TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Mohand Oussaïd: le président de la République n'a de lien organique avec aucun parti politique agréé    DECLARATION DE DEVISES PAR LES VOYAGEURS : Les députés votent pour le maintien du montant à 5000 euros    DETRESSE EN ALIMENTATION EN EAU POTABLE A MOSTAGANEM : 7 Daïras attendent une solution urgente    Les frères Kouninef de nouveau auditionnés    Raouya présente le texte de LFC 2020 devant le Conseil de la Nation    ORAN : Le wali a inspecté les projets des prochains jeux méditerranéens    Coronavirus: 119 nouveaux cas, 146 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Décès de 5 Algériens bloqués en Turquie    CONSEIL DES MINISTRES : Reprise "progressive" du secteur des travaux publics    Les attaques fréquentes des médias publics français ciblant l'Algérie ne relèvent nullement de la liberté d'expression    Création d'un portail électronique pour l'inscription de 25.000 experts algériens à l'étranger    Boukadoum: la diplomatie algérienne accorde un intérêt particulier à l'Afrique, surtout le Sahel et son environnement immédiat    Lutte contre le Covid19 : la wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    Vers une reprise graduelle de certaines activités commerciales et de services    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    Opposée à l'indépendance de l'Algérie, l'OAS adopte le terrorisme à grande échelle    Le Syndicat des magistrats appelle à statuer sur les affaires en suspens    Les députés engagent un débat à l'APN    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Alger ferme ses plages    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    Un lourd héritage    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    Mahrez victime d'un cambriolage    Benzia gravement blessé à la main    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    La Conservation des forêts se mobilise    Les habitants réclament leur réouverture    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 05 - 2019

L'Institut royal des relations internationales-Egmont (think tank belge) et la Fondation allemande Konrad-Adenauer-Stiftung ont rendu public un rapport dans lequel ils ont mis en garde contre le retour massive des djihadistes maghrébins qui ont combattus dans les zones de conflit, notamment en Syrie et en Libye.
Selon ce rapport publié en avril 2019, le Royaume rend officiellement publiques des statistiques concernant ceux de ses citoyens qui se trouvent en pareille situation. Selon celles-ci, 1664 Marocains se sont rendus en Iraq et en Syrie entre 2013 et 2017, dont 285 femmes et 378 enfants, alors 596 personnes ont perdu la vie dans les combats ou au cours des attaques-suicide. 213 personnes ont pu regagner la mère patrie, dont 52 femmes et 15 enfants et presque toutes les personnes qui sont retournées au pays près 200 personnes ont été condamnées à des peines allant de 10 à 15 ans de prison. Les djihadistes de l'EI, désormais dispersés dans le désert s'étendant du centre syrien à la frontière irakienne, constituent toujours une menace et possèdent Des cellules dormantes parviennent à frapper encore des endroits du monde. Le Kosovo a annoncé le rapatriement de Syrie de 110 de ses ressortissants, en quasi totalité des épouses ou des enfants de djihadistes de Daech. Dans le seul camp d'Al-Hol (nord-est) plus de 73.000 personnes ont été installées, selon l'ONU. Les ONG ont tiré la sonnette d'alarme sur les conditions dures -malnutrition aiguë chez les enfants, manque de soins médicaux. De plus, les camps accueillent 12 000 étrangers, 4 000 femmes et 8 000 enfants de djihadistes parqués sous haute surveillance, le rapport du Centre Egmont et de la Fondation Konrad-Adenauer-Stiftung souligne, par ailleurs, que le retour des terroristes maghrébins à leur pays d'origine ne constitue pas un défi pour les seuls pays maghrébins, mais c'est aussi un défi sécuritaire pour l'Europe. «Les inquiétudes suscitées par le retour des combattants étrangers ne sont pas spécifiques au Maghreb. La chute du califat est un défi mondial aux ramifications transnationales et régionales» Et de préciser : «Le succès ou l'échec des pays nord-africains à contrer la menace des personnes revenues à leur pays d'origine aura des effets évidents, à long terme, sur la sécurité en Europe. La proximité géographique fait que l'instabilité aux frontières de l'Europe n'est dans l'intérêt de personne. » Il faut ajouter à cela les liens entre combattants nord-africains et européens qui étaient intégrés dans les mêmes unités en guerre. Signale-t-on.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.