Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des experts pour enquêter sur les causes de la mort de poissons au Lac Oum Guellaz
Publié dans La Nouvelle République le 27 - 06 - 2019

Une commission pluridisciplinaire composée d'experts en biologie a été dépêchée mardi par le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables pour effectuer les analyses nécessaires après la mort d'une quantité importante de poissons au lac Oum Guellaz (Oued Tlélat), au sud-est d'Oran, a-t-on appris de la directrice de l'Environnement de la wilaya.
«Une opération d'enlèvement et d'enfouissement du poisson mort a été entamée mardi en présence des services concernés», a expliqué à l'APS Samira Daho, qui a relevé qu'il s'agit d'un «phénomène épisodique» qui s'est déjà produit en 2013. Selon la même responsable, la commission de wilaya des établissements classés, relevant de sa direction, est sur le terrain pour faire la tournée des zones industrielles d'Oued Tlélat environnantes et vérifier si leurs rejets industriels sont traités selon les normes requises.
Un premier constat a révélé que le poison est mort par asphyxie dans ce milieu aquatique à cause du niveau d'eau, anormalement bas, «en témoignent les spécimens qui ont dérivé sur les abords de ce lac», a fait observer la directrice de l'Environnement qui soutient qu'aucune piste n'est à écarter pour expliquer la cause de la mort de ces poissons dans ce milieu aquatique, réceptacle de tous les rejets. Pour elle, le stress hydrique peut provoquer un déséquilibre de cet écosystème aquatique après une période de sécheresse. «Il y a aussi d'autres causes possibles comme les rejets industriels et autres avec la présence d'algues», a-t-elle encore déclaré.Le lac d'Oum Guellaz est une zone humide protégée par la convention Ramsar.
Caravane de sensibilisation sur l'interdiction d'irriguer à partir des oueds pollués
Une caravane de sensibilisation sur l'interdiction de l'irrigation des cultures agricoles à partir des oueds pollués par les eaux usées a été lancée, mardi, dans la wilaya de Constantine, à l'initiative de la Direction des services agricoles (DSA), a indiqué le responsable local du secteur, Yacine Ghediri. L'opération, dont le coup d'envoi a été donné depuis les communes d'Ain Abid et de Benbadis, au Sud-ouest de la ville de Constantine, a été organisée avec la collaboration de la Chambre d'agriculture de la wilaya (CAW), la Direction des ressources en eau (DRE) et des antennes locales de l'Office national d'irrigation et de drainage (ONID) et l'Agence nationale des ressources hydriques (ANRH), a précisé le même responsable.
Cette initiative vise à se rapprocher du plus grand nombre possible d'agriculteurs de diverses localités de la wilaya, notamment ceux des zones rurales éloignées n'ayant pas pu bénéficier du programme de sensibilisation organisé l'année dernière, et ce, dans le cadre des mesures prises pour la prévention du choléra qui avaient ciblé, durant cette période, différentes wilayas du pays, a souligné le même responsable. Cette campagne d'information et d'orientation, a-t-il affirmé, a pour objectif de lutter et de prévenir les maladies à transmission hydrique (MTH) enregistrées souvent durant la saison estivale et de faire connaître notamment aux producteurs de fruits et légumes, les techniques modernes à suivre pour l'irrigation de leurs récoltes.
L'opération, qui se poursuivra jusqu'à juillet prochain, s'inscrit également dans le cadre des efforts visant à expliquer les moyens de soutien et d'accompagnement des propriétaires de terres agricoles pour l'acquisition des équipements agricoles d'irrigation, a affirmé la même source, faisant savoir qu'une équipe de cadres, techniciens et ingénieurs spécialisés dans ce domaine a été mobilisée pour garantir le bon déroulement de cette campagne. Dans la wilaya de Constantine, les superficies agricoles irriguées sont estimées à 2.523 ha, répartis sur ses 12 communes, a-t-on signalé à la DSA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.