Le Président Tebboune assure que le Hirak est un phénomène salutaire et met en garde contre toute tentative d'infiltration    Arkab reçoit une délégation du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja    Abderrahmane Hadj-Nacer : « Le hirak finira par gagner »    Sidi Bel-Abbès : Lamine Osmani salue la décision du président de la République    Ex ministres et walis cités dans des affaires de corruption: la Cour d'Alger lève des charges et retient d'autres    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    FC Barcelone: Guardiola répond sèchement au Barça !    FC Barcelone: Braithwaite, c'est signé (officiel)    Décès de Jean Daniel: le Président Tebboune rend hommage à un "ami de la révolution algérienne"    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Foot/ L2 (boycott des clubs): le Bureau fédéral refuse le report de la 20e journée    USMA : Ardji ou Yaïche pour remplacer Zouari    Tribunal de Bir Mourad Raïs : le Directeur général du groupe Ennahar placé en détention provisoire    Une expulsion et des interrogations    Plaidoyer pour un cadre juridique en faveur des start-up    "Le centre de décision ne se trouve pas chez le pouvoir formel"    «Par quelle main retenir le vent»    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Libye : retour à la case départ    Espagne/Andalousie: Création de l'intergroupe parlementaire "Paix au Sahara occidental"    Karim Younès au rang de ministre d'Etat    Le PAD engagera de larges consultations avec les anti-pouvoir    Une usine qui couvre les besoins nationaux pour les cancéreux    13,4 milliards DA d'investissement en 2019    «Le foot ne se gère pas avec un casse-croûte»    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    Erling Haaland, naissance d'un géant    Le virus de l'argent en quarantaine !    Être radieuse, c'est possible !    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les corps communs en grève les 23 et 24 février    Le Galaxy Z Flip, le premier écran en verre pliable de Samsung    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    Le message poignant De nos frères blessés    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    "Et si je les tuais tous, Madame", le monologue des silences bavards    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Que serait le 7e art sans les artistes ?!    Polémique autour de la délimitation des frontières maritimes    Berraf dénonce un 'montage'    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laskri appelle les militants à resserrer les rangs
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 04 - 2019

Ali Laskri , membre de l'Instance présidentielle du Front des forces socialistes (FFS), a appelé vendredi à « l'apaisement » pour assurer un fonctionnement « normal » du parti, en vue de lui redonner sa place de première force politique d'opposition après des incidents survenus jeudi au siège de cette formation, indique un communiqué de cette formation politique.
Dans cette déclaration faisant suite aux incidents de jeudi soir ayant opposé des militants du FFS pour avoir le contrôle du parti, Laskri dira : « nous invitons nos camarades, militants et responsables à œuvrer à un apaisement dans le cadre d'un fonctionnement normal du parti visant à redonner au FFS la place qui lui revient comme première force politique d'opposition particulièrement en cette période historique où notre projet est porté par le peuple algérien». Cette instance présidentielle, composée de cinq membres qui dirige le FFS depuis le retrait du leader historique feu Hocine Aït Ahmed en 2013, se retrouve actuellement divisée en deux courants l'un constitué de Ali Laskri, Mohamd Amokrane Cherifi et Brahim Meziani et l'autre par Hayat Taiati et Sofiane Chioukh. Cela étant, et selon M. Laskri, le siège du FFS a été l'objet de « scènes de violences inqualifiables et intolérables qui ont empêché la tenue du conseil national extraordinaire », samedi dernier. Aussi, a-t-il souligné que « le même scenario s'est reproduit après que des camarades militants ont récupéré le siège hier après midi de la main des squatteurs dont les meneurs sont des extras au parti ». Une situation que Laskri dénonce dans la suite de ses propos : « il est de notre devoir de dénoncer les agissements de ceux qui voudraient manifestement neutraliser et détruire le parti dont Hayat Taiati qui a été exclue définitivement du parti qui cherche à discréditer les instances du Parti par des allégations mensongères ». Dans ce sens, l'instance présidentielle, a soutenu Laskri, « garante de l'unité et de la stabilité » du parti, appelle l'ensemble des structures et des militants du parti à « resserrer les rangs, se déclare ouverte au dialogue, dans le cadre des statuts et règlement intérieur du parti pour réunir les conditions nécessaires pour la tenue d'un congrès national rassembleur », d'où l'appel, dans cette perspective, de l'instance présidentielle à poursuivre les consultations pour constituer un secrétariat national inclusif et préparer le conseil national extraordinaire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.