Covid-19: 532 nouveaux cas, 474 guérisons et 9 décès    Le général Gouasmia nouveau commandant de la Gendarmerie    La défense de Khalida Toumi évoque une détention ‘'illégale''    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : 4 ans de prison requis contre le journaliste Khaled Drarni    Effondrement d'un tunnel minier à Ain Azal: Tebboune présente ses condoléances    INCENDIE A LA FORET DE CANASTEL (ORAN) : Deux hectares de pins d'Alep partis en fumée    CONSTANTINE : Saisie de 90 000 comprimés de psychotropes    Réouverture prochaine des mosquées: appel au respect des mesures préventives    JO-2020: "les athlètes d'élite ont besoin d'un suivi physique et mental individualisé"    Football : la LFP propose de baptiser le stade de Saïda au nom de Saïd Amara    Mandi, un autre Algérien en Premier League ?    Révision du calendrier des demi-finales    Marche des supporters de l'ES Sétif    Les travailleurs de l'Enad de Sour-el-Ghozlane en colère    Effacement des pénalités et rééchelonnement des dettes    El Mou'amara !    LE SOIR D'ALGERIE FÊTE SES 30 ANS    L'Assemblée générale extraordinaire du GS Pétroliers mercredi...    Stéréotypes stériles ou regard objectif    Artisan de la réconciliation en Irlande du Nord : John Hume est mort    US Tébessa : Le club victime de son propre entourage    Barrage éthiopien sur le Nil: le Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie reprennent leurs pourparlers    Covid-19 et Toufik-34    Nouvelles de Tiaret    Marché des assurances : Marco Cuneo, nommé CEO d'AXA en Algérie    Relations franco-algériennes : Confrontation des mémoires    Sidi Bel Abbès : Perturbation de l'alimentation en eau durant l'Aïd    Circonscription administrative de Rouiba : Plus de 13 000 peaux de mouton collectées    Un hommage aux musulmans morts pendant les deux guerres mondiales : «Leur sacrifice nous engage tous»    Les obsèques de Gisèle Halimi célébrées le 6 août à Paris : «Je veux crier fort pour ces voix qui se sont tues et celles que l'on ne veut pas entendre»    Nouvel Ouvrage de Ammara Bekkouche édité par le CRASC : Une réflexion originale sur comment cultiver l'urbain à Oran    Lancement du concours de lecture créative par l'ONUDC : Le conteur Mahi Seddik parmi le jury de sélection des lauréats    Décès du Dr Cherifi Mohamed, un des fondateurs de l'ONEC    Chlef: Le nouveau chef de la sûreté de wilaya installé    FAF - Après l'arrêt du championnat: Des dirigeants de clubs montent au créneau    Boulevard «Emir Abdelkader»: Un immeuble menaçant ruine suspend un arrêt du tramway    Rachat et matières essentielles: Le ministère de l'Education dément les rumeurs sur le bac    Des départs plus grands !    DECOMPTE ET ANNIHILATION    Djerad parle d'"actions préméditées"    Ankara dénonce un contrat pétrolier américano-kurde en Syrie    Verdict pour quatre suspects    Le Liban s'enferre dans une crise multiforme    Pour un élargissement des domaines de compétences    Le périmètre irrigable a augmenté à Souk Ahras    "La pensée d'Albert Memmi est sans compromission"    L'émergence du monothéisme en Afrique du Nord    18 civils tués dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Gare aux cadres et entreprises défaillants !»
Publié dans La Nouvelle République le 26 - 08 - 2019

Cinq années après leur lancement, les 41.675 logements de différents segments prévus pour être réalisés durant le quinquennat 2015/2019 ont été réalisés à 42% ; Bien maigre résultat sur lequel s'est exprimé le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville Kamel Beldjoud.
C'était lors de sa visite de travail et d'inspection qu'il a effectuée hier à Annaba. Il était accompagné du wali Tewfik Mezhoud et de nombreux cadres de son secteur. Préalablement à sa visite de la nouvelle ville Dra Erich, le ministre s'est attardé à inspecter le lycée 1.000 places pédagogiques appelé à ouvrir ses portes avant la fin de l'année.
Kamel Beldjoud a, lors de son allocution, appelé les directeurs et autres responsables de son secteur à améliorer les résultats qu'il a estimés «beaucoup moindre» que ceux attendus au vu des investissements engagés par l'Etat. Il a précisé que le Trésor public a engagé 130 milliards DA pour la réalisation de divers projets de réalisation de logements.
«Tout opérateur bénéficiaire d'un terrain pour la construction de logements qu'il n'aura pas entamé les travaux, sera retiré», a souligné le ministre. Il a, par ailleurs, interpellé ses proches collaborateurs à l'effet de veiller au respect des délais de réalisation. Beldjoud devait se rendre par la suite à la localité de Kalitoussa où il a inspecté plusieurs projets, en cours de réalisation ou appelés à être lancés.
A Aïn Djebara, une autre localité dans la commune de Amar Merzoug, le ministre a procédé à la pose de la première pierre d'un ensemble de 3.077 logements AADL ; Il a également pris connaissance de la maquette portant nouveau pôle urbain. Tout au long de ses déplacements, le ministre ne cessait de tancer ses proches collaborateurs. Ce qui lui a permis de rappeler à l'ordre plusieurs d'entre eux.
Le membre du Gouvernement a pris la mesure des différents chantiers en cours, réalisés ou en instance de lancement. Comme ses prédécesseurs. Il s'est engagé à mettre un terme aux difficultés, notamment celles financières, auxquelles sont confrontées les projets. Ce sont pratiquement les mêmes qui se posent partout où il est passé.
Comme à Kalitoussa (7.000 logements tous statuts confondus) et de Aïn Djebara. Elles sont, du reste, à l'origine de nombreux attributaires qui, pratiquement à chaque arrêt de la délégation ministérielle, interpellaient le ministre. La colère était très palpable dans l'approche des problèmes.
Ceux de la finition, de l'alimentation en eau, des coupures intempestives de l'électricité durant plusieurs heures parfois des journées et des nuits entières avec l'absence de l'éclairage public, de non-achèvement des travaux de réalisation du réseau d'assainissement. Le ministre a, en dialoguant avec les uns et les autres protestataires, insisté sur l'importance de la qualité des travaux de tous les acteurs du secteur. Il a réitéré les propos qu'il tenait à chaque fois.
Tels que ceux portant sur la mobilisation par l'Etat des moyens nécessaires dont ceux financiers pour l'achèvement des programmes de logements de divers types. Le ministre a pris connaissance de la situation de son secteur dans la wilaya tout au long des trois plus importantes étapes de sa visite. A l'exemple de la nouvelle ville de Dra Erich où depuis 2015 a été lancé le programme de réalisation de 54.000 unités dans le cadre du plan quinquennal 2015/2019.
Aux souscripteurs AADL le ministre a assuré que son département engagera les procédures légalement prévues contre les entreprises et bureaux d'étude auteurs de fraude dans l'exécution des études ou des travaux dont ils ont été chargés de matérialiser. Ces procédures peuvent déboucher sur des poursuites et l'annulation de qualification des maîtres d'œuvre mis en cause a affirmé le ministre. Il était accompagné de Tewfik Mezhoud, wali de Annaba et de plusieurs de ses proches collaborateurs ainsi que des chefs d'entreprises et opérateurs économiques. Ils restent, cependant, que d'autres faits incongrus sont apparus durant la visite.
Tels ceux dénoncés par des chefs opérateurs économiques en ce qui concerne les attributions d'assiettes de terrains. Le portefeuille foncier de la wilaya, du moins ce qu'il en reste, est mis à sac. Implantées en des sites privilégiés en centre-ville, résidentiels ou en bordure de mer, ces assiettes de terrain avaient été d'autorité attribuées à des spéculateurs par les deux précédents walis.
Celui de Ben M'Haffeur est ciblé. Il est situé au centre de la commune chef-lieu de wilaya d'Annaba. D'autres assiettes de terrain bien situées en milieu urbain ont fini dans l'escarcelle d'un seul et unique promoteur immobilier. Le ministre a ponctué sa visite par une réunion avec les chefs d'entreprise à l'effet d'étudier les difficultés qui se posent pour la réalisation de divers programmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.