Le Président Tebboune assure que le Hirak est un phénomène salutaire et met en garde contre toute tentative d'infiltration    Arkab reçoit une délégation du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja    Abderrahmane Hadj-Nacer : « Le hirak finira par gagner »    Sidi Bel-Abbès : Lamine Osmani salue la décision du président de la République    Ex ministres et walis cités dans des affaires de corruption: la Cour d'Alger lève des charges et retient d'autres    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    FC Barcelone: Guardiola répond sèchement au Barça !    FC Barcelone: Braithwaite, c'est signé (officiel)    Décès de Jean Daniel: le Président Tebboune rend hommage à un "ami de la révolution algérienne"    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Foot/ L2 (boycott des clubs): le Bureau fédéral refuse le report de la 20e journée    USMA : Ardji ou Yaïche pour remplacer Zouari    Tribunal de Bir Mourad Raïs : le Directeur général du groupe Ennahar placé en détention provisoire    Une expulsion et des interrogations    Plaidoyer pour un cadre juridique en faveur des start-up    "Le centre de décision ne se trouve pas chez le pouvoir formel"    «Par quelle main retenir le vent»    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Libye : retour à la case départ    Espagne/Andalousie: Création de l'intergroupe parlementaire "Paix au Sahara occidental"    Karim Younès au rang de ministre d'Etat    Le PAD engagera de larges consultations avec les anti-pouvoir    Une usine qui couvre les besoins nationaux pour les cancéreux    13,4 milliards DA d'investissement en 2019    «Le foot ne se gère pas avec un casse-croûte»    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    Erling Haaland, naissance d'un géant    Le virus de l'argent en quarantaine !    Être radieuse, c'est possible !    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les corps communs en grève les 23 et 24 février    Le Galaxy Z Flip, le premier écran en verre pliable de Samsung    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    Le message poignant De nos frères blessés    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    "Et si je les tuais tous, Madame", le monologue des silences bavards    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Que serait le 7e art sans les artistes ?!    Polémique autour de la délimitation des frontières maritimes    Berraf dénonce un 'montage'    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 04 - 2019

Cherif Mellal secoue le cocotier de son club. Il dit qu'il n'est pas venu pour supporter et cacher le mal d'hier qui a fait de la JS Kabylie un club, battu, mis à plat et orienté vers la porte de sortie qui donne sur la Ligue 2.
Il y a quelques temps, tout le monde assistait, impuissant, à la déchéance de ce grand club algérien, ce qui allait déteindre les couleurs du logo, mais pour les supporters, c'est toute la gestion qui scandalisa le club. «Je sais que, outre son président Samy Idress, avec qui nous entretenons d'excellentes relations, et avec qui nous souhaitons développer le programme sportif en l'occurrence le volley-ball, la natation, l'athlétisme, la boxe, le judo et autres disciplines sportives lesquelles ont malheureusement disparu du tableau de la JSK». Pour Mellal, sa présence aujourd'hui est de ré-allumer cette flamme sportive, et s'ouvrir à toutes les disciplines sans exception, «nous devons réussir, dira-t-il, notre mission qui est noble, parce que ces résultats que nous espérons positifs feront profiter toute une jeunesse. La génération d'aujourd'hui et celle de demain, mais malheureusement, comme un peu partout ailleurs, il y a ceux qui ne souhaiteraient pas que de pareils chantiers réussissent... Il existe au sein du CSA, des personnes qui persistent à créer des conflits entre le CSA et la SSPA/JSK, chez nous, au sein de la JSK, il y a trois personnes qui exercent la pression sur le président du CSA, en l'occurrence Samy Idress, et ce, pour lui faire mordre leur intention de faire ‘‘chasser'' l'équipe actuelle et récupérer le siège, ils tentent persistent pour obtenir de sa part cette sacrée procuration qui leur fera concrétiser leur stratégie sur la SSPA/JSK». Sauf que Mellal détient toutes les pièces justifiant leur intention macabres et promet de saisir la justice pour toutes ces multiples tentatives de déstabilisation. Nous ne les laisserons pas faire, ils doivent restituer les 15 millions de DA et justifier les autres dépenses, cela doit se faire et cela se fera «se laissera pas faire». Dans ses réponses, il explique que la direction du club qui détient toutes les preuves contre ses mousquetaires et que le Conseil d'administration déjouera toutes les manœuvres visant à briser sa feuille de route, qui est celle de maintenir le club au niveau qualité. Au-delà de cette crise qui frappe de plein fouet la JSK, la rue s'interroge sur les visées de ces trois personnes, le boss du club refuse dans sa conférence de presse de citer les noms, qui seraient connus de tous, préfère prendre son temps pour aller au-delà de l'espace médiatique pour communiquer directement avec les représentants des supports. Pour lui, la SSPA/JSK a jusque-là fait preuve d'une grande vigilance et d'une détermination inégalée qu'il serait illusoire de penser faire croire aux supporters ce qui pourrait se dire par les trois personnes afin de manœuvrer et arriver à leur dessein. Dans sa conférence de presse, il justifia ses propos par des pièces à convection qu'il exhibait aux médias venus nombreux l'écouter afin de comprendre ce qui entache le climat de la JSK. Répondant à une question relative à l'ouverture du capital, le président du club s'interroge sur le réveil brutal des quelques membres du CSA/JSK qui cherchent à rejeter la proposition de Mellal, celle de nommer Rebrab en qualité de président d'honneur du club d'une part et d'autre part d'exiger de lui de verser 50 milliards dans les caisses du club dans un délai de 15 jours, faute de quoi, ils ouvriront les portes à une entreprise nationale. Enfin, il rappellera que pour l'heure, le principal objectif est de jouer les cinq matchs qui restent encore, la JSK a besoin de tous ses supporters qu'ils soient ici en Algérie ou en dehors des frontières pour accompagner le club vers une fin de saison jamais réalisée depuis bien des années. «Pour ces perturbateurs, qui continuent à se réunir dans des espaces publics ou ailleurs, qu'ils sachent que rien ne se fera au plan administratif en dehors du cadre réglementaire, tout sera fait dans la légalité, pas une virgule ne se fera imposer hors la législation de notre pays. Nous sommes ici pour faire avancer ce clubs dans la transparence, nous avons un conseil d'administration autour duquel nous nous concertons et nous traçons les étapes à suivre pour réussir notre programme sportif, les intérêts visés des uns et des autres, comme cela faisait, il y a quelques temps, cela ne se fera pas avec la nouvelle dirigeante, et d'ailleurs, j'appelle Idress à clarifier sa position vis-à-vis du club, autrement nous prendrons les dispositions qui s'imposent pour le remplacer, tant que nous avons des hommes aussi sincères que lui pour poursuivre la mission et réaliser notre beau projet sportif.»

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.