Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belkacem Sahli annonce sa candidature
Publié dans La Nouvelle République le 28 - 04 - 2019

A l'approche du processus électoral, contesté par le peuple, les prétendants à la course ne manquent pas. Le parti politique Alliance Nationale Républicaine (ANR) a annoncé hier dans un communiqué de presse la participation aux élections présidentielles prochaines, prévue le 4 juillet 2019, de son président Belkacem Sahli.
« Dans le cadre de suivi de l'évolution des événements politiques actuels du pays, et en sus de la réunion national des bureaux politiques du parti ANR, nous annonçons notre participation officielle aux prochaines élections présidentielles quel que soit la date de leur déroulement. Dr Belkacem Sahli nous représentera ». Cette position s'inscrit dans une démarche constitutionnelle répondant aux revendications populaires, pacifiques et civilisés. « Nous tenons à travers cette décision à apporter notre contribution à la concrétisation de la solution constitutionnelle préconisée par l'institution militaire, engagée à accompagner et défendre le citoyen et surtout à assurer la réussite de l'échéance électorale », a souligné le même communiqué, ajoutant que « le parti politique ANR est disposé à prendre toutes les mesures législatives, organisatrices et politiques et se rapprocher des instances administratives concernées pour contribuer à l'aboutissement du projet du peuple ». A travers cette participation, l'ANR affirme son engagement et son soutien à l'institution militaire ainsi qu'aux propositions de l'application des dispositions de la Constitution pour sortir de la crise. Egalement une occasion pour ce parti de regagner la confiance du peuple. "Notre démarche sera accompagnée d'une batterie de mesures devant rassurer l'opinion publique et le rétablissement des relations rompues entre le pouvoir et le peuple", lit-on dans le communiqué. Pour son programme électoral, l'ANR mise sur un ensemble de mesures et points par ordre de priorité. En tête de ses préoccupations, le parti de Belkacem Sahli, le soutien indéfectible de l'ex président Abdelaziz Bouteflika préconise la constitution du gouvernement conduit par des compétences nationales libres et concertées, et ce en réponse aux revendications constituantes du peuple. Toujours dans l'optique du changement, l'ANR dénonce l'illégitimité de la composante de l'Assemblée nationale populaire, estimant à cet effet qu'il " opérer rapidement des changement et la restituer à ceux qui ayant droit". Par ailleurs, le parti de Belkacem Sahli insiste, selon le communiqué, sur la nécessité d'accompagner l'actuel chef d'Etat, Abdelkader Bensalah dans sa mission étant donné que sa désignation est temporaire, ne dépassant pas l'échéance de 90 jours, jusqu'à l'élection d'un nouveau président. D'autre part et pour assurer la réussite de la transition politique, le mouvement populaire devrait selon, la même source, dégager un représentant ou un interlocuteur afin de parvenir à régler la crise et éviter d'aller vers l'impasse. "Une transition que l'ANP s'engage à superviser et accompagner en tant que garant de la paix et protecteur du peuple", écrit le communiqué dans lequel, les adhérents de l'ANR appelle le peuple et les sympathisants du parti à contribuer à l'enrichissement de son programme électoral à travers la force des propositions populaires.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.