DEFENSE NATIONALE : Un terroriste abattu et 4 éléments de soutien arrêtés    La justice va confisquer aux Hamel 10000 milliards de cts    TIPASA : Livraison de 1600 logements AADL    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les frères Kouninef condamnés de 12 à 20 ans de réclusion    REOUVERTURE DES FRONTIERES : Le professeur Fourar exclut la France    TRANSPORT DE VOYAGEURS : Une aide de 30 000 DA au profit des transporteurs    OUM EL BOUAGHI :Démantèlement d'un réseau international de trafic de drogues    SIDI LAKHADAR (MOSTAGANEM) : 11 harraga secourus et 37 autres interceptés    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    3 ans de prison requis contre Mohamed Djemai    La distribution de dizaines de milliers de logements programmée    Des peines de 12 à 20 ans de prison ferme    Report à fin octobre ou début novembre ?    Un terroriste abattu à Jijel    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    Le ministère de la Communication dépose une plainte contre M6    PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Révision de la Constitution : 58.628 inscrits à distance sur les listes électorales    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Neghiz face à la presse    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    AFN: le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Prorogation des promotions au 30 septembre    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    PAIX ET SERENITE    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Oued Rhiou Chouhada !», le nouveau slogan phare des hirakistes
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 09 - 2019

Sous un soleil à peine voilé, en ce vendredi 20 du mois en cours, et juste après la prière, un petit rassemblement a été remarqué à la place Emir Abdelkader, où la 31e marche des «hirakistes» (manifestants), ou du moins ce qui en reste, cramponnés à leurs slogans ardents contre le pouvoir et les «bandes organisées» qui abondent encore dans les salons feutrés.
Au cours de ce vendredi 20 coincidant avec le 31e vendredi, qui n'a pas drainé la foule d'antan, où le nombre des services de sécurité, en tenue et en civil, présents au cours de cette manifestation, a dépassé le nombre des hirakistes.
Certes, le nombre des manifestants a considérablement chuté. Les raisons invoquées demeurent, selon les hirakistes : «les vacances universitaires, la difficulté des ménages à joindre les deux bouts, y compris la misère des travailleurs du secteur privé qui n'arrivent plus à percevoir leur salaire de misère, etc.».
À cette occasion, la marche pacifique, où les slogans restent invariables, chacun claironne les slogans que prescrit son groupe ou son cercle, question de leadership ou plutôt pour affirmer sa présence dans une modeste assemblée.
Contrairement à d'autres wilayas, cette fois-ci, le slogan des manifestants a bouleversé la donne, pour tirer à boulet rouge contre les partisans des élections présidentielles, y compris avec les pseudo-dialoguistes qui tournent autour du pot avec le pouvoir en place, bien sûr, pour des considérations occultes.
Encore une fois, le panel de personnalités politiques appelé pour assurer la mission d'arbitrage et de dialogue a été balayé d'un seul revers de main, et ce, en accusant dans les divers slogans scandés haut et fort comme étant : «un dialogue tronqué pour des considérations occultes». Ce 31e vendredi du Hirak a vu, dans la cité Emir Abdelkader, de nouveaux slogans embrasé s'imposer du style,«Oued Rhiou Chouhada !», faisant allusion à la bavure policière qui a défrayée la chronique dans cette région profonde de notre pays.
Les détenus politiques, à l'exemple de Belarbi, Boumala,Tabbou, le Moudjahid Bouregaa, ainsi que d'autres noms de personnes incarcérées pour leurs opinions, ont été ainsi hissés en haut des slogans des hirakistes au cours de ce 31e vendredi, dans ce contexte déplorable, les manifestants ont exigé la libération sans condition des détenus d'opinion, une condition préalable pour y voir plus clair dans ce qui se trame dans les dédales de la fourberie du pouvoir moribond. La requête, ou plutôt, la cause de la protesta des manifestants sera-t-elle entendue ? L'avenir seul nous-le dira !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.