseil constitutionnel    Loi de finances 2020 : Quelle place pour les entreprises ?    L'APOCE met en garde contre une énorme baisse du pouvoir d'achat : Baisse de 70% des ventes des produits alimentaires et recul de 30% des activités ...    Classement 2019 des pays africains selon l'indice de développement humain du PNUD L'Algérie à la 3ème place en Afrique    Hausse de l'euro face au dinar    Royaume-Uni Des perspectives sombres pour Julian Assange ? L'image libérale de Boris Johnson n'est qu'un leurre    Donald Trump : "Notre problème n'est pas la Chine, c'est la Réserve fédérale !"    Brexit : Les constructeurs automobiles étrangers risquent de déserter le Royaume-Uni    Mondial des clubs: Monterrey et Al-Hilal en demi-finales    Angleterre (17e journée): Liverpool assure en championnat avant le Mondial des clubs    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: Le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Tourisme thermal à Mila : Un bon créneau pour investir    Deux étudiantes arrêtées    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: Un site archéologique à revaloriser    Paris : Une place porte désormais le nom de la chanteuse de raï Cheikha Rimitti    Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    L'épilogue, ce lundi !    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    Pas de grands changements en décembre    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Littérature : Parution :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le secrétaire général de la wilaya outrepasse ses limites
Publié dans La Nouvelle République le 02 - 04 - 2019

Décidément la wilaya de Mascara est devenue ingérable, et ce, depuis plus de quatre années consécutifs qui a vu trois walis se suivent et se ressemble sans pour autant garantir le bon déroulement de la chose publique. Des retards immenses, mauvaises interprétations des textes et des lois, via certains walis jugés peu ou prou incompétents d'administrer la chose publique. C'est flagrant ce qu'on a constaté à partir des sorties très mouvementées des walis lors des visites de travail et d'inspection sur le terrain.
Un véritable charivari, le tout enveloppé dans une sorte de gaspillage incommensurable en deniers publics et matériels lors de ces sorties qui en disent long. Pour la wilaya de Mascara, le mouvement partiel a été constaté sans pour autant donner une véritable dynamique, et ce, vu les inextricables problèmes qui rongent la plupart des wilayas touchés par des iniquités criardes. C'est carrément le fiasco organisé par l'Etat providence ou le sens de l'Etat par son absence est devenu une tradition des plus inquiétantes. Nonobstant ces dérives qui sautent aux yeux, un secret de polichinelle, voila une autre histoire qui n'est pas nouvelle. Etre à l'écoute des citoyens et leur prêter assistance sont, en principe, les priorités d'un wali de la République.
Cependant, à Mascara, il arrive souvent que des citoyens qui en ont assez d'être dodelinés d'un service à un autre sans qu'aucun responsable ne daigne régler leur problème, demande à voir le premier magistrat de la wilaya pour lui exposer leurs problèmes et souhaiter à ce que le chef d'exécutif leur suggère éventuellement des solutions. De citoyens broyés par la bureaucratie et de ses dérives mafieuses reviennent toujours confus une fois qu'ils se sont déplacés au siège de la wilaya, où des directeurs d'exécutif ont été instruits de recevoir des citoyens et citoyennes en quête de solutions a leurs problèmes ou a des personnes au premier degré.
En effet, l'affaire de M. Djebbari Mohamed, fils d'un grand chahid, membre fondateur et secrétaire général des enfandants de chouhada de la wilaya de Mascara qui s'est présenté à la maison de la presse ce jeudi dernier, n'a pas mâché ses mots pour déclarer en ces termes : «Je sus révolté et indigné de ce que j'ai entendu de la bouche même du secrétaire général de la wilaya de Mascara, où des propos orduriers ont été lâchés contre ma défunte mère et mon défunt père qui ont combattu la France coloniale.» Plus loin, notre orateur dans une crise dépressif, ne cache pas son dégout vis-à-vis de ces propos de voyous en nous déclarant : «Le secrétaire général de la wilaya de Mascara a raison d'insulter ma défunte famille révolutionnaire, qui a combattu pour une Algérie libre, et pour que ce dernier (le secrétaire général), évolue comme le bourreau de mon père et de ma mère.
L'affaire en question, et dont notre orateur a déposé une plainte en bonne et due forme auprès du procureur de la république(PG), près du tribunal de Mascara, en date du 26/03/2019, pour propos injurieux, insultes et atteinte aux chahid. L'affaire qui n'a pas encore livrée tous ses secrets, risque sérieusement de faire basculer plusieurs responsables dans la wilaya de Mascara abusent de leurs positions dominantes pour mater les populations, où malheureusement les directives de l'ancien ministre de l'Intérieur, Bedoui Nouredine sont complètement bafouillées. La wilaya de Mascara mérite mieux… N'en déplaise à certains énergumènes voyoucraties ! L'administration locale tourne le dos à ses administrés. Cet état de fait ne date pas d'aujourd'hui. Les directives émises par le ministère de l'Intérieur aux autorités locales de réserver des journées de réception sont tout bonnement bafouées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.