Les révélations du PDG de l'ANEP    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    Décès du Professeur Grangaud: Djerad rend hommage à un "Fils de l'Algérie"    Feux de forêts: installation du comité d'évaluation des dégâts    Covid19 à Tizi-Ouzou: le reconfinement de deux communes imposé par la recrudescence des cas    Feux de forêts: réunion interministérielle pour indemniser les personnes impactées    551 nouveaux cas confirmés et 13 décès en Algérie    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    EFFONDREMENT DU TUNNEL MINIER A AIN AZAL : Une commission d'enquête pour déterminer les causes    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    COLLECTE DES ORDURES MENAGERES A ORAN : La mairie réquisitionne des entreprises communales    Premiers essais de Vision-S    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Manchester United et l'Inter : objectif «Final 8»    Mutualisation des compétences et passage de témoin    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    L'eau, le feu, l'argent et les enquêtes    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Les modalités restent à fixer    2 employés morts dans l'effondrement partiel d'un tunnel minier à Chaâba-el-Hamra    La rentrée universitaire semble compromise    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    La famille Bouchaoui sans acte de propriété    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos serait en République dominicaine    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Infantino "respectera toute décision" de la commission d'éthique    17 morts dans des inondations dans le Nord    Charbel Wehbé, nouveau ministre des Affaires étrangères    Les walis sommés de transmettre les registres de doléances à la Présidence    L'aide humanitaire ne suffit pas    Se reconstruire après la tragédie    "Aucun échec n'est une mort définitive"    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    Tiaret: La ville n'aura pas son tramway    USTOMB et Tosyali Holding Algérie: Vers la mise en place de formations professionnalisantes    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Pénurie de plus de 200 médicaments    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    "Sonatrach n'est pas impliquée dans l'affaire du fuel frelaté au Liban"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Une seule exigence : se référer à la déclaration du 1er Novembre »
L'ANR approuve l'initiative du FFS
Publié dans Horizons le 22 - 11 - 2014


L'Alliance nationale républicaine (ANR) approuve l'initiative du FFS portant organisation d'une conférence nationale de consensus. Mais cela n'empêche pas le parti de faire part de sa propre approche sur la question. Son SG, Belkacem Sahli, a réuni, hier, les présidents des bureaux régionaux pour justement leur faire part de la position prise par la direction du parti et leur communiquer les objectifs assignés à cette démarche. Sahli s'est dit convaincu que l'initiative du FFS a des chances d'aboutir si elle se base sur des fondements « rassembleurs » tels que ceux contenus dans la Déclaration du 1er Novembre. Il a précisé que ce document historique avait insisté sur le respect de la volonté populaire et des institutions, le besoin de lever toute ambiguïté susceptible d'approfondir la crise, et ce, pour lutter contre toute politique d'opportunisme. La déclaration avait également évoqué la nécessité de faire prévaloir l'intérêt suprême de la nation et la cohésion sociale. Il a indiqué, dans un point de presse à l'issue de la rencontre, que sa formation a des « références » qu'elle envisage de proposer, dans le cadre de l'initiative du FFS, et ce, en application de la déclaration de la création du parti le 5 mai 1995. Ledit document, rappelle-t-il, avait plaidé pour la réunification des nationalistes, le besoin de revenir au peuple et l'importance de la cohésion sociale. Précisant que l'ANR n'a pas pour but d'orienter et de monopoliser l'initiative du FFS, il a soutenu, néanmoins, que la réussite de ce projet implique « la non-reconnaissance des parties revendiquant une période de transition et une élection présidentielle anticipée ». Il faudrait aussi, dira-t-il, que cette initiative soit compatible avec toutes les initiatives présidentielles, notamment la révision constitutionnelle et les réformes politiques. Sahli a expliqué que l'ANR a rejeté l'initiative de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD) à cause de « sa vision politique étriquée ». La CNLTD « a perdu la boussole puisqu'elle remet en cause la légitimité du président de la République, en revendiquant des choses contradictoires », a-t-il ajouté. Le SG de l'ANR a estimé que le contenu du consensus doit s'articuler autour de la question de l'accomplissement des réformes politiques, et ce, en allant vers un autre round de consultations dans l'objectif d'élargir le cercle de décision, de réduire les disparités et d'y associer le peuple. Interrogé sur l'état de santé du chef de l'Etat et les informations faisant état de son déplacement à Grenoble, Sahli a qualifié celles-ci d'erronées dans la mesure où la Présidence n'a rendu public aucun communiqué dans ce sens. Il a, cependant, fustigé les partis politiques ayant fait appel à l'Union européenne pour faire valoir leurs revendications. « Cette tentative de se faire conforter par l'UE est vaine et n'atteindra aucun objectif », a-t-il affirmé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.