Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Confirmer la mutation du football africain
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 06 - 2019

La Coupe d'Afrique des nations 2019 aura bien lieu comme prévu, la situation sécuritaire n'étant pas affectée par la mort de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi lundi. Le match d'ouverture de la première CAN à 24 équipes sera joué vendredi comme prévu entre l'Egypte, pays hôte, et le Zimbabwe, au stade international du Caire
Que la fête de la 32e CAN-2019 commence ! La Coupe du monde 2018 c'était 3,572 milliards de personnes qui avaient suivi la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018. La Coupe d'Afrique ce sera très certainement plus. Cela inclut le suivi à la télévision (au domicile ou ailleurs) ou sur les plateformes numériques. La finale du Mondial 2018 avait rassemblé 1,12 milliard de téléspectateurs à travers le monde. Ce qui est bon à savoir, la 32e CAN 2019, afficherait, quant à elle, un peu plus ceci d'une part, et d'autre part ce qui est à retenir est que le Mondial 2018 était aussi une victoire pour le continent africain, dont sont originaires 14 joueurs, ce qui représente plus de la moitié de la sélection de Didier Deschamps. Au total, 10 pays africains évoluent en équipe de France championne du monde : le Cameroun, le Mali, la Guinée, l'Algérie, le Maroc, le Togo, la République démocratique du Congo, l'Angola, le Sénégal et la Mauritanie. Ces joueurs africains seront en Egypte pour défendre leur image, c'est ce qui donnerait le plus beau spectacle. En effet, ce vendredi les premières et sérieuses palpitations vont commencer. La 32e coupe d'Afrique des nations 2019 sera certes une fête très attendue, une rencontre des nations africaines, la découverte de ses nouveaux joueurs, ce sera aussi pour beaucoup de patrons des clubs étrangers, une parfaite occasion pour faire leurs emplettes. Mais dans cette Coupe d'Afrique des nations, le résultat n'est pas le plus important, ce qui l'est, pour nombre de techniciens, c'est le spectacle, c'est ce qui ne s'écrit pas sur des feuilles blanches mais sur les terrains, c'est l'image que représente chaque joueur. Le fair-play, les phases de jeu sur le terrain. «Cette édition de la CAN 2019 en Egypte n'est ni la première ni la dernière. Nous serons au rendez-vous», a expliqué l'ambassadeur Aymen Machraka et ce par rapport à la grande inquiétude au sujet de la sécurité. «L'Etat égyptien s'attend déjà à une déferlante des supporters algériens qui n'ont pas remis les pieds au pays des Pyramides depuis le fameux match de 2009 qualificatif pour la Coupe du monde 2010. Interrogé par notre confrère de ‘DZBallon' sur une éventuelle confrontation entre les Fennecs et les Pharaons durant la phase finale de la CAN, l'ambassadeur égyptien a estimé qu'il n'y aura pas de dépassement malgré la rivalité existante entre les deux pays : bien sûr, il y a une possibilité que l'Egypte affronte l'Algérie, mais ce sera une rencontre purement footballistique qui n'ira pas au-delà du contexte sportif.» Mais l'Egypte qui avait fait la plus piètre apparition avec trois défaites en autant de matches lors de la Coupe du monde 2018 devra éviter cette catastrophe sur ses terrains et devant son public. L'Equipe nationale algérienne y fournirait ce spectacle attendu par ses millions de supporters, dont pas moins de 15 000 supporters sont attendus. Un moment pour se mettre à l'ombre des autres questions nationales. Belamadi assure que l'essentiel sera fait, et qu'il ne décevra pas son monde. Il a pris ses responsabilités, et a remis quelques têtes à l'endroit. Ce qui est certain, l'Algérie a trouvé son vrai patron pour son équipe nationale mais aussi ses joueurs, des joueurs qui promettent de faire la différence. Son choix pour conclure son projet est fait. Il a pris ses responsabilités. Les Algériens notent qu'un seul joueur évoluant dans le championnat algérien en Ligue 1 figure dans la liste de 23 joueurs sélectionnés par Djamel Belmadi sur les cinq retenus : il s'agit du milieu du terrain du Paradou, Hicham Boudaoui. On évoque çà et là que le nombre de joueurs locaux dans l'effectif de l'Algérie est le plus misérable. Les médias nationaux soulignent, quant à eux, que les quatre autres joueurs du championnat qui vont disputer la CAN représentent quatre pays différents : Fiston Abdul Razak (Burundi/JS Kabylie), Thomas Ulimwengu (Tanzanie/JS Saoura), Mohamed Dellahi Yali (Mauritanie/DRB Tadjenanet) et Ibrahim Amada (Madagascar/MC Alger). En effet, outre les quatre joueurs étrangers qui sont passés par l'Algérie, il faut également préciser que 8 joueurs dans l'effectif actuel de Belmadi sont des anciens de championnat algérien. Enfin, dans le cadre de cette première CAN à 24 équipes, la Confédération africaine de football (CAF) s'adapte au niveau de l'enveloppe des équipes participantes et du vainqueur. Dans l'optique de rendre la compétition phare du continent plus attractive et rentable pour les équipes, la CAF augmente le prix du vainqueur et des 24 équipes qui ont le privilège de fouler le sol égyptien. Chaque équipe touchera au départ 600 000 dollars et le vainqueur de la compétition va avoir dans sa gibecière 4,5 millions de dollars. De quoi motiver davantage les équipes. «Cette année, nous avons décidé d'augmenter le prize money pour la compétition», a déclaré le président de la CAF, Ahmad Ahmad, dans une interview accordée cette semaine à RFI.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.