Sûreté d'Alger: une sortie pour s'assurer du respect des mesures préventives à Tamaris    Wilaya d'Alger : fin de quarantaine pour 100 Algériens rapatriés de France    Renault Algérie lance un plan de départ volontaire    ACCORD ENTRE LES EMIRATS ET L'ENTITE SIONISTE : Des partis politiques algériens dénoncent    FACTURES IMPAYEES DEPUIS LE DEBUT DE 2020 : Sonelgaz révèle un montant 7000 milliards de centimes    MDN : Rencontre prochaine avec les représentants des retraités de l'ANP    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : La reprise universitaire est prévue pour le 23 août    SIDI BEL ABBES : Six arrestations et saisie de 3kg de kif traité    Accidents de la circulation et noyades: 15 décès en 48 heures    Trump croit à la théorie sur l'inéligibilité supposée de Kamala Harris    Crash d'un avion dans le Sud-Kivu    La réponse de l'UGTA au député    Presse vs pouvoir : une suspicion réciproque    Les ambitions de l'Eniem    Installation du président et du procureur général de la cour    Pékin accuse les USA de «diaboliser» ses instituts Confucius    Coup d'envoi du projet de la station d'épuration de Yellel    Fin prêt pour les examens et la prochaine rentrée scolaire    Si ! Si ! Les loups peuvent se dévorer entre eux !    Un nouvel ouvrage met à nu les pratiques sournoises du Maroc en Amérique latine contre la RASD    Sans touristes étrangers, la fréquentation de Versailles «s'écroule»    Un Etat à décongestionner    L'Union européenne se dit "préoccupée"    14 morts et 5 blessés dans une attaque dans le Centre    100 ans de la Bataille de Varsovie    L'indépendance de l'enquête remise en cause    Benkhelifa et Bouchina très sollicités    Arrestation d'un promoteur immobilier à Oran    Le recrutement de Guendouz "en bonne voie"    Amrane, nouvelle recrue    La direction du RCD chez Tabbou    Une Algérienne met dehors ses parents au Canada    Le baiser de Mahrez et le séisme de Mila et de Tipasa    Attia en pole position    FC Nantes : Abeid testé positif au coronavirus    Attar l'estime nécessaire pour combler les besoins intérieurs : Le débat sur l'exploitation du gaz de schiste relancé    Tlemcen : Coupures répétées de courant    Rififi chez le Doyen    La casbah au-delà du Mythe, la vie : Dar Soltane en travaux, suivez le guide    Mustapha Hadni. petit-neveu de Lechani Mohand Saïd : «Lechani était de tous les combats d'émancipation des Algériens»    Signaux d'alarme    Être «Président» !    UNE DIVISION CERTIFIEE    80 logements LPA de Bir El-Djir: Le bout du tunnel !    Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?    CA Bordj Bou-Arréridj: Les supporters montent au créneau    Tiaret: Les nouveaux président de cour et procureur général installés    El-Bayadh: Le doyen des facteurs n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers la réhabilitation du vieux lycée technique
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 07 - 2019

Une opération de réhabilitation et restauration a été lancée, dernièrement, au profit du lycée «Larbi Ben Mhidi» du centre-ville de Dellys (Est de Boumerdès), l'un des plus vieux établissements d'enseignement en Algérie, plus connu sous le nom du «vieux lycée technique» (ou Dar L'hirfa), situé dans la basse Casbah de l'antique Dellys, a-t-on appris, jeudi, auprès de la directrice des équipements publics de la wilaya, Saliha Benhenaya.
«Le chantier de réhabilitation de ce vieux lycée, fondé par les français à la fin du 18e siècle, et ayant formé des milliers de cadres nationaux et étrangers avant et après l'indépendance, a été confié à deux entreprises spécialisées, avec un accompagnement assuré par un bureau d'études», a indiqué à l'APS Mme. Benhenaya, en marge d'une visite de travail du wali Yahia Yahiatene, à un nombre de projets de développement dans la daïra de Dellys . «Le projet a été affecté d'une enveloppe de plus de 140 millions de DA», a-t-elle ajouté, déplorant la dégradation extrême de la bâtisse, due notamment aux facteurs temps et homme, conjugués aux séquelles du séisme du 21 mai 2003. Ces travaux de restauration, ayant nécessité la fermeture de l'établissement, consisteront, entre autres, selon la même responsable, dans le confortement des piliers des différentes structures du bâtiment et de sa façade, outre la réhabilitation et réaménagement du bloc administratif et de ses ateliers, parallèlement à un mur de protection et des travaux pour mettre fin aux glissement de terrain menaçant la structure. Selon certaines sources historiques, ce monument historique de la ville de Dellys a été fondé par les français en 1880, sous le nom de l'Ecole industrielle des colons. Ce nom fut transformé en Ecole professionnelle des colons, le 22 décembre 1905, avant de changer, en 1912, pour s'appeler l'Ecole des arts et de l'industrie. Cette appellation fût changée en Ecole des arts et des métiers en 1949, avant de changer en Ecole professionnelle nationale en 1955, puis en lycée de préparation du diplôme de technicien en 1961. L'établissement fut baptisé du nom de «Larbi Ben Mhidi» le 10 mai 1976. à l'époque, cet établissement d'excellence assurait une formation résidentielle en langue anglaise (langue officielle de l'établissement) à des milliers d'etudiants nationaux, mais aussi étrangers, dans différentes spécialités scientifiques et techniques (mathématiques techniques, industrie mécanique, électricité technique, froid). Il fut transformé en lycée ordinaire, en 2005.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.