Milan AC : Bennacer débute par une défaite face à l'Udinese    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Le gouvernement Bedoui face à une rentrée sociale explosive    Demande de levée d'immunité pour Djemaï    Un processus laborieux et de longue haleine    La 3e édition du salon Pharmex en septembre    Les explications du directeur de Giplait    Agence ENTMV saccagée    Des mesures, mais pour quoi faire ?    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    Des militants rifains demandent à être déchus de leur nationalité    60 morts et 101 blessés dans des inondations    Le nouveau commandant régional de la gendarmerie installé    Les jeunes chahutent une réunion présidée par Bouhadja    Tuchel « troublé » par le cas Neymar    Ardji en route vers la Bulgarie    Le saviez-vous… ?    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Tébessa : Rush sur les espaces d'attractions et de détente    Turquie : La défense annonce une nouvelle opération anti-PKK    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Les accidents de la route en baisse    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Tenes: Le corps d'un baigneur repêché    Madame la Ministre, vous n'êtes pas coupable, mais responsable!    Entre la « Proclamation » du Premier Novembre et la « Plate-forme » du Congrès de la Soummam, faut-il vraiment choisir ?    «Slimani peut apporter son agressivité offensive»    Les suites de la bousculade au concert de Soolking    Etude réalisée avec la collaboration d'experts juristes, économistes, politologues et sociologues    Saisie de cannabis traité    Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    JS Saoura : Lahmeri et Farhi sanctionnés par le club    Les contre-mesures répondent à l'escalade tarifaire des Etats-Unis    Alger : Un incendie à Dounia Parc sans faire de victimes ni de dégâts matériels    Syrie: Un sommet Turquie-Russie-Iran le 16 septembre à Ankara    Journal Officiel : Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler dans la zone terrestre du rayon des douanes    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    Vols suspendus à l'aéroport de Mitiga après le tir d'une roquette    Vers une jonction avec les partis politiques    L'inévitable saignée des parents    Ounissi Khelifa, nouveau DGSN    Meriem Merdaci démissionne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Une seule exigence : se référer à la déclaration du 1er Novembre »
L'ANR approuve l'initiative du FFS
Publié dans Horizons le 22 - 11 - 2014


L'Alliance nationale républicaine (ANR) approuve l'initiative du FFS portant organisation d'une conférence nationale de consensus. Mais cela n'empêche pas le parti de faire part de sa propre approche sur la question. Son SG, Belkacem Sahli, a réuni, hier, les présidents des bureaux régionaux pour justement leur faire part de la position prise par la direction du parti et leur communiquer les objectifs assignés à cette démarche. Sahli s'est dit convaincu que l'initiative du FFS a des chances d'aboutir si elle se base sur des fondements « rassembleurs » tels que ceux contenus dans la Déclaration du 1er Novembre. Il a précisé que ce document historique avait insisté sur le respect de la volonté populaire et des institutions, le besoin de lever toute ambiguïté susceptible d'approfondir la crise, et ce, pour lutter contre toute politique d'opportunisme. La déclaration avait également évoqué la nécessité de faire prévaloir l'intérêt suprême de la nation et la cohésion sociale. Il a indiqué, dans un point de presse à l'issue de la rencontre, que sa formation a des « références » qu'elle envisage de proposer, dans le cadre de l'initiative du FFS, et ce, en application de la déclaration de la création du parti le 5 mai 1995. Ledit document, rappelle-t-il, avait plaidé pour la réunification des nationalistes, le besoin de revenir au peuple et l'importance de la cohésion sociale. Précisant que l'ANR n'a pas pour but d'orienter et de monopoliser l'initiative du FFS, il a soutenu, néanmoins, que la réussite de ce projet implique « la non-reconnaissance des parties revendiquant une période de transition et une élection présidentielle anticipée ». Il faudrait aussi, dira-t-il, que cette initiative soit compatible avec toutes les initiatives présidentielles, notamment la révision constitutionnelle et les réformes politiques. Sahli a expliqué que l'ANR a rejeté l'initiative de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD) à cause de « sa vision politique étriquée ». La CNLTD « a perdu la boussole puisqu'elle remet en cause la légitimité du président de la République, en revendiquant des choses contradictoires », a-t-il ajouté. Le SG de l'ANR a estimé que le contenu du consensus doit s'articuler autour de la question de l'accomplissement des réformes politiques, et ce, en allant vers un autre round de consultations dans l'objectif d'élargir le cercle de décision, de réduire les disparités et d'y associer le peuple. Interrogé sur l'état de santé du chef de l'Etat et les informations faisant état de son déplacement à Grenoble, Sahli a qualifié celles-ci d'erronées dans la mesure où la Présidence n'a rendu public aucun communiqué dans ce sens. Il a, cependant, fustigé les partis politiques ayant fait appel à l'Union européenne pour faire valoir leurs revendications. « Cette tentative de se faire conforter par l'UE est vaine et n'atteindra aucun objectif », a-t-il affirmé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.