Divergences, contradictions jusqu'où    En marge de l'installation de la nouvelle présidente du Conseil d'Etat : Zeghmati s'attaque à la corruption dans l'administration    Métaux précieux : Les Russes vont-ils remplacer leurs épargnes en dollar par l'or ?    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Objectif de la participation algérienne (JA 2019): Rester sur la dynamique de Brazzaville    2eme journée de Ligue 1: Qautre matchs au menu ce lundi    Tension sur le pain    Bouchons monstres à Alger    Karim Younes rugit    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    Ooredoo rassure ses clients    "C'est la mauvaise gestion", selon le ministre    Le plasticien Mohammed Bakli expose à Alger    Protection à vie pour les magistrats militaires    La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    Les prix à la merci des conflits sino-américains    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Benlameri boycotte l'entraînement    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    Des communes croulent sous les détritus    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un entraîneur pour bientôt
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 06 - 2019

Des avalanches de rumeurs s'abattent depuis quelques temps telles de très fortes vagues sur le club du Djurdjura. Sa famille s'étonne sur ces attaques qui visent à déstabiliser ce club qui vient de rater par un point le trophée de la saison. Pourquoi veut-on assombrir ses relations avec le football moderne ?
«La JSK s'est offerte une excellente santé lors de cette saison qui vient de se retirer avec un bruit assourdissant». Dumas, cet ex-joueur et entraîneur du Stade Malherbe de Caen, préfère renvoyer la balle à la direction du club, laquelle promet de lui proposer une nouvelle feuille de route «s'il est d'accord, on continuera ensemble le chemin vers des consécrations, dans le cas contraire nous avons un plan ‘B'». Voilà ce que nous déclarait récemment le président du club. Son plan «B» serait l'ancien entraîneur de l'USMA et de l'ES Sétif Hubert Velud, né le 8 juin 1959, et détenteur de la Coupe de la CAF avec le TP Mazembe en 2014. Ses clubs précédents étaient : Paris FC, Gaz, Ajaccio, Clermont, Cherbourg, Créteil, Toulon, Beauvais, Equipe nationale du Togo, Agadir, Stade Tunisien, Rétif, USM Alger. Velud a une très grande expérience mais, depuis, le silence que proposent des deux parties rend lourd l'atmosphère. En attendant de voir plus claire, les supporters optent pour la stabilité. Ils souhaitent son maintien à la barre technique et invitent la direction à renforcer l'équipe par l'apport de 5 ou 6 nouveaux joueurs d'expérience capables d'apporter un plus, notamment avec le retour de la JSK en compétition africaine. «Nous refusons de revivre les mêmes situations que la Kabylie a vécues il y a quelques temps, nous voulons être aussi la référence dans la stabilité». Officiellement, Dumas est toujours le coach de la JSK tant que Mellal n'a pas résilié le contrat. L'agent de l'entraîneur est Karim Fortas. C'est lui qui gère le dossier et parle au nom de l'entraîneur qui se trouve d'ailleurs pour des vacances en famille au Cambodge. Etant toujours sous contrat, il sera de retour au 27 juin pour reprendre le travail, sauf décision contraire de Mellal. Des rumeurs évoquent sa condamnation en première instance à trois ans de prison dont dix mois avec sursis par le Tribunal de Caen pour fraude fiscale, après une plainte de l'administration à qui il doit 557 496 euros. Il est à nouveau convoqué devant la justice à Caen, le lundi 18 mars 2019, pour y répondre de fraude fiscale. Il doit y être jugé en appel, il va cependant demander un nouveau report. Voilà quatre ans que ce dossier est entre les mains des tribunaux. Son avocat a interjeté l'appel. Un appel est donc en cours. Par arrêt du 18 mars 2018, la cour d'appel de Caen a ordonné un sursis à statuer dans l'attente du résultat de la contestation opérée devant le tribunal administratif contre le caractère imposable de l'indemnité transactionnelle à la suite de la rupture de son contrat par le club. A ce jour, Franck Dumas n'est donc pas condamné. «Je ne sais pas s'il sera présent à Caen lundi, explique Me Philippe Weber qui, lui, se présentera bien à la cour d'appel. Ce que je sais, c'est que cette affaire l'a rendu persona non grata en France. L'an passé, deux clubs de Ligue 1 l'ont contacté. Devant ce dossier judiciaire, ils n'ont finalement pas donné suite». Les dernières infos le donnent partant.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.