Tipasa : interdiction de la circulation automobile de et vers la wilaya sauf les véhicules de transport de marchandises    Boxe : fin de la saison sportive 2019-2020    Plusieurs mesures en faveur des jeunes et des femmes rurales    Chanegriha met l'accent sur l'impératif d'adopter des critères objectifs lors de la désignation dans les postes et les fonctions    Le Directeur général de la sûreté nationale inaugure plusieurs structures de police à Oran    Gestion de la crise sanitaire : Carte blanche pour le wali de Sétif    494 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : Un déficit de 68000 milliards de centimes à la CNR    Une base militaire à nos frontières est une escalade    Ali Ghediri entame une grève de la faim    Le FFS pourrait quitter le PAD    Ahmed Ouyahia transféré au CHU Mustapha Pacha    Ouargla : le commissaire divisionnaire Bouziane Bendaida installé au poste de chef de sûreté de wilaya    RESERVES ENERGETIQUES : Le président Tebboune ordonne l'exploitation de tous les gisements    LE PREMIER MINISTRE A SIDI BEL ABBES : ‘'Encourager l'implication des jeunes dans le travail''    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : Deux morts et 128 blessés en 24 heures    ORAN : Quatre communes d'Ain Türck sans eau depuis 15 jours    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Vladimir Poutine    Troubles au Mali: les représentants de l'UA, Cédéao, ONU et UE appellent à "la retenue"    Industrie: Tebboune ordonne de promulguer les cahiers des charges avant le 22 juillet    Boukadoum en visite de travail lundi en Tunisie    «La situation dans la wilaya n'est pas catastrophique»    Un travailleur humanitaire tué dans l'ouest du pays    L'échéance repoussée d'un mois à l'autre    Les offrandes de Mahrez    La FAF prête à payer, mais sous condition    Sonatrach revoit sa stratégie de gestion    Démantèlement d'un réseau de trafic d'armes    Hommage à Idir, symbole de toute une génération    Zoom sur la culture, la nature et la beauté du pays    Sur les traces de "Femmes ayant marqué l'histoire de l'Algérie"    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    Concours du meilleur design de timbre-poste: les délais de participations prolongés    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    Meziane buteur, Benghit exclu    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Confirmer la mutation du football africain
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 06 - 2019

La Coupe d'Afrique des nations 2019 aura bien lieu comme prévu, la situation sécuritaire n'étant pas affectée par la mort de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi lundi. Le match d'ouverture de la première CAN à 24 équipes sera joué vendredi comme prévu entre l'Egypte, pays hôte, et le Zimbabwe, au stade international du Caire
Que la fête de la 32e CAN-2019 commence ! La Coupe du monde 2018 c'était 3,572 milliards de personnes qui avaient suivi la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018. La Coupe d'Afrique ce sera très certainement plus. Cela inclut le suivi à la télévision (au domicile ou ailleurs) ou sur les plateformes numériques. La finale du Mondial 2018 avait rassemblé 1,12 milliard de téléspectateurs à travers le monde. Ce qui est bon à savoir, la 32e CAN 2019, afficherait, quant à elle, un peu plus ceci d'une part, et d'autre part ce qui est à retenir est que le Mondial 2018 était aussi une victoire pour le continent africain, dont sont originaires 14 joueurs, ce qui représente plus de la moitié de la sélection de Didier Deschamps. Au total, 10 pays africains évoluent en équipe de France championne du monde : le Cameroun, le Mali, la Guinée, l'Algérie, le Maroc, le Togo, la République démocratique du Congo, l'Angola, le Sénégal et la Mauritanie. Ces joueurs africains seront en Egypte pour défendre leur image, c'est ce qui donnerait le plus beau spectacle. En effet, ce vendredi les premières et sérieuses palpitations vont commencer. La 32e coupe d'Afrique des nations 2019 sera certes une fête très attendue, une rencontre des nations africaines, la découverte de ses nouveaux joueurs, ce sera aussi pour beaucoup de patrons des clubs étrangers, une parfaite occasion pour faire leurs emplettes. Mais dans cette Coupe d'Afrique des nations, le résultat n'est pas le plus important, ce qui l'est, pour nombre de techniciens, c'est le spectacle, c'est ce qui ne s'écrit pas sur des feuilles blanches mais sur les terrains, c'est l'image que représente chaque joueur. Le fair-play, les phases de jeu sur le terrain. «Cette édition de la CAN 2019 en Egypte n'est ni la première ni la dernière. Nous serons au rendez-vous», a expliqué l'ambassadeur Aymen Machraka et ce par rapport à la grande inquiétude au sujet de la sécurité. «L'Etat égyptien s'attend déjà à une déferlante des supporters algériens qui n'ont pas remis les pieds au pays des Pyramides depuis le fameux match de 2009 qualificatif pour la Coupe du monde 2010. Interrogé par notre confrère de ‘DZBallon' sur une éventuelle confrontation entre les Fennecs et les Pharaons durant la phase finale de la CAN, l'ambassadeur égyptien a estimé qu'il n'y aura pas de dépassement malgré la rivalité existante entre les deux pays : bien sûr, il y a une possibilité que l'Egypte affronte l'Algérie, mais ce sera une rencontre purement footballistique qui n'ira pas au-delà du contexte sportif.» Mais l'Egypte qui avait fait la plus piètre apparition avec trois défaites en autant de matches lors de la Coupe du monde 2018 devra éviter cette catastrophe sur ses terrains et devant son public. L'Equipe nationale algérienne y fournirait ce spectacle attendu par ses millions de supporters, dont pas moins de 15 000 supporters sont attendus. Un moment pour se mettre à l'ombre des autres questions nationales. Belamadi assure que l'essentiel sera fait, et qu'il ne décevra pas son monde. Il a pris ses responsabilités, et a remis quelques têtes à l'endroit. Ce qui est certain, l'Algérie a trouvé son vrai patron pour son équipe nationale mais aussi ses joueurs, des joueurs qui promettent de faire la différence. Son choix pour conclure son projet est fait. Il a pris ses responsabilités. Les Algériens notent qu'un seul joueur évoluant dans le championnat algérien en Ligue 1 figure dans la liste de 23 joueurs sélectionnés par Djamel Belmadi sur les cinq retenus : il s'agit du milieu du terrain du Paradou, Hicham Boudaoui. On évoque çà et là que le nombre de joueurs locaux dans l'effectif de l'Algérie est le plus misérable. Les médias nationaux soulignent, quant à eux, que les quatre autres joueurs du championnat qui vont disputer la CAN représentent quatre pays différents : Fiston Abdul Razak (Burundi/JS Kabylie), Thomas Ulimwengu (Tanzanie/JS Saoura), Mohamed Dellahi Yali (Mauritanie/DRB Tadjenanet) et Ibrahim Amada (Madagascar/MC Alger). En effet, outre les quatre joueurs étrangers qui sont passés par l'Algérie, il faut également préciser que 8 joueurs dans l'effectif actuel de Belmadi sont des anciens de championnat algérien. Enfin, dans le cadre de cette première CAN à 24 équipes, la Confédération africaine de football (CAF) s'adapte au niveau de l'enveloppe des équipes participantes et du vainqueur. Dans l'optique de rendre la compétition phare du continent plus attractive et rentable pour les équipes, la CAF augmente le prix du vainqueur et des 24 équipes qui ont le privilège de fouler le sol égyptien. Chaque équipe touchera au départ 600 000 dollars et le vainqueur de la compétition va avoir dans sa gibecière 4,5 millions de dollars. De quoi motiver davantage les équipes. «Cette année, nous avons décidé d'augmenter le prize money pour la compétition», a déclaré le président de la CAF, Ahmad Ahmad, dans une interview accordée cette semaine à RFI.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.