Rapatriement des Algériens bloqués au Maroc: arrivée de 229 voyageurs à l'aéroport    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Le taux d'inflation moyen annuel stable à 1,8% en avril 2020    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    APN: la séance plénière du vote du PLFC 2020 reportée à 14h30    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau Secrétaire général du parti FLN    Palestine-Covid19: réouverture de la mosquée al-Aqsa    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Un maghrébin au long cours    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Les plages prises d'assaut à Jijel    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Nouveau coup de filet à El-Kseur    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Tlemcen: Vers le redémarrage des activités des autres services du CHU    Report du bac et du BEM: Les réserves des inspecteurs de l'éducation    Centre-ville: Un blessé grave dans un effondrement    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    "Nous assisterons à des révoltes sociales" selon Mebtoul    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    Washington Times prédit une riposte médiatique contre l'Algérie    La Cour de Tipasa dément    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hirak et ramadhan
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 05 - 2019

Les marches et rassemblements qui se déroulent le vendredi et, pour les étudiants, le mardi, dans la capitale (à la Grande Poste) et dans plusieurs autres grandes villes du pays, ont continué durant la période du ramadhan avec un certain fléchissement dans la mobilisation, compréhensible dans cette période de jeun qui comporte de nombreuses contraintes, notamment, en plus de la fatigue, des températures plutôt élevées.
Aussi bien le vendredi que le mardi (pour les étudiants), les manifestants ont préféré sortir animer le hirak durant la journée pour certainement réserver les soirées aux traditionnelles activités qui marquent le ramadhan entre rituels religieux et visites familiales ou rencontres entre amis, ou carrément pour aller dans les lieux de loisirs et de distraction, qui proposent une multitude d'activités diverses propres à ce mois sacré. Comme les années précédentes, en effet, si la journée est consacrée au jeun et à passer le temps dans les achats alimentaires et les sucreries inévitables, ou au lit, pour récupérer de la veillée qui a précédé, la soirée est réservée aux sorties nocturnes pour la détente et les loisirs. C'est le cas, à Alger, des espaces des Sablettes, côté est d'Alger, et à El Kettani, pour les habitants de Bab El Oued. Le mois du ramadhan est surtout celui des nobles valeurs de fraternité et solidarité dont est imprégnée la société algérienne. Ainsi, la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a partagé, accompagnée du wali d'Alger, Abdelkhalek Sayouda mercredi soir, un iftar collectif avec les pensionnaires du foyer pour personnes âgées de Bab Ezzouar (Alger). Toujours côté institutionnel, une réunion présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune, avec les directeurs généraux et les cadres centraux du ministère, a permis d'examiner la mise en œuvre du programme spécial Ramadhan élaboré par le ministère, comprenant le nouveau mécanisme adopté concernant les aides financières versées aux citoyens via le compte courant postal (CCP) ou les mandats postaux au lieu du couffin de Ramadhan. Des marchés de proximité ont été ouverts au début de ce mois sacré et ont assuré l'approvisionnement des produits en quantités suffisantes, ce qui a contribué à la baisse des prix. Enfin, c'est en plein ramadhan que vont se dérouler les examens de fin d'année pour lesquels toutes les mesures nécessaires à de bonnes conditions ont été prises.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.